Darwin philosophe !

Aller en bas

Darwin philosophe !

Message  Malcolm le Lun 13 Juin 2016 - 23:38

J'ai toujours été quelque peu étonné, de ce que l'on citât Charles Darwin sur ce forum entre les philosophes. Car enfin, Charles Darwin n'est stricto sensu pas connu pour avoir philosophé, et tous les éléments que l'on trouve à son sujet en font un naturaliste, un scientifique de terrain.
Si alors par philosophie il faut entendre ce que l'on y mettait majoritairement depuis son émergence grecque antique, à savoir les connaissances à tous niveaux, ainsi que l'on disait de quelqu'un qu'il a de la philosophie, oui certes, Charles Darwin est un philosophe, et un philosophe naturel, sinon que l'époque où il obtint son succès voyait déjà vaciller cette séculaire définition de la philosophie, et qu'à ce titre il n'était bel et bien plus un philosophe. Dire donc de lui qu'il s'agit d'un philosophe est une concession par trop charitable faite à ses tenants, j'ai nommé les sciences après lui.
Je suis même sidéré de ce que Charles Darwin fut impressionné par les théories de William Paley & sa Théologie naturelle. Vous lisez bien théologie, comme en précursion de l'intelligent design qui est une bâtardise créationnisto-évolutionniste. Aussi bien l'Origine des espèces doit-elle à un théologien l'idée d'évolution naturelle. Curieux.
Alors on me dira que de "bonnes idées" peuvent certes émaner de toutes les têtes, même les plus difformes, et à vrai dire je ne contredirais pas ce fait, pas plus que je ne contredirais ce fait qu'il fallait une "tête mieux faite" pour la formaliser conséquemment. Pour autant, je ne parviens pas à m'ôter de l'esprit, qu'une théologie est cause de notre entendement contemporain le plus abouti, ès sciences du vivant. Cela, d'autant plus que Darwin ne fit jamais que coupler cette théologie avec le lamarckisme qui lui, pour le coup, ne convoqua jamais la théologie.
Ces Anglosaxons m'étonneront toujours : ils surent marier le protestantisme à l'économisme pour forger le capitalisme ; ils surent marier le protestantisme au naturalisme pour forger le biologisme, par lequel les States cherchent toujours à trouver la délinquance dans les gènes. C'est que Charles Darwin cherchait à unifier les sciences du vivant, au contraire des autres noms cités.
Besoin d'unité, besoin de divinité.
avatar
Malcolm
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Darwin philosophe !

Message  LibertéPhilo le Mar 14 Juin 2016 - 10:08

Malcolm S. Cooper a écrit:J'ai toujours été quelque peu étonné, de ce que l'on citât Charles Darwin sur ce forum entre les philosophes. Car enfin, Charles Darwin n'est stricto sensu pas connu pour avoir philosophé, et tous les éléments que l'on trouve à son sujet en font un naturaliste, un scientifique de terrain.
Comme tu le dis toi-même, son oeuvre doit à la philosophie (et même à la religion) bien plus qu'à la science.

Pour autant, je ne parviens pas à m'ôter de l'esprit, qu'une théologie est cause de notre entendement contemporain le plus abouti, ès sciences du vivant. Cela, d'autant plus que Darwin ne fit jamais que coupler cette théologie avec le lamarckisme qui lui, pour le coup, ne convoqua jamais la théologie.
Il suffit de se rappeler de l'idéal ascétique nietzschéen, qui a imprégné aussi les sciences.

Ces Anglosaxons m'étonneront toujours : ils surent marier le protestantisme à l'économisme pour forger le capitalisme ; ils surent marier le protestantisme au naturalisme pour forger le biologisme
Il y a en effet un parallèle entre Darwin et Smith, tous deux étaient convaincus qu'il y avait de la bonté dans la nature. On parviendra nécessairement à la richesse comme à l'épanouissement de la vie, sans qu'on sache vraiment pourquoi, si ce n'est que Dieu a abandonné les hommes et qu'il fallait le remplacer par des lois naturelles.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Darwin philosophe !

Message  Malcolm le Mar 14 Juin 2016 - 12:17

Content que tu corrobores, car je ne suis pas non plus spécialiste, et je réagissais à mes diverses recherches. Merci.
Il suffit de se rappeler de l'idéal ascétique nietzschéen, qui a imprégné aussi les sciences.
Oui, mais bien voir aussi ses différentes valeurs pragmatiques-linguistiques dans la Généalogie, entre per-idéalisme & per-réalisme (c'est moi qui formule), morale des esclaves & morale des maîtres. Comme dirait Ragnar, les sciences auraient aujourd'hui pris le nietzschéisme à leur compte, et c'est tant mieux, mais cela ne dit encore rien de la canaillerie ni de l'érudition ni de la conscienciosité de ceux s'y adonnant, démenties par Zarathoustra. Car, selon le mot de Par-delà, les scientifiques sont des ouvriers de la philosophie, et entre les philosophes, il est des philodoxes, des philodoctes, des sophopaxes et des sophophiles qui eux-mêmes, sont subalternes à l'artialité & la législativité du nouveau- philosophe -de l'avenir, soit donc une singularité de philosophisme eut égard au philosophisme hérité.

Néanmoins, de loin en loin, je trouve une "raisonnance" affinitaire "philotienne" pour l'épicurisme dans ton propos, puis pour le cyrénaïsme, dans cette évocation relativement critique de "l'idéal ascétique nietzschéen". Pour commencer, il faut bien dire que son milieu luthérien & père-pasteur mort jeune, affectant durablement & naturellement le jeune Nietzsche, devait fatalement marquer son existence dont on sait qu'elle (l'existence) est vivement imprégnée par les premières années. Zarathoustra est à ce titre bel et bien un antéchrist dans tous les sens du terme (avant & contre), pastichant donc les évangiles comme en dysangile, ainsi qu'un Kierkegaard anexistentialiste-vitaliste. Mais sur cette religiosité ...

Au reste, figure-toi que ... (lien vers un topic Hédonistes à venir advenu)
avatar
Malcolm
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Darwin philosophe !

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum