Finkelkraut, Ferry et Onfray : le transhumanisme

Page 7 sur 9 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

Aller en bas

Re: Finkelkraut, Ferry et Onfray : le transhumanisme

Message  Princeps le Dim 26 Juin 2016 - 19:29

L'âme ? *Lol*. Un matérialiste sait-il seulement que des gens y croient encore ?

Princeps
Sapientius


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Finkelkraut, Ferry et Onfray : le transhumanisme

Message  Invité le Dim 26 Juin 2016 - 19:39

;)

Mais j'ai bien veillé à la mettre entre guillemets, pour dire :
* animation ;
* mémoire ;
* sentiment, cognition, présence ;
* comportement, évolution, muse ;
* futurition ;
* interprétation ;
* extravagances (Ragnar en est spécialiste, ès matérialisteries) ;
* etc.

C'est l'âme per-réaliste.


Voir aussi :



Au reste, il faut lire Être et temps de Heidegger sans extravaguer, c'est un traité de l'âme pour aujourd'hui !
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Finkelkraut, Ferry et Onfray : le transhumanisme

Message  Ragnar II le Dim 26 Juin 2016 - 21:08

Princeps a écrit:*Blase* Je ne perdrai pas autant de temps que d'ordinaire. Il suffit de relire ce que j'ai répondu plus haut.

Dommage de ne pas s'intéresser à la révolution qui se prépare ailleurs que dans son propre trou (la remarque vient de Luc Ferry lui-même, en beaucoup plus poli, toutefois ...).

Princeps a écrit:L'âme ? *Lol*. Un matérialiste sait-il seulement que des gens y croient encore ?

Un vrai matérialiste ne voit aucun problème à être pris pour un con.

--- > --- > --- > https://www.youtube.com/watch?v=blzvoH0W9TU <--- <--- <---


.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Finkelkraut, Ferry et Onfray : le transhumanisme

Message  Ragnar II le Dim 26 Juin 2016 - 21:42


Je regarde de temps en temps ce que tu écris, et là, mon Dieu, mais qu'est-ce qui t'arrive ?

.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Finkelkraut, Ferry et Onfray : le transhumanisme

Message  Invité le Dim 26 Juin 2016 - 21:53

N'inverse pas les rôles, même si tu l'as déjà fait depuis un moment extravaguamment .................................
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Finkelkraut, Ferry et Onfray : le transhumanisme

Message  Princeps le Dim 26 Juin 2016 - 22:07

Le désintérêt n'est pas tourné vers ladite révolution mais vers ton enfumage. J'aime discuter avec qui sait lire, comme tu aimes discuter avec qui sait écrire. Ca nous rend inconciliable.


Dernière édition par Princeps le Dim 26 Juin 2016 - 22:30, édité 1 fois
avatar
Princeps
Sapientius


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Finkelkraut, Ferry et Onfray : le transhumanisme

Message  Invité le Dim 26 Juin 2016 - 22:16

J'aime discuter avec qui sait lire, comme tu aimes discuter avec qui sait écrire. Ca nous rend inconsiliable.
Ach, za nous rrrend ingonzil-l-liabl-l-le ! :arrow:
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Finkelkraut, Ferry et Onfray : le transhumanisme

Message  Ragnar II le Dim 26 Juin 2016 - 22:30

.

Bon, je continue à lire Ferry et vous tient plus tard au courant au cas où vous seriez tout à coup devenu plus ouvert à une pensée qui manifestement ne vous intéresse pas tant que ça malgré son importance géopolitique dans le domaine des réalisations des plus bienfaisantes qui s'annoncent aujourd'hui, bien sûr, mais aussi dans le domaine des menaces qui se préparent en parallèle et dont vous n'avez pour l'instant pas la moindre idée ...

Si vous avez l'intention d'en rester à une ignorance volontaire de ce qui se prépare aujourd'hui, voulez-vous un bon conseil ? ---> Ne faites pas d'enfants ...

.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Finkelkraut, Ferry et Onfray : le transhumanisme

Message  Ragnar II le Dim 26 Juin 2016 - 22:41

Princeps a écrit:Le désintérêt n'est pas tourné vers ladite révolution mais vers ton enfumage. J'aime discuter avec qui sait lire, comme tu aimes discuter avec qui sait écrire. Ca nous rend inconciliable.

Mon enfumage te dit quelque chose que tu prends pour de l'enfumage juste parce que tu t'escrimes à lui opposer des arguments qui retardent à l'horloge des technosciences d'aujourd'hui. Et d'ailleurs à cette horloge, ça fait au moins 20 ans que tout le monde ou presque retarde. Mais le retard s'est accéléré et aujourd'hui, il a pris une importance telle que je dis avec Ferry qu'il est bien dommage que l'Européen se tienne dans une telle ignorance de ce qui se passe ailleurs.

.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Finkelkraut, Ferry et Onfray : le transhumanisme

Message  Princeps le Dim 26 Juin 2016 - 22:46

*Lol* . C'est amusant. Qui a parlé d'un désintérêt pour ce que dit Ferry ?
avatar
Princeps
Sapientius


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Finkelkraut, Ferry et Onfray : le transhumanisme

Message  Invité le Dim 26 Juin 2016 - 22:59

Ragnar, les amateurs de SF ne sont en retard sur rien, sinon dans les extravagances de qui divague sur leur retard. Idem des non-amateurs d'ailleurs, et tu sais qu'ils sont infiniment plus nombreux (euphémisme). Par contre, ce qui t'esbroufe et te farouche et t'extravaguante et t'épouvante au tréfonds dynamique de tes choses, c'est ------------------------------ qu'on ne devienne pas comme Tyler Durden alors que soumis aux mêmes données que Ragnar se durdunisant quant à lui et conspirant à durduniser son monde.

Tyler Durden:
Une amie étudiante en pragmatique de l’œuvre d'art, me faisait savoir ès psychocritiques analytiques, et s'appliquant au film-culte de David Fincher inspiré de l'excellent roman de Chuck Palahniuk, que Tyler Durden subissait un Surmoi incestuel homosexuel. Elle se disait bi' quant à elle.
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Finkelkraut, Ferry et Onfray : le transhumanisme

Message  Princeps le Dim 26 Juin 2016 - 23:47

Quel film magistral que celui-ci ! Pleins d'enseignements.
avatar
Princeps
Sapientius


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Finkelkraut, Ferry et Onfray : le transhumanisme

Message  Invité le Lun 27 Juin 2016 - 0:16

Je l'ai regardé cinq fois en une semaine, la première fois ! *Lol*
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Finkelkraut, Ferry et Onfray : le transhumanisme

Message  Ragnar II le Lun 27 Juin 2016 - 0:30

Princeps a écrit:*Lol* . C'est amusant. Qui a parlé d'un désintérêt pour ce que dit Ferry ?

Hé ben si tu t'y intéresses, qui t'as empêché de le lire ? Et de constater que mes arguments sont les siens aussi bien que les siens sont les miens ? (mais pas tous, ce qu'on est encore loin d'aborder).

Et de constater aussi que tes arguments sont aussi bien réfutés par lui (dans l'ordre intrinsèque au livre) que par moi (dans le désordre intrinsèque aux conversations de tous les forums d'Internet, qui fondent souvent la connerie des discussions de cons comme celle que nous avons ici).

Nous en sommes encore à une dispute sur la seule introduction à l'élément fondant la différence essentielle entre le traitement palliatif et le traitement mélioratif . C'est pas demain la veille que tu vas comprendre cette chose pourtant si simple et prendre alors conscience de ce que te préparent les technosciences.

.

*Clown* Et d'ailleurs, tu ne sais même pas que tu devrais te prosterner à mes pied en signe de reconnaissance ébahie par le savoir que je daigne m'abaisser à te passer avec toute la bienveillance que sont les vrais empereurs du monde *Clown*

.

Je vais donc tenter de t'expliquer le plus brièvement et le plus clairement la différence existant entre le palliatif et le mélioratif :

Palliatif :

On nait avec tous les risques d'avoir toutes les maladies du monde et ensuite on tente de guérir par des tas d'interventions débouchant à la longue et indirectement des tas de handicaps à prendre sans fin en charge pour y remédier.

Mélioratif

On naît sans risque d'avoir la moindre maladie et si le vieillissement naturel montre le bout de son nez par entropie naturelle, une extropie artificielle est conduite par nanotechnolgie robotisée.

Ça va, là, ou tu vas me parler encore de Leopardi  ?

.


Dernière édition par Ragnar II le Lun 27 Juin 2016 - 1:11, édité 1 fois

Revenir en haut Aller en bas

Re: Finkelkraut, Ferry et Onfray : le transhumanisme

Message  Invité le Lun 27 Juin 2016 - 0:33

avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Finkelkraut, Ferry et Onfray : le transhumanisme

Message  Princeps le Lun 27 Juin 2016 - 0:41

Qui te dis qu'il n'est ps sur ma table de chevet ? Que je ne vais pas le piquer à mon voisin ? Tu supputes sur ceux que tu ne connais pas. Vilaine manie de vieille femme. Du reste, tu permettra à chacun de se foutre royalement de ce qui lui chante de se foutre *Nettoyage*.
Pour le reste, la littéralité de Leopardi - pour peu que tu lises l'italien - dépasse de très loin ce que Onfray et Ferry proposent. Alors, convenant que la lecture doit rester un plaisir. Je suis quand meme déçu, une fois de plus, de constater que tu connaisses si mal ceux que tu dis avoir lu. Ça ne rassure guère sur ton interprétation de Ferry.

On ne discute même pas de l'introduction. On se chamaille. Une fois encore : qui a décrié ce que Ferry dit ? Personne, ou peu s'en faut, n'a réagit. Et, qui ne dit mot consent ... Dsns les grandes lignes diron nous. Et tu permettra à chacun de choisir ses centres d'intérêts, une fois encore.


Dernière édition par Princeps le Lun 27 Juin 2016 - 1:12, édité 1 fois
avatar
Princeps
Sapientius


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Finkelkraut, Ferry et Onfray : le transhumanisme

Message  Invité le Lun 27 Juin 2016 - 0:48

Tu supputes sur ceux que tu ne connais pas. Vilaine manie de vieille femme.
*Lol*

Au reste, Ragnar, je le sais désormais, est durduniste.
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Finkelkraut, Ferry et Onfray : le transhumanisme

Message  Ragnar II le Lun 27 Juin 2016 - 1:15

Princeps a écrit:Qui te dis qu'il n'est ps sur ma table de chevet ? Que je ne vais pas le piquer à mon voisin ? Tu supputes sur ceux que tu ne connais pas.

Oui, en effet, ce livre est sur ta table de chevet, ou tu vas le piquer à ton voisin, mais tu ne l'as pas lu et mélange en plus les torchons et les serviettes, parce que Leopardi et le sujet de ce fils de discussion, ce n'est pas la même chose ...

Leopardi ne t'entretient nulle part de technosciences du 21e siècle, que je sache ...

Et Luc Ferry ne fait pas de littérature, dans son bouquin. Il fait de l'information. Il tente d'informer les ignorants que sont les Européens sur toutes les questions concernant le transhumanisme.

Rien de plus ...

Je me contente pour ma part de faire passer ici ce que dit Ferry et qui correspond exactement à ce que je constate depuis une quinzaine d'années de l'autre côté de l'Atlantique.

Et rien de plus également ...

.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Finkelkraut, Ferry et Onfray : le transhumanisme

Message  Princeps le Lun 27 Juin 2016 - 1:30

j'y peux rien si tu ne vois pas l'évidence. Leopardi critique son époque qui n'est pas la notre. Et c'est là son genie que de nous parler malgré tout. ce que tu proposes (que je disjoint de ce que dir Ferry, n'ayant pas vérifier le bien-fondé de ton interprétation), c'est ce que Leopardi critique : une vie plate, qui se focalise sur le corps sans considère ce que M.C appelle l'âme. C'est la lassitude, l'insatisfaction de l'homme que tu négliges et qui importe tant - à Leopaedi  à d'autre.
Je n'ai pas le temps de chercher de quelle œuvre il s'agit mais c'est dans les Operette moralli. Tu la trouvera facilement. C'est Jupiter qui envoit la maladie aux hommes. Et change le climat. Enfin, je préfére l'éloge des oiseaux, c'est plus léger.

Ah, pour l'anecdote le palliatif ne débouche pas invariablement sur une aggravation (auquel cas je te déconseille de te soigner - mais tu peux aller voir un aphasique et voir ce que donne la rééducation), et le mélioratif ne supprime pas le risque mais le réduit - à terme on verra ce qui est reellement réalisé. J'attends de voir comment seront traités les infections et les problemes de dissolutions du métal, meme à dose infime. Notamment sur la chimie du cerveau. Bref, la chose pe semble moins proche, à l'inverse de ce que décrit Huxley. Pas de plan sur Colette euh la comette, toutefois.

Aller, j'en reste là
avatar
Princeps
Sapientius


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Finkelkraut, Ferry et Onfray : le transhumanisme

Message  Invité le Lun 27 Juin 2016 - 1:58

Il est tôt ou tard.
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Finkelkraut, Ferry et Onfray : le transhumanisme

Message  Ragnar II le Lun 27 Juin 2016 - 2:28

Princeps a écrit:j'y peux rien si tu ne vois pas l'évidence. Leopardi critique son époque qui n'est pas la notre. Et c'est là son genie que de nous parler malgré tout. ce que tu proposes (que je disjoint de ce que dir Ferry, n'ayant pas vérifier le bien-fondé de ton interprétation), c'est ce que Leopardi critique : une vie plate, qui se focalise sur le corps sans considère ce que M.C appelle l'âme. C'est la lassitude, l'insatisfaction de l'homme que tu négliges et qui importe tant - à Leopaedi  à d'autre.
Je n'ai pas le temps de chercher de quelle œuvre il s'agit mais c'est dans les Operette moralli. Tu la trouvera facilement. C'est Jupiter qui envoit la maladie aux hommes. Et change le climat. Enfin, je préfére l'éloge des oiseaux, c'est plus léger.

Et qui t'a dit que l'allongement de la vie sans problème de santé débouchait automatiquement sur une vie plate se focalisant sur le corps sans considération de ce que n'importe qui appelle l'âme et que j'appelle la personnalité ? Qui ?

Au début même de ce fil de discussion, est-ce que je n'indique pas en toutes lettres mon point de vue de toujours sur l'essence de l'humain, constitué de façon indissociable d'une génétique, d'une épigénétique et d'une culture ? (Point de vue que je partage avec Luc Ferry, ce que tu pourras constater après avoir lu son bouquin.)


Princeps a écrit:Ah, pour l'anecdote le palliatif ne débouche pas invariablement sur une aggravation (auquel cas je te déconseille de te soigner - mais tu peux aller voir un aphasique et voir ce que donne la rééducation), et le mélioratif ne supprime pas le risque mais le réduit - à terme on verra ce qui est reellement réalisé. J'attends de voir comment seront traités les infections et les problemes de dissolutions du métal, meme à dose infime. Notamment sur la chimie du cerveau. Bref, la chose pe semble moins proche, à l'inverse de ce que décrit Huxley. Pas de plan sur Colette euh la comette, toutefois.

Je pense que j'aurai autant de difficulté à t'expliquer la différence entre la palliation et la mélioration que j'en ai pour expliquer la règle du hors-jeu du football à des fans de base-ball qui voient un match de foot pour la première fois. (Anecdote réelle.)

Le palliatif ne débouche pas forcément sur une aggravation ponctuelle et l'on peut très bien guérir parfaitement de toute maladie. C'est l'allongement d'une vie permis par toutes les guérisons qu'il y a pas mal de chances de laisser se développer des maladies qui ne seraient jamais apparues si on était mort d'une autre maladie ou de terminer sa vie dans des souffrances plus longues et plus douloureuses en phase finale. C'est ça en gros l'aggravation dont je te parle.

Autre façon de voir la chose : dans les pays du tiers monde, où l'on meurt relativement jeune et à la suite de maladie infectieuses, les cancers et les accidents cardiovasculaires sont très rares, voire inexistants. Dans les pays développés, les guérisons des maladies infectieuses par médication ont entraîné un allongement de la vie qui a provoqué l'apparition dévastatrice de ces deux pathologies.

De son côté, le mélioratif est un projet. Il n'a pas la prétention de tout résoudre demain matin. Mais les recherches menées en nanotechnologie sont très prometteuses, notamment dans le secteur du nettoyage robotisé des artères encombrées de la moindre molécule de mauvais cholestérol, ou dans le secteur du nettoyage des parois musculaires encombrée de la moindre molécule de graisse blanche. C'est néanmoins très pointu, car il ne faut pas aller faire la moindre erreur de programmation sur ces petites machines. Je pense que les nanotechnologies seront quand même au point dans 10 ou 15 ans. Sans doute moins.

Cela dit aucun projet ne permet aujourd'hui de dire qu'un jour on ne mourra jamais d'accident.

.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Finkelkraut, Ferry et Onfray : le transhumanisme

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 7 sur 9 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum