Merdosité, féodalisme & maisons

Aller en bas

Merdosité, féodalisme & maisons

Message  Malcolm le Lun 20 Juin 2016 - 1:40

Il ne faut pas être grand voyant, pour clairvoir que nos mondes nous font sentir des merdes, dirigés par des merdeux, nous rendant merdeux nous-mêmes. A l'heure des libres-selon-leurs-envies, des égaux-et-pour-qui-tu-te-prends, des frères-mais-t'avise-pas-d'me-dire-c'que-j'dois-faire, et des laïcs-crèvent-les-religions, il me semble qu'il ne faut pas être Einstein pour le remarquer : la merdosité règne, et nous promulguons assez logiquement un certain merdositarisme dans la (comporte)mentalité. Allez, avoue. - "J'avoue." rire jaune-excrément.

C'est que nous n'avons pas bien réalisé que la horde archaïque, ne fut jamais remplacée que par la famille royale & impériale, suivie certes par quelque parenthèse greco-romaine relative, puis de nouveau par la famille seigneuriale féodale, dont royale, puis donc par une étatisation royale, enfin une parenthèse révolutionnaire, bureaucratique & fascisante, avant que d'en revenir de nos jours à la famille financière.

Mais donc, cela est dire que le féodalisme a globalement régné (de quoi donner raison à Ragnar, sur la taille des groupes avec 7, 40 puis 150 membres fonctionnels). C'est dire encore qu'il régnera toujours. - Cela heurte les libres-selon-leurs-envies, les égaux-et-pour-qui-tu-te-prends, les frères-mais-t'avise-pas-d'me-dire-c'que-j'dois-faire, et les laïcs-crèvent-les-religions "a bon droit de l'Homme", considérant la possibilité des parenthèses dites, qui semblent toujours se refermer (la décadence romaine, la corruption contemporaine). C'est humain, trop humain.

A la fin, donc, seules comptent les maisons, ou les maisonnées, et nous voyons géohistoriquement que tout ne fonctionna jamais que sur leur principe dynamique, leur arkhè, y compris dans les groupements anars, de ce que des hiérarchies animales-instinctives se recréent. Lesdites parenthèses-même, hiérarchisent avant que de sombrer en népotismes & clientélismes ("réseaux").

De nos jours, il est des maisons étatiques (les partis, les administrations locales & centrales, etc.), des maisons entrepreneuriales (les marques, les filiales, les sous-traitants, les clients, etc. tous stakeholders compris), des maisons ménagères (les foyers, les colocs, les pensions, etc.), des maisons associatives (les maisons de la jeunesse et de la culture, les maisons du citoyen, toutes assos, tout festival régulier, etc.). Et naturellement des maisons informelles (les amis d'enfance, les potes réguliers, les forums de discussion, etc.).

Bref : tout fonctionne sur la base du féodalisme ou assimilable, avec ses maisons (corporations, institutions, administrations, sociétés de production, société d'association, etc.). On ne s'y sent jamais merdique-merdeux, merdositairement, dans la merde, de par la merdosité ambiante, qu'à partir du moment où l'on est des libres-selon-leurs-envies, des égaux-et-pour-qui-tu-te-prends, des frères-mais-t'avise-pas-d'me-dire-c'que-j'dois-faire, et des laïcs-crèvent-les-religions.

AMOR FATI ?



Voir aussi :
* http://www.liberte-philosophie-forum.com/t1234-un-retour-a-l-economie-du-xve-siecle
* http://www.liberte-philosophie-forum.com/t1281-abandonnisme
* http://www.liberte-philosophie-forum.com/t1327-ethologie-de-l-homme-contemporain
* http://www.liberte-philosophie-forum.com/t1273-decroissance-simplicite-volontaire-sobriete-heureuse-ecologie-ecodynamisme


Dernière édition par Malcolm le Mer 22 Fév 2017 - 22:59, édité 1 fois
avatar
Malcolm
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Merdosité, féodalisme & maisons

Message  Propos le Mer 22 Fév 2017 - 19:44

C'est bien dit, surtout sachant que le féodalisme médiéval est une réactualisation carolingienne – je crois – du système des clients et patrons de l'Antiquité tardive. Comme quoi, le capitalisme n'est pas si innovateur qu'on voudrait le croire, puisqu'il ne s'agit encore que d'une réactualisation économiquement adaptée aux temps modernes.
Et tu sais très bien que tous ces cercles très fermés des gens très ouverts ne sont que des ordres monacaux fondés dans la même style que ceux des grands seigneurs, qui, pour bien paraître, fondaient à tour des bras des monastères pour le salut des âmes locales – une nouvelle campagne markéting, en somme, de chefs d'entreprise et de riches propriétaires.
avatar
Propos
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Merdosité, féodalisme & maisons

Message  Malcolm le Mer 22 Fév 2017 - 19:55

tous ces cercles très fermés des gens très ouverts
C'est bien dit.

Au reste, il ne faut pourtant pas ignorer ceci que, courant Moyen-Âge, il y avait quelques 500 millions d'êtres humains sur Terre. On mesure l'écart avec nos jours (ça monte exponentiellement surtout depuis 1800).

Je crois qu'à l'époque, ils croyaient beaucoup plus à ce qu'ils faisaient, tout simplement parce que ce qui se faisait se savait plus clairement qu'aujourd'hui, quand même porté par la rumeur vs. les mass-media. Même Machiavel est plus entier, moins pusillanime, que "nous".


Dernière édition par Malcolm le Mer 22 Fév 2017 - 22:57, édité 1 fois
avatar
Malcolm
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Merdosité, féodalisme & maisons

Message  Avis' le Mer 22 Fév 2017 - 20:18

Malcolm !
J'étais en train de lire ton morceau de bravoure -vrai - lorsque je fus coupé en plein élan par mon gendre à qui je demandai de me confectionner un avatar.
Et voilà l'travail !!!
Il est pas beau , mon coq ? Et c'est tout moi !
Con comme un coq, mais qu'est-ce qu'il raffûte !
Aaaaah, çà fait du bien, d'avoir un avatar comme les autres. C'est vrai, je me sentais minable.

Bon, je reviens à ma lecture. *Héhéhey* :*Char*:

Revenir en haut Aller en bas

Re: Merdosité, féodalisme & maisons

Message  Propos le Mer 22 Fév 2017 - 20:36

Il faut reconnaître que les gens de cette époque avaient un sens plus aigu que nous de la nécessité.
Le nombre et les mouvements des populations sont à l'origine de adaptation du modèle féodal ; la globalisation ambiante y comprise : alors qu'au début du Moyen Âge il y avait une volonté claire d'enracinement, il y a aujourd'hui des velléités confuses de déracinement, d'où l’adaptation capitaliste-libérale qui n'est juste la liberté octroyée au suzerain d'employer librement ses vassaux. En cause ce sous-équivalent d’existentialisme niais qui voudrait faire croire que tout le monde puisse être seigneurs, en oubliant que pour s'arroger le titre, il faut très nécessairement disposer de vassaux ; et plus personne ne veut plus comprendre que pour pouvoir bénéficier des avantages des dits rapports il est nécessaire qu'il puisse y avoir altérité. Altérité dans la personne qui se mesure en fonction du commerce des capacités, entendu pouvoir rendre des services ; et pour cela, il faut certainement disposer de ce que l'autre n'a pas. Mais voilà, la pensée est désormais horizontale et on enseigne faussement que tout le monde possède ce qu'il faut quand il faut : c'est l'égalitarisme, utopie séculaire qui rêve d'un autre monde, pour sûr, mais pas de ce monde-ci qui, lui, n'a rien à leur offrir : alors on prône donc une grande révolution généralisée, qui, comme l'indique le sens littéral du mot, ne nous ramènera qu'au point de départ.

Mais ce n'est pas nouveau, ni ancien.
avatar
Propos
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Merdosité, féodalisme & maisons

Message  Malcolm le Mer 22 Fév 2017 - 21:55

ce n'est pas nouveau, ni ancien.
Non, c'est juste plus admis, quand ... et quand ... et quand ... soit donc : nous sommes d'accord.

Voir aussi :
* rapport à l'existentialisme vulgaire : http://www.liberte-philosophie-forum.com/t1787-la-vie-symptomatique-de-sartre-pour-la-france-complexee
* rapport à l'horizontalisme : http://www.liberte-philosophie-forum.com/t1249-horizontalisme-allez-couche


Avis' !
Cela ne pouvait venir que de toi ;) *Lol* *Applause* *Pouce*
avatar
Malcolm
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Merdosité, féodalisme & maisons

Message  Princeps le Mer 22 Fév 2017 - 22:59

Sur le patronage, c'est avant tout une dynamique romaine. Il faut lire la thèse canonique de J.M. David sur la patronage judiciaire. Eclairant.
Mais donc, cela est dire que le féodalisme a globalement régné (de quoi donner raison à Ragnar, sur la taille des groupes avec 7, 40 puis 150 membres fonctionnels).
Voire moins, pour les plus intelligents. Mais, et je n'y avais pas songé, nous avons là l'exemple typique d'une structure qui tient des siècles, en agrégeant des groupes différents. Constat qui vaut pour des époques antérieures. Je précise puisque c'est sur cela que l'on se chamaille avec Ragnar. Les débats sont quelques part sur le forum.
avatar
Princeps
Sapientius


Voir le profil de l'utilisateur http://www.liberte-philosophie-forum.com/t2280-charte-du-forum#4

Revenir en haut Aller en bas

Re: Merdosité, féodalisme & maisons

Message  Malcolm le Mer 22 Fév 2017 - 23:25

avatar
Malcolm
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Merdosité, féodalisme & maisons

Message  Princeps le Mer 22 Fév 2017 - 23:32

En majeure partie oui. Je suis vraiment fatigué pour ne pas m'en être souvenu  *Pouce*.
avatar
Princeps
Sapientius


Voir le profil de l'utilisateur http://www.liberte-philosophie-forum.com/t2280-charte-du-forum#4

Revenir en haut Aller en bas

Re: Merdosité, féodalisme & maisons

Message  Malcolm le Mer 15 Mar 2017 - 14:51

C'est pour ça qu'on est une équipe *Tchin*
Et puis : vue la pratique que j'ai du forum depuis un an (ça y est, dans cinq jours, un an !) je pouvais bien en avoir la remembrance ! *Lol*

***

Rapport à ...

Il appert aujourd'hui que le droit de propriété soit allègrement bafoué. Principes de servuction, de mises à jour, etc. sont autant de main-mises des gros privés sur les petits, sans parler de leurs empiétements sur la "propriété publique" (bien public).

De quoi se sentir une merde, ouais *Applause*


Il faudrait que nos gouverneurs relisent Hobbes : http://www.liberte-philosophie-forum.com/f135-hobbes
avatar
Malcolm
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Merdosité, féodalisme & maisons

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum