Spinoza et la sexualité

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Aller en bas

Re: Spinoza et la sexualité

Message  LibertéPhilo le Mar 4 Oct 2016 - 16:52

Je sais que Nietzsche faisait le lien (comme Taine, et sûrement d'après le philosophe français) dans Par-delà entre une déconvenue sentimentale de jeunesse et son implacable amour de Dieu, qui nécessite de ne rien lui demander en retour. A part ce rapprochement psychologique bancal, que Spinoza n'ait pas trouvé de plaisir dans la sensualité est raccord avec son éthique, où il recommande les plaisirs simples et frugaux. La joie spinoziste ne consistait pas dans le plaisir, mais dans l'amour de Dieu.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Spinoza et la sexualité

Message  Malcolm le Mar 4 Oct 2016 - 18:14

Disons donc que, conformément au Traité de la réforme de l'entendement, il ne voulait qu'un bien souverain, sûr et certain, qu'il vit dans le rational jusqu'à le diviniser, conformément à l'âge classique.
avatar
Malcolm
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Spinoza et la sexualité

Message  LibertéPhilo le Mar 4 Oct 2016 - 18:40

Oui, c'est ce qu'il vise quand il dit que "tout ce qui est beau est difficile autant que rare".

Revenir en haut Aller en bas

Re: Spinoza et la sexualité

Message  Malcolm le Mar 4 Oct 2016 - 18:52

Typique en effet.
Néanmoins, ton évocation m'induit pourtant à songer qu'il eût dû s'orienter vers les femmes alors *Lol*
=> Nietzsche, préface à Par-delà ... - sauf si Spinoza crût les femmes accessibles, de ce qu'il pût aller dans quelque quartier rouge d'époque, et les subsomptions tainienne, nietzschéenne, "kaloskaghatienne", mienne ... freudienne ? ... ont de la valeur.

Voir aussi : http://www.liberte-philosophie-forum.com/t1469-des-prejuges-en-faveur-de-la-profondeur-de-la-gravite-du-petit-serieux
avatar
Malcolm
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Spinoza et la sexualité

Message  LibertéPhilo le Mar 4 Oct 2016 - 18:56

J'ai oublié de préciser que Spinoza avait la tuberculose, ou en tout cas, une maladie des poumons causée par les poussières de verre des lunettes qu'il polissait. C'était, tout comme Epicure, un être chétif.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Spinoza et la sexualité

Message  Malcolm le Mar 4 Oct 2016 - 18:57

Misogynie potentiellement afférente ?
Toutefois, cela n'ôte rien au fait qu'il eût pu chercher, comme on dit, la perle rare alors *Lol*
avatar
Malcolm
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Spinoza et la sexualité

Message  LibertéPhilo le Mar 4 Oct 2016 - 19:02

Certains de ces philosophes étaient des ermites, de vrais anachorètes du désert, bien que vivant dans des villes parmi les plus peuplées et industrieuses du monde d'alors.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Spinoza et la sexualité

Message  Malcolm le Mar 4 Oct 2016 - 19:06

Cléricalisme laïc.
Il faut dire que les liens entre philosopher, et mystériser, méditer ou prier, ont toujours - ou du moins régulièrement - été intenses, d'Héraclite à Ricœur, en passant par Augustin & Descartes.
avatar
Malcolm
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Spinoza et la sexualité

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum