L'idée de champ, chez Bourdieu

Aller en bas

L'idée de champ, chez Bourdieu

Message  Malcolm le Lun 15 Aoû 2016 - 18:27

Bourdieu développe la notion de champ social, notamment à partir de son ouvrage la Distinction (1979), où il s'intéresse aux stratégies de distinction sociale chez les différentes personnes. Là, un champ social, pour lui, est un espace social, sociologique, relativement autonome & conditionné par un certain nombre de règles, auxquelles se plient les différents protagonistes engagés dans ledit champ. Par exemple : le champ économique, culturel, artistique, scolaire, médiatique, etc. Chaque protagoniste "y joue le jeu", afin de distinction, sans jamais en vouloir la fin, de ce qu'il en vit & survit. Tout ceci le fait "habitusé", soit donc véhicule d'habiti, où chaque habitus correspond à une incorporation desdites règles alors jouées, ou pratiquées, qui par elles-mêmes perpétuent le champ social considéré. En somme, il s'agit d'un comportement, d'une comportementation ou, comme j'aime à le dire, d'une comporte-mentalité : le jeu, ses règles, donc le champ-même, "c'est dans les têtes" (comme mœurs, représentations sociales, idéologie sociotechnique) mais alors, en tant que "ces têtes ont chacune un corps", il se traduit pratiquement, il est comporté par les différents protagonistes qui l'agissent plus ou moins consciemment, selon auto-socianalyse propre (encore une fois, il s'agit de mœurs, ès pratiques, en tant que les mœurs mêlent représentations & pratiques, comme pratiques représentées et représentations pratiquées). Bourdieu fut ethnologue & anthropologue aussi, de sorte qu'il y ait dans tout cela pour ainsi dire, éthologie humaine de l'habitus dans le champ social.

A ce titre, l'idée de champ social, chez Bourdieu, est à double-tranchant.

Elle est à double-tranchant, de ce qu'autant elle a de la valeur théorétique afin de saisie sociodynamique, autant praxéologiquement, les différents protagonistes d'un champ social, comme Hommes (donc non-découpables en rondelles, même "champées"), vivent différents champs sociaux. C'est la théorie des jeux de rôles, d'Alex Mucchielli, qui indique que le même Homme adopte différents rôles selon l'environnement (champ social) : entre son lieu de travail, sa place familiale, sa vie politico-citoyenne, etc. un même Homme altère ses démarches. Je dirai que, sur la base de son Moi, il opte pour telle ou telle Persona (voir alors Carl G. Jung en psychologie) ...

On peut se dire là que les champs sociaux sont opérants, et ils ont une opérativité scientifique descriptive indéniable. Reste que, comme telle, la pensée du champ social génère un modèle relativement logique (statique), venant se surimposer ou surimprimer au vécu. C'est d'ailleurs pour cela qu'on oppose assez spontanément le "champisme" bourdieusien (pour ainsi dire modèle collectiviste) à l'individualisme boudonien (Didier Boudon). Comme d'habitude à ce niveau-là, les deux modèles ont leurs avantages & leurs inconvénients, en terme d'analyse scientifique (par exemple, Boudon nous suppose homo oeconomicus, acteurs de choix rationnels presque seulement, ce qui est évidemment oublier homo passionalis au moins : mais cela intéresserait Gaes je crois).

En effet, vécuement, tel(le) Homme se vit comme continuum, et nous pourrions d'ailleurs dire durkheimiennement, que seule la densité morale et le contrôle social exercent ou non sur lui quelque altération (inhibition, insertion, manifestation, etc.) afin de mieux sentir ce continuum, en termes de pressurisation""baromètre". Ceci dit, pour le moment toujours, cela étayerait la théorie des champs sociaux, comme d'ailleurs celle des choix individuels-rationnels, selon casuistique. Oui, si seulement l'envers de ces avers sociologiques, n'était pas bel & bien constitué de ce dit continuum, par lequel on se laisse relativement enrôlé ou non notre Moi par la Persona.

En effet, c'est ainsi, dans ce "dérôlement" non-dévalant dans l'être-dans-la-moyenne, que s'ouvre toute notre latitude-à-être :
* http://www.liberte-philosophie-forum.com/f130-heidegger
* http://www.liberte-philosophie-forum.com/t1300-psychologie-existentiale-martin-heidegger

On me dira qu' "il faudrait être bien fou, pour ne pas jouer le jeu", et encore une fois je dirai plus et moins oui : jouer le jeu est à la fois rassurant, stabilisant & sécurisant pour les différents actants (lisible dans la démarche), de sorte que par là nous parvenions (comme on dit de l'un ou de l'autre que c'est un parvenu, un arriviste ou un attentiste) à différentes possibilités que seule la socialisation nous donne-à-vivre (aussi bien arrangerions-nous ainsi nos lattitudes-à-être dites, par ce dévalement). Reste que c'est précisément par le déjouement, le non-dévalement, donc l'être-hors-la-moyenne, que peuvent se passer des singularités, dont l'Histoire sociale nous informe qu'elles influèrent, qu'elles "jouèrent" sociohistoriquement. C'est encore tout ce que l'on médite en dynamique des groupes, par-devers l'observation de constantes relatives.

A partir de là, donc, penser champ social, est une forme de fascisation, puisque cela (les protagonistes d'un champ) n'oriente que dans le sens commun. Mais de même ! penser choix individuels-rationnels, est encore une forme de fascisation, puisque cela (cette individualité-rationalité) n'oriente que dans le sens commun (maximisation utilitaire). C'est, très concrètement, veule, bas, mesquin, mais pas dénué d'intelligence ni de logique :pirat: En effet, en s'inscrivant dans le faisceau (étym. de fascisation) social, on peut se débrouiller dans l'ordre d'une débrouillation - ce qui est un débrouillage, pas forcément un débrouillement mais c'est possible.

Voilà tout ce que j'ai à dire du champ social bourdieusien : que c'est un statisme, quand bien même systémiste. Car enfin, je disais :
Là, un champ social, pour lui, est un espace social, sociologique, relativement autonome & conditionné par un certain nombre de règles, auxquelles se plient les différents protagonistes engagés dans ledit champ.
Or, qui crée cet espace, qui le régule ? ... On le croirait transitionnel, à la Donald Winnicott (imaginaire mère-enfant ... et voir alors Psychologie de masse dufascisme, par Wilhelm Reich, où la mère a un sacré rôle, de sorte ensuite à s'interroger sur le maternalisme relatif de nos mondes).
avatar
Malcolm
Invité


Revenir en haut Aller en bas

le champ, le chant..

Message  Janot le Lun 27 Nov 2017 - 17:00

A partir de là, donc, penser champ social, est une forme de fascisation, puisque cela (les protagonistes d'un champ) n'oriente que dans le sens commun. Mais de même ! penser choix individuels-rationnels, est encore une forme de fascisation, puisque cela (cette individualité-rationalité) n'oriente que dans le sens commun (maximisation utilitaire). C'est, très concrètement, veule, bas, mesquin, mais pas dénué d'intelligence ni de logique :pirat: En effet, en s'inscrivant dans le faisceau (étym. de fascisation) social, on peut se débrouiller dans l'ordre d'une débrouillation - ce qui est un débrouillage, pas forcément un débrouillement mais c'est possible
Franchement, dire aucun d'inepsies en si peu de temps relève presque du génie...qui n'a pas lu ou pas compris Bourdieu, à l'évidence.

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'idée de champ, chez Bourdieu

Message  Avis' le Lun 27 Nov 2017 - 18:28

Ce qui est sûr en tous cas, c'est que tout champ social est travaillé par une tentation fascistoïde. Tant qu'il trouve un espace devant lui pour s'étendre et étendre ses pouvoirs.

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'idée de champ, chez Bourdieu

Message  Malcolm le Lun 27 Nov 2017 - 19:21

Janot a écrit:Franchement, dire aucun d'inepsies en si peu de temps relève presque du génie...qui n'a pas lu ou pas compris Bourdieu, à l'évidence.
J'adore ce genre de lapsus calami, sans parler de l'erreur quand par ailleurs tu condamnes ceux qui en commettent.
Avistodénas a écrit:Ce qui est sûr en tous cas, c'est que tout champ social est travaillé par une tentation fascistoïde. Tant qu'il trouve un espace devant lui pour s'étendre et étendre ses pouvoirs.
Cela renvoie à ce topic.

Mais, Janot, la moindre des choses serait de contre-argumenter substantiellement, au lieu de troller pour la forme. Contrairement à toi, j'admets mes torts, si seulement on me les démontre avec probité.
avatar
Malcolm
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'idée de champ, chez Bourdieu

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum