"Le Bon Sens" version Henri Bergson

Aller en bas

"Le Bon Sens" version Henri Bergson

Message  Malcolm le Jeu 25 Aoû 2016 - 18:42

Henri Bergson, dans /le Bon Sens ou l'esprit français/, pp12-14 aux éd. Mille & une nuits, a écrit:Le bon sens n’est pas plus que le génie une attitude passive de l’esprit2 [2. « Cette chose, qui déborde le corps de tous côtés et qui crée des actes en se créant à nouveau elle-même, c’est le « moi », c’est l’ « âme », c’est l’esprit […] » (Bergson, L’Energie spirituelle, PUF, collection Quadrige, 2009, p.31)] […] Le bon sens, lui aussi, exige une activité incessamment en éveil, un ajustement toujours renouvelé à des situations toujours nouvelles. Il ne redoute rien tant que l’idée toute faite, fruit mûr de l’esprit peut-être, mais fruit détaché de l’arbre, bientôt desséché, et ne présentant plus, dans sa rigidité, que le résidu inerte du travail intellectuel. Le bon sens est ce travail même. […] S’il se rapproche de l’instinct2 [2. « Connaissance innée d’une chose », l’instinct achevé est également « une faculté d’utiliser et même de construire des instruments organisés » (in Bergson, L’Evolution créatrice, op. cit., p.151)] par la rapidité de ses décisions et la spontanéité de sa nature, il s’y oppose profondément par la variété de ses moyens, la souplesse de sa forme et la surveillance jalouse dont il nous entoure, pour nous préserver de l’automatisme intellectuel. S’il ressemble à la science par son souci du réel et son obstination à rester en contact avec les faits, il s’en distingue par le genre de vérité qu’il poursuit ; car il ne vise pas, comme elle, à la vérité universelle, mais à celle de l’heure présente, et ne tient pas tant à avoir raison une fois pour toutes qu’à toujours recommencer d’avoir raison. D’autre part, la science ne néglige aucun fait d’expérience, aucune conséquence du raisonnement : elle calcule la part de toutes les influences et pousse jusqu’au bout la déduction de ses principes. Le bon sens choisit. Il tient certaines influences pour pratiquement négligeables, et s’arrête dans le développement d’un principe, au point précis où une logique trop brutale froisserait la délicatesse du réel. Entre les faits et les raisons qui luttent, se poussent et se pressent, il fait qu’une sélection s’opère. Enfin, c’est plus que de l’instinct et moins que de la science ; il y faudrait plutôt voir un certain pli de l’esprit, une certaine pente de l’attention. On pourrait presque dire que le bon sens est l’attention même, orientée dans le sens de la vie1 [1. Soit le sens de l’action.].
En somme, on a d'un côté l'instinct ; de l'autre la science. Et, entre les deux, le bon sens, procédant d'une réflexologie intuitive plutôt pragmatique ou, du moins, bénéficiant de son espèce de tekhnè (métier, art, façon, savoir-y-faire), inhérent à l'expérience. Le bon sens, dans l'ordre d'une énergétique spirituelle, concorde avec le sentiment du moi comme durée, d'intuition, métaphysiquement, un peu d'ailleurs comme il attend qu'on subsume la redéfinition d'un mot commun.
Pour Bergson, il faut saisir les choses "de l'intérieur", non-analytiquement (cf. son Introduction à la métaphysique).
Aussi bien, donc, le bon sens est-il la vie en tant qu'elle dure, et en tant que cette durée doit vivre, récursivement - soit donc évoluer, procéder, s'adapter. Le bon sens est l'esprit d'une démarche qui ne se rend pas à ses impulsions, tout n'en ayant pas l'arrêt méthodique prudentiel du scientifique.
avatar
Malcolm
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Le Bon Sens" version Henri Bergson

Message  Kenshin (Bigone) le Ven 21 Oct 2016 - 14:20

j'aime beaucoup cette conclusion :

Le bon sens est l'esprit d'une démarche qui ne se rend pas à ses impulsions, tout n'en ayant pas l'arrêt méthodique prudentiel du scientifique






Revenir en haut Aller en bas

Re: "Le Bon Sens" version Henri Bergson

Message  Malcolm le Ven 21 Oct 2016 - 16:33

Tu soulignais ma faute grammaticale sur la négation, gredin (humour).
Mais oui, Henri Bergson est très intéressant, pour plein de raisons.
Or, si ça ne tenait qu'à moi, "j'en ferais la philosophie officielle française", d'abord de ce que Bergson est foncièrement un pragmatiste dans la démarche (il correspondit avec W. James et J. Dewey, concepteur du pragmatisme anglosaxon).
Mais enfin, en quoi aimes-tu beaucoup cette conclusion ?
avatar
Malcolm
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Le Bon Sens" version Henri Bergson

Message  Kercoz le Ven 21 Oct 2016 - 17:01

"Or, je crois bien que notre vie intérieure tout entière est quelque chose comme une phrase unique entamée dès le premier éveil de la conscience, phrase semée de virgu­les, mais nulle part coupée par des points.."



(Henri Bergson, L'énergie spirituelle, Félix Alcan, pp. 56-7)

Tours son problème avec le temps perdu ou retrouvé.
Proust a assisté à sa 1ere leçon du collège de FRance. Y' a plus qu' à controler les dates pour savoir lequel s'est inspiré de l' autre.

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Le Bon Sens" version Henri Bergson

Message  Le Repteux le Ven 21 Oct 2016 - 17:16

Vous allez tous finir en enfer si vous continuez de croire que votre Bon et votre Bien sont meilleurs que ceux des autres. L'intelligence accorde un sens imaginaire à ce qu'elle a dans la tête, et elle tente ensuite de vérifier si ce sens coïncide à celui de son environnement en l'exécutant. Si cette exécution produit une bonne sensation, elle acquiert ce sens en réitérant son exécution, sinon, elle en imagine un autre.

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Le Bon Sens" version Henri Bergson

Message  Malcolm le Ven 21 Oct 2016 - 18:00

Pourriez-vous reformuler vos interventions, que je comprenne leur place dans le déroulé du topic ?
avatar
Malcolm
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Le Bon Sens" version Henri Bergson

Message  Kenshin (Bigone) le Ven 21 Oct 2016 - 21:56

Malcolm a écrit:Tu soulignais ma faute grammaticale sur la négation, gredin (humour).
Mais oui, Henri Bergson est très intéressant, pour plein de raisons.
Or, si ça ne tenait qu'à moi, "j'en ferais la philosophie officielle française", d'abord de ce que Bergson est foncièrement un pragmatiste dans la démarche (il correspondit avec W. James et J. Dewey, concepteur du pragmatisme anglosaxon).
Mais enfin, en quoi aimes-tu beaucoup cette conclusion ?

disons que j'ai essayé de poster un truc sur le sujet mais a chaque fois je me disais la même chose : il l'a dit dans sa phrase , en fait !

ps: j'essaierai de poster ce week end sur le bon sens, mais je te préviens, ca part dans tous les, sens !

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Le Bon Sens" version Henri Bergson

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum