Le phénomène Alain Soral

Page 2 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Aller en bas

Re: Le phénomène Alain Soral

Message  Philosophos le Ven 21 Oct 2016 - 18:09

Malcolm a écrit:Le sionisme des uns ne fait pas le sionisme "du système" ...
Certes, mais dans ce cas, il y a eu confusion (volontaire) entre Soral et Poisson (dont Onfray m'apprend qu'il a fait une thèse sur Aristote).

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le phénomène Alain Soral

Message  Malcolm le Ven 21 Oct 2016 - 18:19

Coups-bas, quand vous nous tenez ...
De toutes façons, il n'y a plus de noblesse nulle part.
http://www.liberte-philosophie-forum.com/t1249-horizontalisme-allez-couche
avatar
Malcolm
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le phénomène Alain Soral

Message  Philosophos le Ven 21 Oct 2016 - 19:18

Malcolm a écrit:Coups-bas, quand vous nous tenez ...
Une façon comme une autre d'éloigner un adversaire à la primaire.

De toutes façons, il n'y a plus de noblesse nulle part.
Onfray dit : "il n'y a plus de morale", ce qui montre qu'il n'est pas nietzschéen !

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le phénomène Alain Soral

Message  Malcolm le Ven 21 Oct 2016 - 19:23

*Pouce*
avatar
Malcolm
Invité


Revenir en haut Aller en bas

just a moment

Message  Philosophos le Sam 29 Oct 2016 - 19:56

Commentant : http://www.liberte-philosophie-forum.com/t1520-l-invention-du-peuple-juif#28648

La rigueur de la science historique contre les mythes de la religion. Shlomo Sand est très apprécié de Soral, ce n'est pas un hasard !

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le phénomène Alain Soral

Message  Malcolm le Sam 29 Oct 2016 - 20:07

Quand pourtant Shlomo Sand démontre assez bien que les juifs ne font pas un bloc complotiste.

Soral est un beau salaud sartrien : j'ai acheté Comprendre l'Empire lors de sa sortie, de ce que son introduction sur la Révolution est historiquement fondée, avant de tourner au pro-islamisme anti-sioniste-panbancaire, un fourre-tout terrible, idéologiquement, de ce qu'il est effectivement de l'islamophobie, et de ce qu'il est effectivement un "panbancarisme" mercantile - mais pas spécialement juifs.

Bref, Soral, c'est un Molotov ...
avatar
Malcolm
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le phénomène Alain Soral

Message  Philosophos le Sam 29 Oct 2016 - 21:04

Malcolm a écrit:Quand pourtant Shlomo Sand démontre assez bien que les juifs ne font pas un bloc complotiste.
Ce doit être le seul qui trouve grâce aux yeux de Soral, plus quelques belles juives, si elles ne sont pas trop farouches. :)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le phénomène Alain Soral

Message  Malcolm le Dim 30 Oct 2016 - 11:40

Disons que c'est improbe, comme l'ensemble de son travail, par quoi il est "à l'image du monde".

Et je suppose que Soral n'aime pas, a contrario, Alexandre del Valle ! *Lol*
http://www.liberte-philosophie-forum.com/t1523-les-vrais-ennemis-de-l-occident#28679

***

"Au crédit de Soral" : http://www.liberte-philosophie-forum.com/t334p50-que-signifie-le-succes-d-eric-zemmour#28804

***

Cela fait des années que je n'avais pas vu une vidéo de Soral, mais je le vois là en me renseignant sur l'islam :


Alors : non seulement c'est d'une étroitesse et d'une petitesse d'esprit sans nom, dogmatique sous des airs pénards, mais en plus c'est dans un trip mystico-religieux contre-scientifique, serait-ce parce que dans les Evangiles il est dit "Seul Dieu connaît l'heure [du Jugement, de l'Apocalypse]." Switch off.

C'est du soft power dans toute sa (son im)puissance ! *Lol*
Bref, sa perversion.
avatar
Malcolm
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Soral ? du caniveau...

Message  Janot le Sam 29 Juil 2017 - 10:51

Sa pensée reste ancrée au complotisme mondial des Juifs, associés aux Francs-Maçons et aux Protestant
Voilà qui rappelle "La France juive" de Drumont... et autres propos qui touchent franchement au psychiatrique ; on ne va pas perdre son temps à démonter ce genre d'absurdité ? Quel intérêt de faire un sujet de réflexion là où il n'y a rien de pensé relevant du réel ? démontrer que de la boue, c'est finalement de la boue et rien d'autre ? On peut certes envisager l'aspect médical, car là on raisonne vraiment à côté, ce qui se dit en grec : para-noia.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le phénomène Alain Soral

Message  Avis' le Sam 29 Juil 2017 - 11:32

Oui mais la boue, Janot, c'est la vie !
Et la question que je me pose, est de savoir quels griefs ces gens-là peuvent bien avoir accumulé envers les juifs qui sont tout de même le peuple qui a donné à l'humanité ses plus grands génies, tellement que tu en remplirais un annuaire ! Vrai ou faux ?

J'avoue n'avoir pas la réponse mais je soupçonne là-dessous une dose massive de frustration parce que leur diaspora en a fait des commerçants et des banquiers, mais tous ne sont pas banquiers, ni géniaux.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le phénomène Alain Soral

Message  Janot le Sam 29 Juil 2017 - 12:02

L'addition : juifs + francs-maçons + protestants... c'est du délire pur et simple, de la projection paranoïde, décrite dans tous les manuels de psychologie-psychiatrie, quels griefs peut-on invoquer ? C'est le même réflexe que celui consistant à dire à un déprimé profond : "allons secoue-toi un peu, tout va bien, il fait beau !" : celui qui n'est pas atteint cherche des raisons quasi-raisonnables. Il ne fait pas de doute que Drumont ait été victime du même syndrome — et son père a été interné... La vraie difficulté est qu'en maladie psychique, les atteintes sont glissantes, on ne passe pas d'un coup du normal au pathologique, c'est une question de degré, pas de nature. La projection est identifiée par Freud (entre autres, le plus connu est l'ouvrage d'Anna Freud : "le moi et ses mécanismes de défense") comme un des moyens de défense du psychisme, avec l'introjection, l'identification, la dénégation. Ces mécanismes, nous les portons tous en nous à des degrés divers, certains seront donc sensibles aux thèses de Soral comme d'autres le furent à celles de Drumont, chacun se défend de ses peurs et de ses misères comme il peut... mais l'essentiel et le pire, c'est qu'il n'en a pas conscience. C'est une histoire qui n'a pas de fin : voir par exemple le massacre de juifs de Rhénanie sur le passage de croisés se rendant en Palestine...

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le phénomène Alain Soral

Message  Philo le Sam 29 Juil 2017 - 14:26

Janot a écrit:L'addition : juifs + francs-maçons + protestants...
Pour être juste envers Soral, quand il parle de juifs, il ne vise pas les juifs ordinaires (son mouvement s'appelle "Egalité & Réconciliation"), mais le CRIF, la LICRA, Netanyahu, Attali, BHL... Avec "Jérusalem, nouvelle capitale du gouvernement mondial".

Sinon, qu'est-ce qui justifie ce fil ? Le succès de Soral, principale figure de l'opposition au "système".
avatar
Philo
Hujus fori conditor


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le phénomène Alain Soral

Message  Janot le Sam 29 Juil 2017 - 15:28

Philo a écrit:
Janot a écrit:L'addition : juifs + francs-maçons + protestants...
Pour être juste envers Soral, quand il parle de juifs, il ne vise pas les juifs ordinaires (son mouvement s'appelle "Egalité & Réconciliation"), mais le CRIF, la LICRA, Netanyahu, Attali, BHL... Avec "Jérusalem, nouvelle capitale du gouvernement mondial".
Sinon, qu'est-ce qui justifie ce fil ? Le succès de Soral, principale figure de l'opposition au "système".
Et les francs-maçons ? les protestants ? le complot judéo-maçonnique, alors ? ...déjà "dévoilé" par le Protocole des Sages de Sion en 1905 ou 1906 !! Ce qui justifie ce fil ? c'est d'analyser le plus finement possible les tenants et les aboutissants du succès de Soral alors qu'il s'agit d'un "délire organisé": politiques, sociologiques, psychologiques et... psychiatriques. J'ignore si une telle analyse a été faite pour le succès de "La France juive" de Drumont ; je vais chercher. Que Drumont ait eu un psychisme dérangé ne fait en tout cas aucun doute.

Tiens, je vois un lien sur E&R : https://www.egaliteetreconciliation.fr/Sortie-de-La-France-juive-d-Edouard-Drumont-15749.html
Toujours les mêmes, partout, et l'impression toujours renouvelée chez des souffrants ou des aigris que quelqu'un a trouvé la racine de leurs maux...

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le phénomène Alain Soral

Message  Philo le Sam 29 Juil 2017 - 16:14

Janot a écrit:Tiens, je vois un lien sur E&R : https://www.egaliteetreconciliation.fr/Sortie-de-La-France-juive-d-Edouard-Drumont-15749.html
Toujours les mêmes, partout, et l'impression toujours renouvelée chez des souffrants ou des aigris que quelqu'un a trouvé la racine de leurs maux...
C'est visionnaire, en tout cas ! Il faudrait simplement remplacer le mot "juif" par autre chose, la Bourse, le papier monnaie, le matérialisme, la décadence...
avatar
Philo
Hujus fori conditor


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le phénomène Alain Soral

Message  Janot le Sam 29 Juil 2017 - 18:31

Philo a écrit:
Janot a écrit:Tiens, je vois un lien sur E&R : https://www.egaliteetreconciliation.fr/Sortie-de-La-France-juive-d-Edouard-Drumont-15749.html
Toujours les mêmes, partout, et l'impression toujours renouvelée chez des souffrants ou des aigris que quelqu'un a trouvé la racine de leurs maux...
C'est visionnaire, en tout cas ! Il faudrait simplement remplacer le mot "juif" par autre chose, la Bourse, le papier monnaie, le matérialisme, la décadence...
C'est exactement ce qui s'écrivait en 1885 !  voir le remarquable travail de Marc Angenot : http://www.persee.fr/doc/roman_0048-8593_1995_num_25_87_2976http://www.persee.fr/doc/roman_0048-8593_1995_num_25_87_2976]. Plutôt que visionnaire, je préfèrerais dire : opportunisme / populisme haineux d'une idéologie délirante au sens clinique du terme. Ces courants extrémistes ne cesseront jamais d'exister, parce qu'ils appartiennent à des profils psychologiques qui se reproduisent car d'origine génétique ; à nous d'être vigilants.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le phénomène Alain Soral

Message  Malcolm le Sam 29 Juil 2017 - 18:41

Ces courants extrémistes ne cesseront jamais d'exister, parce qu'ils appartiennent à des profils psychologiques qui se reproduisent car d'origine génétique ; à nous d'être vigilants.
En introduisant une sélection eugéniste, par exemple ? Auquel cas, je conseille de favoriser tous les profils tendanciellement surdoués. En tout cas, la science sociale signale que les profils très intelligents, très renseignés, pas forcément surdoués, sont plus susceptibles de complotisme et autre fanatisme spontanés, bizarrement, certainement parce qu'ils sont plus enclin à faire des relations, ce qui est le propre de l'intelligence, ainsi qu'à avoir un besoin de certitude affective, probablement du fait de l'intelligence encore, agent caustique sur les certitudes pourtant - et précisément parce que ça ne laisse plus de rassurance idoine.

Soit donc une explication absolument pas génétique, mais purement formative, dont le Soral semble assez bien issue - car il est loin d'être con. Si à cela, tu ajoutes qu'il n'endure radicalement pas sa mère - j'en connais d'autres - tu as tout ce qu'il faut pour obtenir un profil non-génétique, dont la principale source de rassurance (la mère) est en fait un facteur anxiogène majeur, à partir de quoi ça cherche à se rassurer intelligemment comme ça peut, même au prix du bon sens, sans compter que "le monde" a une fonction utérine pour nous tous, psychanalytiquement : il y a amalgame inconscient, et il n'endure radicalement pas son monde donc, où "les juifs" font office de phallus de la mère.
avatar
Malcolm
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le phénomène Alain Soral

Message  Philo le Sam 29 Juil 2017 - 20:18

Janot a écrit:
Philo a écrit:C'est visionnaire, en tout cas ! Il faudrait simplement remplacer le mot "juif" par autre chose, la Bourse, le papier monnaie, le matérialisme, la décadence...
C'est exactement ce qui s'écrivait en 1885 !
Comme cosmopolite [...] il n’a pas de patrie, il n’a pas de religion, il n’a pas même de sexe.
Remplacer "juif" par "bobo". Thatcher : "Il n'y a pas de société". Macron : "Il n'y a pas de culture". Même neutralité aussi dans les tentatives des bobos visant à brouiller les différences sexuées, cf. Vallaud-Belkacem et sa réforme de l'école. Ou la suppression des hôtesses, par exemple dans les courses cyclistes. Etc., il y a des exemples à foison.

ce livre singulier [...] dans lequel le nom de Dieu est supprimé de tous les passages d’auteurs classiques dans lesquels il figurait
Dernière suppression en date, la stèle commémorant l'assassinat du père Hamel, sans aucune référence à la religion.

Grâce aux méthodes pédagogiques [...] le niveau des études classiques baissa rapidement et les candidats au baccalauréat en arrivèrent à ne plus savoir l’orthographe
Visionnaire !
avatar
Philo
Hujus fori conditor


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le phénomène Alain Soral

Message  Janot le Sam 29 Juil 2017 - 22:37

Mal' a écrit:
Ces courants extrémistes ne cesseront jamais d'exister, parce qu'ils appartiennent à des profils psychologiques qui se reproduisent car d'origine génétique ; à nous d'être vigilants.
En introduisant une sélection eugéniste, par exemple ? Auquel cas, je conseille de favoriser tous les profils tendanciellement surdoués. En tout cas, la science sociale signale que les profils très intelligents, très renseignés, pas forcément surdoués, sont plus susceptibles de complotisme et autre fanatisme spontanés, bizarrement, certainement parce qu'ils sont plus enclin à faire des relations, ce qui est le propre de l'intelligence, ainsi qu'à avoir un besoin de certitude affective, probablement du fait de l'intelligence encore, agent caustique sur les certitudes pourtant - et précisément parce que ça ne laisse plus de rassurance idoine.
Soit donc une explication absolument pas génétique, mais purement formative, dont le Soral semble assez bien issue - car il est loin d'être con. Si à cela, tu ajoutes qu'il n'endure radicalement pas sa mère - j'en connais d'autres - tu as tout ce qu'il faut pour obtenir un profil non-génétique, dont la principale source de rassurance (la mère) est en fait un facteur anxiogène majeur, à partir de quoi ça cherche à se rassurer intelligemment comme ça peut, même au prix du bon sens, sans compter que "le monde" a une fonction utérine pour nous tous, psychanalytiquement : il y a amalgame inconscient, et il n'endure radicalement pas son monde donc, où "les juifs" font office de phallus de la mère.
S'il y avait une origine simple, on l'aurait trouvée. Il y a donc des causes, des complications, des croisements. Le cadre psychologique-psychiatriques est tout à fait solide, il est sans doute à compléter avec autre chose. De préférence par ceux qui ont quelque compétence.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le phénomène Alain Soral

Message  Malcolm le Sam 29 Juil 2017 - 23:42

De préférence par ceux qui ont quelque compétence.
Ça tombe bien, j'en ai quelque, mais nous aurons beau étaler nos titres via Internet toi et moi, que ça ne changera rien à ce que l'on voudra en juger, et d'ailleurs ça n'a aucune importance, parce que nous sommes un forum relativement informel quoiqu'organisé, qui n'a pas vocation à être parole d’Évangile. La bonne nouvelle, c'est qu'il veut prononcer des paroles philosophiques, au mieux.
Quant à en avoir professionnellement de la compétence, c'est un autre débat, mais on sait ce qu'il faut penser des médecins par exemple, quand on a un peu de sens de la terre. Quand on est du peuple, si tu veux, mais pas que. Au reste, il y a la clinique, le cabinet, etc. bien entendu. On ne soignera pas notre sieur. M'est d'avis qu'il est perdu, d'ailleurs.

Sinon, je partage l'anti-angélisme de Philo : ça n'est pas avec leur sexe qu'on fera une vie. Avis' dirait probablement que je suis cynique.
avatar
Malcolm
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le phénomène Alain Soral

Message  Avis' le Dim 30 Juil 2017 - 8:43

A mon sens, des gens comme Soral sont légions, ils relèvent bien entendu de la psychiatrie, et ce sont surtout des turlupins archi-bourrés jusqu'à la gueule de frustrations incontrôlables comme des canons prêts à tirer. Et bien entendu encore, ils sont irrécupérables. La seule question qui demeure à leur propos : qu'est-ce qui a bien pu les rendre ainsi...? Il faudrait certainement chercher du côté du caractériel c'est à dire d'un mélange d'agressivité et d'angoisse ( qui n'est pas rare du tout) associé à un besoin irrépressible de "faire valoir" sa personne. Une production incontrôlable de testostérone à déverser sur tel sujet selon ses obsessions, sujet qui a dû s'imposer aux hasards de la vie mais il en fallait un, absolument.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le phénomène Alain Soral

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum