La barre d'Aurélien Barrau

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Aller en bas

La barre d'Aurélien Barrau

Message  Ragnar II le Lun 22 Fév 2016 - 10:03

.


Aurélien Barrau donne une exemple de construction possible de passerelles solides entre la Science et la Philosophie.

Dans ce court extrait de sa pensée et de ses actions, il commence par citer des philosophes ayant exprimé à partir de leur seule intuition des choses qui pourraient se vérifier grâce à un domaine de la science auquel il s'intéresse de près.





.

Revenir en haut Aller en bas

Aurélien Barrau

Message  Ragnar II le Ven 9 Sep 2016 - 20:23

.

Art, science et philosophie, tels que pensés par M. Aurélien Barrau dans une modeste entrevue accordée à une toute jeune et jolie jeune fille.





À un d'ces jours. Ben l'bonjour chez vous.

.


Dernière édition par Ragnar II le Sam 10 Sep 2016 - 8:44, édité 1 fois

Revenir en haut Aller en bas

Re: La barre d'Aurélien Barrau

Message  Crosswind le Ven 9 Sep 2016 - 20:39

Il aime Goodman. It's a good man !

J'adore Goodman.

Je savais que mon petit aparté allait te faire revenir, sacré Ragnar !

Revenir en haut Aller en bas

Re: La barre d'Aurélien Barrau

Message  Princeps le Ven 9 Sep 2016 - 21:32

La première minute est un résumé, au demeurant excellent, de ce qu'est la travail d'enseignant-chercheur.
Instructif. Merci.
avatar
Princeps
Sapientius


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La barre d'Aurélien Barrau

Message  Invité le Sam 10 Sep 2016 - 2:06

Aristote : philosopher est s'étonner. Barrau dit s'émerveiller.
Le doute, la vacillation, le tremblement, la nouveauté, la création, "l'incertitudation" de ses lecteurs, qu'il veut introduire, l'humilité dont il fait preuve, sont des démarches très philosophiques - surtout rapport à ça :
- http://www.liberte-philosophie-forum.com/t1290-pertes-de-batailles-revanches-de-la-philosophie
Ou bien : http://www.liberte-philosophie-forum.com/t1174-la-philosophie-aristotelicienne
Ou : http://www.liberte-philosophie-forum.com/t1351-le-concepteur-de-l-esprit-scientifique-qui-nous-court-toujours
Alors, enfin, quand Barrau parle de beauté du monde, incommensurable, etc. autant est-il enthousiasmant, autant est-il foncièrement ... narcissique ! *Lol* ... de ce narcissisme qu'il voulait combattre pour commencer ; mais c'est un narcissisme par procuration : si le monde est beau, je ne peux que l'être, en tout cas trouver le monde beau me fait beau en quelque façon, me fait me trouver/sentir/devenir beau.
Un psaume, cité par André Gide dans le Traité du Narcisse, dit :
Je te loue, ô Seigneur, de ce que tu m'as fait créature si admirable.
Ce que sa coupe de cheveux, sa posture et le timbre de sa voix (à Barrau) ne contredisent pas.
Ça m'a l'air quelqu'un d'épatant.
A un d'ces jours. Ben l'bonjour chez vous.
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La barre d'Aurélien Barrau

Message  Invité le Ven 7 Oct 2016 - 17:15

J'up ce sujet, suite à ma lecture de cet article sur ce monsieur : http://www.ledevoir.com/culture/livres/478038/la-science-dit-elle-la-verite

Je trouve la démarche tout à fait intéressante, rapport à l'ambiance dans laquelle nous vivons, sans pourtant que cela n'ôte rien à mon évaluation précédente. Le narcissisme n'a jamais été un contre-argument, ce que j'ai toujours dit des psychologismes, y compris les miens.

C'est juste que le plaisir était trop grand, de rentrer dans l'enthousiasme militant de Ragnar II, un peu comme Konrad Lorenz parle d'enthousiasme militant dans l'Agression, une histoire naturelle du mal (titre français de la traduction de 1977, écrit en 1966).
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La barre d'Aurélien Barrau

Message  Crosswind le Ven 7 Oct 2016 - 17:20

Ce bouquin est en commande. Pourrais-tu me confirmer son penchant pour une appréhension du monde de forme réaliste ? Il semble en effet, si j'en crois les maigres extraits tirés ici et là, qu'il considère les sciences comme un moyen toujours en évolution de décrire un réel extérieur.

Revenir en haut Aller en bas

Re: La barre d'Aurélien Barrau

Message  Invité le Ven 7 Oct 2016 - 17:24

Tu me parles de Lorenz ?
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La barre d'Aurélien Barrau

Message  Crosswind le Ven 7 Oct 2016 - 17:26

Pardon : d'Aurélien Barrau. J'ai cru comprendre, erronément, que tu avais lu son livre.

Laisse béton.

Revenir en haut Aller en bas

Re: La barre d'Aurélien Barrau

Message  Invité le Ven 7 Oct 2016 - 17:30

Oui, je ne connais Barrau que de la vidéo et de l'article, mais il m'intéresse. Je serai heureux de t'entendre parler de son livre.

En tout état de cause, sur la seule base de l'article, le "relativisme cohérent" derridien, est foncièrement post-nietzschéen, soit donc la vision ~textualiste~ interprétative du monde. Rien à voir avec le réalisme ontologique, donc, sur la base des éléments que j'ai en main.

Voir aussi : http://www.liberte-philosophie-forum.com/t334p25-que-signifie-le-succes-d-eric-zemmour#27084 - à partir de quoi il est permis de dire, toujours sur la même base, qu'on est dans une ontologie post-structuraliste. A creuser donc.
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

barrau

Message  Ragnar II le Jeu 26 Jan 2017 - 17:31

.

Avec Aurélien Barrau, nous voilà face à un véritable maître de la philosophie des sciences.

La question de la vérité dans les sciences est d'ailleurs magistralement pensée et présentée par ce maître.

J'ai pensé que le petit film suivant pourrait éclairer quiconque serait assoiffé de connaissances sur ce vaste et très passionnant sujet qu'est la vérité en général et celle concernant les sciences en particulier.

J'irais jusqu'à être envieux, mais au sens noble du terme, jusqu'à être envieux, donc, de tous ceux qui seront confrontés pour la première fois à la pensée de ce remarquable artiste-philosophe-scientifique et donc homme complet qu'est Aurélien Barrau.





Ceux, qui, bénis des dieux de toutes les Olympes, seraient touchés par la grâce d'un intérêt personnel pour l'exposé proposé ici par mon humble carcasse peuvent consulter l'ouvrage suivant pour en savoir plus :





.


Modération : Ragnar II, cesse de troller le forum avec tes obsessions, et cherche à publier harmonieusement, au lieu de t'emballer toujours. J'ai donc déplacé ton nouveau topic à la suite. Merci de te discipliner un peu.
D'ailleurs, un topic publicitaire/fan/groupy comme tu en fis ne veut rien dire, pas plus que le précédent mis à la Corbeille.
La prochaine fois, l'équipe supprimera simplement sans pré-avis : nous ne sommes pas là pour faire le ménage derrière toi. (Malcolm)

Revenir en haut Aller en bas

Re: La barre d'Aurélien Barrau

Message  Ragnar II le Ven 27 Jan 2017 - 12:06

.

Je n'ai vraiment pas le temps de trop discuter, car, comme il me semble l'avoir déjà dit ici à tous, je suis occupé à un exercice d'architecture particulièrement chronovore, mais j'ai quand même une question, une simple question, en prévision d'un possible retour après exécution définitive du chantier qui m'occupe tant, aujourd'hui.

Est-ce que parmi la nobles assistance des valeureux amateurs de philosophie exerçant ici leur art avec le talent qu'on connaît il y en aurait qui, par hasard, aurait consacré le temps nécessaire à l'écoute de la conférence de mon ami Aurélien Barrau placée par mes soins sur cette enfilade de messages ?

Dans l'attente, très cordialement, et à bientôt, si je sors vivant de mon opération architecturale ...

(Putain de Dieu de miséricorde infinie, qu'ils sont longs au travail, les entrepreneurs français)

.

Revenir en haut Aller en bas

Re: La barre d'Aurélien Barrau

Message  Invité le Ven 27 Jan 2017 - 12:58

Ce n'est pas faute d'avoir essayé, et sans préjuger d'un ressai, le style de cet homme ne me revient pas.
Pure affaire d'atomes crochus, donc rien à (re)dire sur le fond qui, comme on a vu plus haut, m'intéresse dans son genre. Mais il faudra d'abord que je m'y fasse (et que j'aie/trouve le temps).
Patience.
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La barre d'Aurélien Barrau

Message  Crosswind le Ven 27 Jan 2017 - 17:12

Je l'écouterai lundi et mardi, ta vidéo (je suis moi-même extrêmement pris ces derniers temps). Même si je pense qu'il ne propose rien de ce qui est déjà parfaitement connu, d'après ce que j'ai pu glaner ici et là sur lui.

Cela étant, tu pourrais tout de même tenter en quelques lignes un résumé introductif...

Revenir en haut Aller en bas

Re: La barre d'Aurélien Barrau

Message  Philosophos le Ven 27 Jan 2017 - 18:13

Un style de chanteur métal, un peu baroque dans le milieu. Je l'avais vu dans un petit documentaire de Serge Brunier. Je préfère quand même Klein. Tiens, Barrau pourrait figurer dans le fil sur les vulgarisateurs scientifiques.
avatar
Philosophos
Big Bang


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La barre d'Aurélien Barrau

Message  Ragnar II le Ven 27 Jan 2017 - 20:01

.

Vite fait, alors, d'abord je reprendrais les paroles de Montaigne disant « Parce que c'était lui, parce que c'était moi » en parlant de son amitié avec La Boétie, et celles de Saint-Exupéry écrivant à une amie « J'aime ce type énormément » en parlant de Nietzsche, pour dire à quel point Barrau me fascine, avec l'association de l'art, de la science et de la philosophie que je le vois si bien réaliser en sa seule personne, et puisque j'ai pour ligne de sagesse personnelle cette trinité que je tente de faire mienne depuis tant d'années sans toutefois y parvenir avec la perfection qui l'anime, lui, vraiment.

Cela dit, si je me mettais à tenter de résumer la conférence en question sur la vérité dans les sciences, je n'y parviendrais qu'au bout d'un effort soutenu, et, comme je le disais plus haut, je manque cruellement de temps pour ça. Et d'ailleurs j'écris couché au clavier de mon ordi portable au bout d'une journée qui a commencé à 5 heures du matin et qui s'achève maintenant dans la fatigue d'une vieille carcasse ne sachant pas encore très bien ce qu'est la vieillesse malgré le rappel impérieux, permanent, nécessaire à l'ordre de la nature.

Je note toutefois qu'une bonne mise au point est proposée par Barrau sur les deux phénomènes de la philosophie des sciences que sont Karl Popper et Paul Feyerabend. Le formalisme de Popper, tempéré par de nombreuses mises au point visant à éviter tous les pièges dans lesquels il est facile de tomber sous l'effet de tous les sentiments de certitude procède à travers Barrau d'une opposition et d'une association simultanées, oxymorique, pourrait-on dire, à l'anti-méthode d'essence proprement anarchique de la pensée de Feyerabend. Je suis trop conscient de vouloir trop concentrer tout ça pour ne pas voir que ça risque d'être nébuleux sous ma plume. Il faut écouter Barrau, c'est plus développé, c'est plus simple.

À bientôt ...

.

Revenir en haut Aller en bas

Re: La barre d'Aurélien Barrau

Message  Invité le Ven 27 Jan 2017 - 21:01

Le style et la connaissance divergents (je ne suis pas cosmologiste), Barrau me fait penser ... à moi : on aime rarement ceux qui nous ressemblent, ils prennent sur notre sentiment d'unicité exceptionnelle. Mais enfin, soyons honnêtes avec nous-mêmes. Enfin, soi, là. Mon style est délibérément sobre, c'est tout. (Tout ce que j'ai jamais dit sur ce forum plaide en ce sens.)

Que veux-tu que je te dise, Ragnar II. J'appelle ça être humaniste, sans humanitarisme. Tu cites Montaigne ...

Par contre, la tripartition/trinité, non. Rien que des teknei. La sophia, la phronesis, la sapience d'homo ...


EDIT: mais, quand on a dit ça, tout reste encore-toujours à faire. Ça, ou le triptyque ... qu'importe !
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La barre d'Aurélien Barrau

Message  Princeps le Sam 28 Jan 2017 - 12:02

Je suis frappé d'une chose ; la réflexion générale, propre à la méthode scientifique (et par voie de conséquence à la perception de la Vérité) est faisable par n'importe quel scientifique - entendu ici comme ceux qui oeuvrent avec méthode. Plus simplement, et brièvement, le relativisme de Goodman, qui encourage à comprendre que les cadres (la méthode in fine) résultent d'une époque ; en bref il faut désanthropocentrer le propos. Eh oui ! Eh oui ! On touche là à un point de débat que j'ai eu avec A.S., la frontière entre sciences dures et sciences molles est perméable. Nous avons là un impératif catégorique bien connu des anthropologues (entendus ici comme ceux qui travaillent sur la "chaire fraiche"). D'autres points sont dans la même veine - notamment sur le fait de communiquer sur la diversité des schémas mentaux (c'est valable pour n'importe quelle science, dure, molle ou demie molle).
En bref, j'adhère, sans trouver cela si révolutionnaire - je suis même frappé que certaines réflexions soient si tardivement énoncées (cf. 1h14 env. quand Barreau doit justifier que les mathématiques d'Aristote sont différentes, sont une Vérité différente, de celles que nous connaissons aujourd'hui). Mais ça n'enlève rien à la qualité du bonhomme.

Je suis plus nuancé sur le rejet de la Science, comme ne faisant pas partie intégrante de la Culture. Alors, certes, je confesse qu'il y a un biais sociologique lié au milieux dans lequel j'évolue, bon. Ceci confessé, il faut reconnaitre que la voie d'excellence, en France (mais pas que !), reste la voie scientifique. Si je suis parfaitement honnête, je reconnaitrais qu'une bonne part de l'admiration pour les scientifiques est le fait d'une ignorance populaire, qui rend la création en science dure un tantinet ésotérique (chacun comprendra qu'être paré de tels attributs magiques est un plus).

Nb : notons la critique du relativisme, entendu comme une équivalence universelle. Même s'il montre ne pas connaitre son époque : " ce relativisme nul, à quoi bon le combattre, personne ne le défend". Hélas.

Edit : Finalement, et par taquinerie ; les Scientifiques découvrent la Culture. Il était temps ! *Lol*.
avatar
Princeps
Sapientius


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La barre d'Aurélien Barrau

Message  Invité le Sam 28 Jan 2017 - 12:25

Je ne suis pas en désaccord.


EDIT: Modération : une digression dans ce sujet, divisée par là : http://www.liberte-philosophie-forum.com/t1754-caritas-petite-anthropologie-historique


Dernière édition par Malcolm le Sam 4 Fév 2017 - 19:19, édité 1 fois
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La barre d'Aurélien Barrau

Message  Crosswind le Ven 3 Fév 2017 - 22:30

L'ambiance du musée m'a plu, beaucoup, le son de sa voix m'est plaisant. A peu de choses près, je pouvais sentir l'odeur des traverses et le plastique dur de la chaise, les vitrines de l'ombre suggérant des caves mystérieuses regorgeant de trouvailles dormantes. Rétrospectivement je payerai donc mon billet.

En ce qui concerne le contexte :

Sur le fond, pas grand-chose à dire. Il ne se prononce cependant pas sur le réel, pourtant au centre de son exposé, évoque un relativisme orienté entre deux eaux : un scientifique ouvert et poète, mais sans plus. Rien de renversant ici. J'aurais apprécié une fougue confortablement assumée pour l'ontologie, un mouillage de maillot franc et sincère. En lieu et place, une chouette histoire en queue de cochon.  Mais de quoi discute-on, en sciences comme en art ? That's the question.

Autres points négatifs : les cheveux longs et les deux tapotages Smartphone.

Revenir en haut Aller en bas

Re: La barre d'Aurélien Barrau

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum