Le Salon de lectures

Page 1 sur 6 1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le Salon de lectures

Message  Mal' le Dim 18 Sep - 19:17

Dans ce topic détendu, j'invite chacun à témoigner anecdotiquement de ce qu'il fait pour philosopher.

Je donne le ton :


Je sors aujourd'hui de la lecture des Lettres à Lucilius de Sénèque, aux éd. Mille et une nuits (anthologie, certes). A la fois édifié par tout le fond nietzschéen du propos, je comprends mieux désormais pourquoi Nietzsche n'est pas exactement stoïcien, en tant que le stoïcisme (de Sénèque, du moins) me semble animé par une sorte de sourde crainte à l'égard de "la folie du monde".

A ma gauche, dans la veine : les Pensées pour moi-même, suivie du Manuel d’Épictète, aux éd. GF Flammarion. Je commencerai par le manuel, que j'avais déjà lu voilà dix ans. Intéressant, dans mon souvenir ! notamment sur "le désir".

Sur mon chevet, lecture ébauchée et en attente : l'Homme avisé dans les allées du pouvoir, de Balthasar Gracian.


Dernière édition par Mal' le Lun 20 Mar - 12:36, édité 2 fois
avatar
Mal'
Marcheur


Voir le profil de l'utilisateur http://misesenligne.unblog.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Salon de lectures

Message  Tichikarasu le Sam 24 Sep - 19:45

Si je puis prendre mon tour;

En ce moment je me nourris de Nietzsche en grande parti. J'ai dans mon sac Le gai savoir Edi. Folio, il a déjà été bien entamé. Pour lui tenir compagnie et comme Nietzsche a quelque peu tendance à peser sur mon "paysage moral", j'ai Au coeur de la tourmente, la pleine conscience du DR Jon Kabat-Zinn au Edi. J'ai lu.

Sur mon bureau, et comme je tente de répondre à certains postes du forum, se trouve Ainsi parlait Zarathoustra toujours aux éditions folio. Celui-ci je l'avoue me donne plus de peine. Mais a peiné ont récolté ces deniers.

Sur ma table de chevet se trouve le Dharmmapada, Edi. Nataraj. Celui-ci veille sur mes nuits ( pas de superstition, juste une belle image).

Et aujourd'hui j'ai enfin reçu Les Stoïciens vol. I et II Edi. tel Gallimard. Ce sera pour succéder à Fr. Nietzsche.
Voilà voila mon petit quotidien/ programme.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Salon de lectures

Message  Kercoz le Sam 24 Sep - 20:38

En ce moment c'est la récolte des figues. C'est une production étalée sur plus d' un mois. tous les jours je récolte celles qui sont correctement mures pour les sécher. C'est une activité agréable qui ne dépasse pas la 1/2 heure . ¨j' applique pragmatisme et stoïcisme. Le temps est beau et chaud: je les sèche. s' il tourne à l' humide , je fais des confitures. J' ai décidé de ne plus me battre avec les merles et les étourneaux. c'est stupide, je m' énervais à les effrayer alors que j' en ai bien trop sur 2 grands figuiers . De plus , les cueillir à l' échelle devenait dangereux . Je leur laisse celles du haut et cueille les plus basses en m' aidant de la binette ( tres efficace pour tirer les branches). Je suis assisté par mes poules qui attendent les chutes collatérales et commentent ma cueillette.
Coté potager, c'est un début d'automne. Peu de projets, plus de méditation. Je pensais réduire ma production, trop importante, mais ça ne me coute pas tant que ça d'activités et si le résultat surabonde, ça fait plaisir aux voisins. Il y a une valorisation certaine dans le don.
Je plante généralement plusieurs variétés d' un légume : 15 sortes de tomates anciennes et 5 sortes de courgettes . Ce qui me permet d'accepter pas mal de pertes et d'accidents exogènes. Je remarque par exemple que chaque année, les courgettes qui "donnent" ne sont jamais les mêmes que les autres années. Cette année a été propice aux "robdes de nice" et aux "jaunes" . Quasi pas de patisson .
Les gaulois parait il semaient un mélange de gramminés , bleds , avoines , seigle,  épautres etc . C'est le sol qui choisissait la graine.
Sous la tonnelle j' ai quelques livres et au petit coin , Lucien Febvre sur l' incroyance au 16e qui me sidère par le nombre d' info pour moi inédites.
La notion d' infini dont on nous rabat les oreilles serait un truc tres récent. Pour les grecs et les Romains, le truc bien , les dieux , le bon type , tout ça , ne peut être que "fini" s' il veut être parfait.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Salon de lectures

Message  Mal' le Sam 24 Sep - 21:59

Tichikarasu a écrit:Sur mon bureau, et comme je tente de répondre à certains postes du forum, se trouve Ainsi parlait Zarathoustra toujours aux éditions folio. Celui-ci je l'avoue me donne plus de peine. Mais a peiné ont récolté ces deniers.
Il faut le sentir, l'intuiter beaucoup, et surtout le relire. La connaissance d'autres œuvres nietzschéennes aide. Tout le monde ne le préconise pas pour commencer ...
Kercoz a écrit:Sous la tonnelle j' ai quelques livres et au petit coin , Lucien Febvre sur l' incroyance au 16e qui me sidère par le nombre d' info pour moi inédites.
La notion d' infini dont on nous rabat les oreilles serait un truc tres récent. Pour les grecs et les Romains, le truc bien , les dieux , le bon type , tout ça , ne peut être que "fini" s' il veut être parfait.
Voir aussi Giordano Bruno, et je ne sais plus qui là-maintenant, c'est embarrassant : quelqu'un pourra-t-il m'aider ? un poète ou assimilé, qui traite des astres et de leur infinité, etc. qui a beaucoup influencé Nietzsche je crois ... peut-être pas du 16ème, d'ailleurs ... si vous me le retrouvez, je vous embrasserai, car je tiens à me le procurer ...

Au reste Kercoz, je ne sais que penser de ton témoignage jardinier : dans un sens, c'est très sain en effet, et c'est tout comme tu dis ... dans un autre, ça reste quotidiennement sain, mais pas comme tu dis, et ça peut tout aussi bien être new ager-bobo-écolo content-pour-rien, de type philistin de la culture (c'est le cas de le dire, culture ... ).

...

J'ai relu le Manuel d’Épictète, et je ne peux pas m'empêcher de railler l'auteur (l'un de ses disciples, en fait). Quand il dit "comporte-toi ainsi" grosso modo, "garde une mine de circonstances", etc. je juge cela ridicule, artificieux, superfétatoire.
Alors, j'essaie de me remettre dans le contexte grec antique, et je me dis que ça fait autrement sens qu'aujourd'hui, sans pourtant perdre de sa dimension "rôle de composition", "jeu stoïcien". Mais, par ailleurs, le manuel commence par des réflexions dont je reviendrai parler au bon endroit sur forum, je pense.
Derrière ça, les Pensées pour moi-même de Marc-Aurèle, donc, me semblent aussi le fait d'un homme qui s'étrique et se compose. C'est quelque chose que je n'ai pas ressenti avec Sénèque.
Mais, en tout état de cause, je trouve les stoïciens fortement faux/faussement forts, indécidablement. C'est-à-dire que leur sagesse serait un genre qu'ils se donneraient, mais qui réussirait pragmatiquement, en tant qu'on les reçut comme tels coprésentement.
[EDIT: l'image même que je me fais & sens de l'antiquité greco-romaine, me donne à penser que le stoïcisme fonctionna comme un implant "extra-terrestre", par quoi le christianisme pu bien le prendre à son compte *Lol* ]
Je dirai la même chose du maître zen.

Princeps m'a conseillé un Ortega y Gasset : j'y pense, j'y pense, car il ne me reste bientôt plus rien de neuf, et que Gasset promet : la Révolte des masses. Entre-temps, je reviendrai à Montaigne je pense.

Mais, puisque Kercoz introduit du pratique (il a raison), je dirai quant à moi que je marche, sans m'en faire une philosophie, encore que Nietzsche marchait, mais que j'aimais marcher avant Nietzsche, et que Nietzsche ne s'en n'est pas fait une philosophie, non plus.
La seule chose à retenir de tout ça, c'est le stimulation adrénalinique à chaque talon posé, qui soutient le penser.
Au reste, une bonne cigarette roulée sans filtre, aussi "bio" que possible (100% tabac, feuilles sans chlore, etc.), spiritualise.
avatar
Mal'
Marcheur


Voir le profil de l'utilisateur http://misesenligne.unblog.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Salon de lectures

Message  Kercoz le Dim 25 Sep - 7:57

Malcolm a écrit:
Voir aussi Giordano Bruno, et je ne sais plus qui là-maintenant, c'est embarrassant : quelqu'un pourra-t-il m'aider ? un poète ou assimilé, qui traite des astres et de leur infinité, etc. qui a beaucoup influencé Nietzsche je crois ... peut-être pas du 16ème, d'ailleurs ... si vous me le retrouvez, je vous embrasserai, car je tiens à me le procurer ...

Au reste Kercoz, je ne sais que penser de ton témoignage jardinier : dans un sens, c'est très sain en effet, et c'est tout comme tu dis ... dans un autre, ça reste quotidiennement sain, mais pas comme tu dis, et ça peut tout aussi bien être new ager-bobo-écolo content-pour-rien, de type philistin de la culture (c'est le cas de le dire, culture ... ).

...


Peut être Nicolas de Cues qui s' opposa au modèle "fini" du cosmos.

Actuellement, et de plus en plus, avec l' age, je considère le jardin potager comme une discipline. Il y a contrainte, obligations d'agir en fonction de l' époque, du temps etc. Il y a des surprises : Le fait de faire correspondre des actes à des besoins naturels essentiels n'est pas sans importance. De plus il y a des liens entre les qualités et quantités des résultats et les qualités-quantités des activités préalables. Mon jeu est de limiter les activités pour ne pas dépasser le seuil du ressenti "travail". Ce ressenti n'est pas directement lié à une pénibilité physique qui peut exister tout en restant "plaisante" parce que nécessaire et acceptée.
Bien sur l' exercice est faussé du fait de l' absence d' engagement : le résultat n' engage pas ma survie, même si je couvre à peu pres la moitié de mes besoins.
Mais cette moindre dépendance à un système qui tient sa force du fait qu'il déconnecte les activités de ceux de la subsistance, semble un super placébo. Un sentiment bien sur factice, d' indépendance qui permet peut être d' objectiver mieux l' emprise de la société sur les individus. Je constate aussi un désintéret pour le voyage et le dé-paysement. Mais ce ressenti est aussi lié à la cessation de mon activité " travail". Les obligations de type arrosage semis et nourritures poules sont le plus souvent des excuses-prétextes pour abandonner le projet d' un déplacement.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Salon de lectures

Message  Mal' le Dim 25 Sep - 10:35

Peut-être Nicolas de Cues, oui, mais il me semble trop tôt. Merci pour ton concours.
Au reste, si donc le jardinage est pour toi ce que tu dis, moi, j'y vois une forme de reterritorialisation valeureuse, et non pas une lâcheté au dépaysement. Le dépaysement, c'est l'incitation d'une société vendant du tourisme, dans le cadre de ce que Ph. Muray nomme une disneylandisation du monde. Donc bon : entre elle et le terroir, mon choix est fait.
L'exercice est "faussé" dis-tu, rapport à ta survie, et pourtant il te détache de certaines dépendances à ce qu'on nomme convenuement supermarché, mais que je nomme entrepôt de ravitaillement transactionnel. Ne pas ignorer non plus, qu'on n'est jamais aussi soumis aux dominances qu'on ne le fantasme : de fait, ce qu'on nomme convenuement administration d’État et économie bancaire de marché (Henri Lefebvre synthétise par : société bureaucratique à consommation dirigée), n'est jamais qu'une technologie paramétrique de gestion sociétaire, qui n'engage pas encore tes mœurs, encore que ce système peut te taper sur ... "le système" ... et pas qu'à toi ... mais, du moins en France, c'est une technologie qui reste solidariste, jusqu'à nouvel ordre (mondial, ajoutera le complotiste ; je dis : cartélique, collusoire, jet setter, intergouvernementalo-transnational, à socialisation socioprofessionnelle supérieure, etc.).
Ton sentiment n'est donc pas factice, mais une certaine sinistrose tendra à te le faire penser tel - et pas qu'à toi ...

Il y a bien subfascisme financier (Gilles Deleuze). Mais, même les totalitarismes, n'ont jamais régné sur toute la quotidienneté (voir encore : Henri Lefebvre, Sociologie de la vie quotidienne, en trois volumes). Au reste, ce subfascisme financier a été plus ou moins désiré par nos aïeux.

Voir aussi :
* http://www.liberte-philosophie-forum.com/t1265-merdosite-feodalisme-maisons
* http://www.liberte-philosophie-forum.com/t1281-abandonnisme
* http://www.liberte-philosophie-forum.com/t1249-horizontalisme-allez-couche
* http://www.liberte-philosophie-forum.com/t1327-ethologie-de-l-homme-contemporain

Mais tout ceci est un autre débat : http://www.liberte-philosophie-forum.com/t1273-decroissance-simplicite-volontaire-sobriete-heureuse-ecologie-ecodynamisme#26764
avatar
Mal'
Marcheur


Voir le profil de l'utilisateur http://misesenligne.unblog.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Salon de lectures

Message  Anormal le Mer 5 Oct - 10:49



Je reprends les livres que j'ai déjà lu et n'en relis que mes propres annotations. Je m'imprègne ainsi de l'essence du livre. L'alphabet est une horreur pour la spiritualité, or elle est nécessaire pour nous autres occidentaux, toutefois, je crois qu'après avoir lu un ouvrage important, il vaut mieux le prolonger spirituellement dans le symbolisme par un découpage qui nous est personnel.

Avec Nietzsche, par exemple, c'est très pratique car toutes les pages sont annotées, avec souvent renfort de " post-it" et de papiers de divers origines: emballages, tickets de caisse etc. L'avantage, est que dés lors que je relis l'un de ces commentaires, c'est tout une partie du livre qui me revient, et avec de surcroît la mémoire du sentiment; de la situation; du lieu , de l'état d'esprit et, ô merveille, avec l'opinion que je me faisais des premières lectures et que je corrige, que je " redresse" ( dixit Alain), à fur et à mesure.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Salon de lectures

Message  Philosophos le Mer 5 Oct - 12:06

Je ne lis pas de philosophie en ce moment, mais je m'efforce d'appliquer le plus que je peux le principe d'Epicure voulant qu'on se limite aux désirs nécessaires et qu'on évite les désirs vains.

PS : J'aime bien la description de Kercoz, on dirait une églogue romaine, et par les conseils qu'il donne sur le jardin, il se rapproche d'un Caton l'Ancien. C'est de la philosophie antique, sans oublier le livre qui permet de garder le lien avec les productions de l'intellect, juste ce qu'il faut.
avatar
Philosophos
Big Bang


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Salon de lectures

Message  Lupus Maior le Mer 5 Oct - 15:11

Ortega Y Gasset - comme auteur, et comme sujet. J'ai repris en parallèle Marsile de Padoue. Méconnue mais (ma conviction se forme) le plus stimulant de son époque.
avatar
Lupus Maior
Sapientius


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Salon de lectures

Message  Tichikarasu le Jeu 6 Oct - 9:15

Philo a écrit:Je ne lis pas de philosophie en ce moment, mais je m'efforce d'appliquer le plus que je peux le principe d'Epicure voulant qu'on se limite aux désirs nécessaires et qu'on évite les désirs vains.

Ma curiosité s'en trouve piqué, puis-je te demander par quelle moyen, méthode, principe fait tu cela ? Je suis en pleine lecture des Stoïcien, qui eux aussi se trouve dans un certain raffinement de l'être, tout comme les bouddhistes. Mais je n'en suis pas encore à la méthode, c'est pour cela que je te questionne de la sorte.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Salon de lectures

Message  Mal' le Jeu 6 Oct - 9:38

Je sors tout récemment de la lecture assidue du Traité politique de Spinoza, qui ne m'avait pas spécialement accroché au moment de me le procurer. C'est par là d'ailleurs que j'ai publié l'édit en lien.

Actuellement dans re-Montaigne comme annoncé plus haut, et je picore justement sur Épicure, dans le Vocabulaire des philosophes, sous la direction de J.-P. Zalander. Surpris de lire que le bonhomme n'est au fond pas si certainement matérialiste qu'on ne le prétend, par-devers son atomisme. Il "faut" encore-toujours que je me procure la RM (O. y G.). Cela viendra.


* TK, regarde voir là déjà : http://www.liberte-philosophie-forum.com/f26-epicuriens
Philo y évoque souvent le tetrapharmakon, etc.

* PCS, tu étudies Gasset et De Padoue, en ce moment ?

* PH, comment t'occupes-tu alors ?

* AL, autant ta façon de traiter les livres me semble tout à fait faisable & appréciable dans le traitement, autant, par je ne sais quel insight, ton propos me fait l'effet d'une hypocondrie solipsiste, transpirée d'ailleurs peut-être par l'auteur.
avatar
Mal'
Marcheur


Voir le profil de l'utilisateur http://misesenligne.unblog.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Salon de lectures

Message  Lupus Maior le Jeu 6 Oct - 13:28

R.M. : https://monoskop.org/File:Ortega_y_Gasset_Jose_La_revolte_des_masses.pdf
Bis : http://www.histoireebook.com/index.php?post/Ortega-y-Gasset-Jose-La-revolte-des-masses

Il manque la préface à l'édition française, postérieure à ces publications. Pour les hispanophones, il faut lire impérativement "L'Espagne invertébrée".
Ensuite, il faudra critiquer cet article : http://www.lemonde.fr/livres/article/2010/11/18/la-revolte-des-masses-de-jose-ortega-y-gasset_1441712_3260.html

Je n'étudie plus Ortega, je retrouve un comparse ::romain::. Plus sérieusement, oui, j'étudie les deux, mais principalement Marsile que je connais moins. C'est probablement sur lui que j'entreprendrai des recherches à l'heure actuelle. Mais j'ai de moins en moins le temps de flâner. Hélas.
Du reste, appliquer le stoïcisme est une des meilleurs moyens de préserver sa santé (entendu dans sa polysémie la plus absolue). Ce n'est pas évident. Il faut lire les Tusculanes sur ce point précis. C'est d'ailleurs un débat inusable entre historiens et philosophes. Pour les uns c'est Aristote qui inspire Cicéron, pour les autres le stoïcisme.
avatar
Lupus Maior
Sapientius


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Salon de lectures

Message  Mal' le Jeu 6 Oct - 17:32

Je n'étudie plus Ortega, je retrouve un comparse .
*Pouce* 

Au reste, je te suis profondément gré des liens.
Je me demandai si sur une liseuse ou autre, c'était portable. Merci d'avance, merci tout court *Cheers*
avatar
Mal'
Marcheur


Voir le profil de l'utilisateur http://misesenligne.unblog.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Salon de lectures

Message  Lupus Maior le Jeu 6 Oct - 17:33

*Pouce* .
avatar
Lupus Maior
Sapientius


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Salon de lectures

Message  Mal' le Sam 8 Oct - 17:09

Au passage, je me suis aussi procuré, à la libraire, Nihilisme et politique, de Léo Strauss.
avatar
Mal'
Marcheur


Voir le profil de l'utilisateur http://misesenligne.unblog.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Salon de lectures

Message  Lupus Maior le Sam 8 Oct - 17:16

C'est excellent. Oublié mais excellent.
avatar
Lupus Maior
Sapientius


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Salon de lectures

Message  Mal' le Sam 8 Oct - 17:17

:afro:
avatar
Mal'
Marcheur


Voir le profil de l'utilisateur http://misesenligne.unblog.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Salon de lectures

Message  Kenshin (Bigone) le Lun 10 Oct - 10:53

j'entame les : Lettres à Lucilius de Sénèque, le discours de la méthode de Descartes et j'ai ensuite, Nietzsche ( Aurore) et tous ceux que vous m'avez conseillés...donc, je serai absent du forum je pense un moment... mon dernier post ( même s'il est bidon ) m'a refait prendre conscience que je ne sais , mais vraiment rien... de belles méditations m'attendent, quoi !... :)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Salon de lectures

Message  Mal' le Lun 10 Oct - 10:58

En te souhaitant bon vent & bonne navigation, n'hésite pas à revenir vers ce forum pour interroger, voire ouvrir des topics pour chacune de tes lectures : du moins, autant qu'il est souhaitable pour toi et matériellement possible. C'est avec plaisir que nous poursuivrons l'échange.

Sur Léo Strauss, j'ai entamé la lecture un peu trop fatigué pour en retenir quelque chose avant-hier soir : je reprendrai. Je reprendrai mais, en attendant, mon brouillard ne m'empêche pas d'y avoir découvert non seulement l'excellence, mais encore l'énormité - au sens où l'on dit familièrement c'est é-nor-me ! - de son propos.
avatar
Mal'
Marcheur


Voir le profil de l'utilisateur http://misesenligne.unblog.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Salon de lectures

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 6 1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum