Intérêt actuel de l'Histoire

Aller en bas

Intérêt actuel de l'Histoire

Message  Princeps le Dim 19 Fév 2017 - 10:18

Rapport à ...

L'article joue de ruse.
L'utilité de l'Histoire, de quoi parle-t-on ? L'immense majorité des chercheurs travaillent sur des thèmes si spécialisés, qu'ils sont d'un intérêt limité y comprit dans leur domaine d'étude. Soyons honnête, les représentations du chien en Mésopotamie, les recettes magiques dans l'Egypte romaine, la longueur des épées vikings, savoir si les Romains admettent (ou pas) certaines pratiques sexuelles*, honnêtement, on s'en contre-fout, tous.
L'Histoire comme rencontre avec l'altérité, c'est un idéal. Il faudrait un enseignement performant dès la primaire (et il est médiocre jusqu'au bac, la première année de licence ne vise qu'a écrémer), recouvrer un sens historique.
L'Histoire vigie du présent ? Il suffit de voir ce qui est dit sur la colonisation pour voir combien le débat est tronqué.

Le seul motif valable pour faire de l'Histoire, c'est son plaisir personnel.

*Je n'invente rien. Certains sujets sont même hyper tendance dans le milieu.
avatar
Princeps
Sapientius


Voir le profil de l'utilisateur http://www.liberte-philosophie-forum.com/t2280-charte-du-forum#4

Revenir en haut Aller en bas

Re: Intérêt actuel de l'Histoire

Message  Invité le Dim 19 Fév 2017 - 12:03

Disons que l'intérêt de l'Histoire me semble patent, rapport à ça :
* http://www.liberte-philosophie-forum.com/t1087-des-retorsions-modernes
* http://www.liberte-philosophie-forum.com/t1720-de-la-condescendance-historique
* http://www.liberte-philosophie-forum.com/t1763-identite-et-civilisation
Et plus généralement ce qui se fait sous ces parties :
* http://www.liberte-philosophie-forum.com/f32-histoire
* http://www.liberte-philosophie-forum.com/f21-histoire
- et je pense que l'article, tout en voulant sauver quelques crédits dans la discipline, espérait aussi soutenir cela*.
Mais je te donne raison, aussi : cela vaut pour tout.

Il faut (re)dire : nous sommes 7 milliards sur Terre aujourd'hui, nous en étions moitié moins en 1950, quatre fois moins en 1900, 7-8 fois moins en 1800, soit donc : sur deux siècles à peine, il y eut plus de vivants sur Terre que toutes générations cumulées depuis des milliers d'années. "Il faut bien" justifier son existence ! *Lol* Mais mon sentiment est nietzschéo-zarathoustrien, rapport à de bien-trop-nombreux, toujours et partout, qui feraient mieux de se planquer, à défaut de se jeter (cela vaut autant pour tous ces mandarinats estudiantins, que pour toutes les grandes finances : elles sont vaines. Un seul exemple : le fait est que, pour sortir l'humanité de la planète Terre ... on ne pourra pas l'en sortir, et que Neil Armstrong, pour exploit que soit son petit pas pour l'Homme, ne représente aucun grand pas pour l'humanité - soit donc : être allé sur la lune n'a servi à rien, et ne servira à pas grand chose, en dehors de faire payer des millions des mises en orbite de cercueils pour les riches, etc. idem de ceux qui mettraient les pieds sur Mars : nous sommes très confinés à notre système solaire hyper-proche, pour ne pas dire le nez au sol de ce que les avions nous donnent encore le sentiment de pouvoir ... I belive I can fly ... ).

Ce n'est pas que la Terre ne pourrait pas, selon certaines estimations, supporter 36 milliards d'individus ... mais c'est qu'alors les espaces et les vies seraient tellement rationalisés, que ça ne me semble pas vivable tout court ("comme dans Hunger Games ou Divergente", films d'ados témoignant de ce ressenti instinctif, et de la nécessité de transcender "tout ça" - par-devers la mauvaise qualité des films et leurs scénarii gnangnans).

Bref.

Je veux dire que l'Histoire, ça se médite. Indépassablement : la seconde Inactuelle, de Nietzsche.

______________
* Ceci étant, aucune époque ne fut juste envers les autres. Mais l'Histoire, et précisément le sens historique, constituent précisément une telle tentative de rendre justice des siècles passés. C'est assez singulier, non ? ... Toute la science, généralement, comme sublimation de l'instinct de justice, comme un faire- ou rendre-justice (en l'occurrence : pour les fantômes). Or, la santé d'une époque se mesure certes (Nietzsche à l'appui), à la foi qu'elle a en elle-même, soit donc à son injustice envers le reste : quand Macron dit de la colonisation, qu'elle fut un crime contre l'humanité en étendant la jurisprudence des Droits de l'Homme avant leur invention historique, retorsement "au nom de la justice", il se montre d'une injustice extrême envers le passé - par exemple.


EDIT:
Je n'invente rien. Certains sujets sont même hyper tendance dans le milieu.
Tu as tout dis, quand tu as dit "hyper tendance". C'est totalement embourgeoisé dans la démarche, soit donc totalement vain.
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Intérêt actuel de l'Histoire

Message  Invité le Dim 19 Fév 2017 - 16:34

Princeps a écrit:Le seul motif valable pour faire de l'Histoire, c'est son plaisir personnel.

Oh, mais tu sais, Princeps, il paraît que les sciences humaines, c'est que du plaisir et c'est se faire plaisir. Il suffit de regarder le nombre de thèses financées par l'Etat en physique et le nombre de thèses financées en philosophie.
Quant à l'Histoire, elle procure une « intelligence plus nette du présent ». Elle est donc indispensable pour quiconque souhaiterait ne pas être dupe, mais, en vérité, qui aujourd'hui souhaiterait de ne pas l'être ?
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Intérêt actuel de l'Histoire

Message  Invité le Dim 19 Fév 2017 - 17:28

Oh, mais tu sais, Princeps, il paraît que les sciences humaines, c'est que du plaisir et c'est se faire plaisir. Il suffit de regarder le nombre de thèses financées par l'Etat en physique et le nombre de thèses financées en philosophie.
Ironie noire, qui sied trop mal à Princeps pour être vraie : Princeps parle d'un plaisir-bonheur fort, qui n'est pas le plaisir-excitation facile dont tu parles.
Au reste tu n'as certes pas tort, et pourtant que tu grinces autant gâche ... mon plaisir-joie.
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Intérêt actuel de l'Histoire

Message  Invité le Dim 19 Fév 2017 - 17:30

C'était ironique, Malcolm.
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Intérêt actuel de l'Histoire

Message  Princeps le Dim 19 Fév 2017 - 18:49

Il suffit de regarder le nombre de thèses financées par l'Etat
Je t’encourage à te renseigner sur les motifs qui président à l’attribution des contrats doctoraux. Et encore davantage sur le recrutement des professeurs d’Université.
Quant à l'Histoire, elle procure une « intelligence plus nette du présent ». Elle est donc indispensable pour quiconque souhaiterait ne pas être dupe, mais, en vérité, qui aujourd'hui souhaiterait de ne pas l'être ?
Il y a un monde entre le souhait et sa réalisation. Les relativistes ne s’estiment pas dupe, et pourtant. Tu ne t’estimes pas dupe lorsque tu parles du IIIe Reich, et pourtant*.
En quoi ma connaissance fine (et elle l’est) du vocabulaire politique latin et des institutions romaines, m’aide à comprendre le monde dans lequel je vis ?
La connaissance fine de la guerre froide, et de la cute de l'URSS, est-elle un plus dans la compréhension de la politique russe actuelle ? Il suffit de lire les élucubrations journalistiques pour se convaincre de la réponse.
C’est une erreur fréquente que de croire que l’Historien pioche dans le passé, pour comprendre son présent. C’est tout l’inverse ! Ils calquent des questionnements contemporains sur des réalités distantes de plusieurs siècles. Pour peu que la seule curiosité ne suffise pas, ou les requêtes scientifiques de collègues/d’universités.

*N’y voit pas d’attaque trop virulente, j’exemplifie en choisissant la facilité. Je suis moi aussi dupe sur de nombreux points.
Valery, que j’ai critiqué ici même, dit le Vrai :
L’Histoire justifie ce que l’on veut. Elle n’enseigne rigoureusement rien, car elle contient tout, et donne des exemples de tout
Tu souhaites fonder ta compréhension du présent sur une telle instabilité ?

S'ajoute que pour être utile, il faut être audible. Là, on touche aux maux de notre époque.

avatar
Princeps
Sapientius


Voir le profil de l'utilisateur http://www.liberte-philosophie-forum.com/t2280-charte-du-forum#4

Revenir en haut Aller en bas

Re: Intérêt actuel de l'Histoire

Message  Invité le Dim 19 Fév 2017 - 19:20

Tu es dupe de me croire dupe alors que je ne pense pas être dupe de ma duperie.
Ta connaissance des petits détails de l'Histoire, certes, ne connaît pas une forte utilité dans l'immédiat. Toutefois, ta compréhension générale des hommes à travers l'Histoire doit favoriser chez toi l'intuition d'une constante éthologique de l'humanité à travers ses actes, si tu vois où je veux en venir.
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Intérêt actuel de l'Histoire

Message  Princeps le Dim 19 Fév 2017 - 19:32

Tu es dupe de me croire dupe alors que je ne pense pas être dupe de ma duperie.
Je suis donc surpris que, n'étant pas dupe, tu te sois avancé ainsi.
Ta connaissance des petits détails de l'Histoire, certes, ne connaît pas une forte utilité dans l'immédiat
*Lol*.
Toutefois, ta compréhension générale des hommes à travers l'Histoire doit favoriser chez toi l'intuition d'une constante éthologique de l'humanité à travers ses actes
Hobbes est d'un secours bien plus fiable.
si tu vois où je veux en venir.
En aucune manière.
avatar
Princeps
Sapientius


Voir le profil de l'utilisateur http://www.liberte-philosophie-forum.com/t2280-charte-du-forum#4

Revenir en haut Aller en bas

Re: Intérêt actuel de l'Histoire

Message  Invité le Dim 19 Fév 2017 - 19:36

"Petits détails de l'Histoire" était une formule volontairement ironique - décidément, toi et Malcolm ne saisissaient plus mon ironie aujourd'hui.
Ce que tu penses être une duperie n'est pas pour moi une duperie, c'est bien cela la duperie de notre duperie : croire que l'un ou l'autre est dupe de quelque chose.
Oui, Hobbes, si tu veux, quand je disais "ta compréhension" j'entendais "ton érudition à partir de bouquins et de recherches", pas toi personnellement.
Si tu ne vois pas où je veux en venir cela pourrait t'aider : http://www.liberte-philosophie-forum.com/t1681-schopenhauer-philosophie-de-l-histoire
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Intérêt actuel de l'Histoire

Message  Princeps le Dim 19 Fév 2017 - 20:13

"Petits détails de l'Histoire" était une formule volontairement ironique - décidément, toi et Malcolm ne saisissaient plus mon ironie aujourd'hui.
Le défaut n'est peut-être pas du côté des récepteurs *Lol* - point d'ironie ici.
croire que l'un ou l'autre est dupe de quelque chose.
J'ai bien compris. Si tu n'es pas dupe de tes limites, je trouve aventureux de t'avancer ainsi (sur le IIIe Reich, le féodalisme).
Sur Hobbes, je persiste et je signe, il influence quotidiennement mes lectures.
avatar
Princeps
Sapientius


Voir le profil de l'utilisateur http://www.liberte-philosophie-forum.com/t2280-charte-du-forum#4

Revenir en haut Aller en bas

Re: Intérêt actuel de l'Histoire

Message  Invité le Dim 19 Fév 2017 - 20:37

HS : je distingue l'ironie de l'humour, et préfère l'humour à l'ironie. Je ferai un jour un topic là-dessus.
L'ironiste tourne tout en dérision en s'en extrayant (satire), contrairement à l'humoriste qui a de l'autodérision donc se prend dans la dérision générale (comédie) : toute la distance entre Renart et le Fou du Roi.
Les deux font rire, pour quoi on les confond. Mais cela demanderait un sujet plus étayé, que j'ouvrirai peut-être bientôt.
Fin du HS.
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Intérêt actuel de l'Histoire

Message  Invité le Dim 19 Fév 2017 - 20:38

Princeps a écrit:
"Petits détails de l'Histoire" était une formule volontairement ironique - décidément, toi et Malcolm ne saisissaient plus mon ironie aujourd'hui.
Le défaut n'est peut-être pas du côté des récepteurs *Lol* - point d'ironie ici.
croire que l'un ou l'autre est dupe de quelque chose.
J'ai bien compris. Si tu n'es pas dupe de tes limites, je trouve aventureux de t'avancer ainsi (sur le IIIe Reich, le féodalisme).
Sur Hobbes, je persiste et je signe, il influence quotidiennement mes lectures.

Pourtant, les dits récepteurs, ont, jusqu'à ce jour, perçu toutes mes ironies.
Aventureux ? c'est l'un des prédicats de la subversivité.
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Intérêt actuel de l'Histoire

Message  Princeps le Dim 19 Fév 2017 - 20:43

Jankélévitch a écrit un bouquin sur l'ironie. De mémoire, il en fait une arme.
Sur le reste, inutile d'alimenter le H.S. J'payes la mienne : *Tchin*.
avatar
Princeps
Sapientius


Voir le profil de l'utilisateur http://www.liberte-philosophie-forum.com/t2280-charte-du-forum#4

Revenir en haut Aller en bas

Re: Intérêt actuel de l'Histoire

Message  Avis' le Ven 24 Fév 2017 - 23:02

Kalos a écrit:Toutefois, ta compréhension générale des hommes à travers l'Histoire doit favoriser chez toi l'intuition d'une constante éthologique de l'humanité à travers ses actes, si tu vois où je veux en venir.

Je serais assez d'accord avec Kalos en ce sens que tu ne peux pas être le même selon que tu connais l'histoire ou pas. Que tu connais l'anglais ou pas. Que tu cours vite ou pas. C'est aussi bête que çà.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Intérêt actuel de l'Histoire

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum