Digression sur l'homosexualité

Page 2 sur 7 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Aller en bas

Re: Digression sur l'homosexualité

Message  Kal' le Dim 26 Fév 2017 - 16:50

C'est qu'aujourd'hui ces gens-là établissent une synonymie entre l'âge adulte et la gravité, la lourdeur et le conservatisme. La jeunesse par génération apporte incessamment une nouveauté, tandis que l'adulte doit composer avec le bagage de sa génération qui n'est définitivement plus quelque chose de nouveau : il devient de fait conservateur dans le sens qu'il cultive par réflexe comportemental les mœurs de sa génération. D'où il ressort que d'un autre côté certains cultivent une véritable fébrilité afin de produire ou du moins participer aux nouvelles bizarreries des mœurs de la génération qui les succède ; et aussi les jeunes qui appréhendent l'âge adulte dans lequel ils se dirigent inéluctablement ne veulent pour cette raison pas grandir. Mais ce n'est en réalité qu'un processus tout à fait normal, car en vieillissant la perte de la vigueur inhérente à l'avancée de l'âge attise certaines craintes, et que nous savons que la peur, où est comprise naturellement la peur des choses nouvelles, favorise certainement le conservatisme.
Et c'est de cette sorte que l'on remarque aisément que les gens de gauche s'associent plus souvent à la jeunesse pour afficher leur progressisme, et que dans le même esprit les gens de droite se rapprochent des jeunes pour montrer que ces derniers trouvent très moderne le conservatisme de leurs parents.


Dernière édition par Kalos le Dim 26 Fév 2017 - 17:07, édité 1 fois

Kal'
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Digression sur l'homosexualité

Message  Malcolm le Dim 26 Fév 2017 - 16:55

Je ne désapprouve pas ton propos, mais je parle aussi des plus rangés entre les LGBTQIA, qui ne sont - eh ! - de loin pas "toutes des folles", dans leur genre, voyons Kalos !
avatar
Malcolm
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Digression sur l'homosexualité

Message  Kal' le Dim 26 Fév 2017 - 17:04

Je veux bien te croire, mais à ce que je sache ceux qui sont les plus rangés sont aussi ceux qui sont les plus pudiques, et il appartient au témoignage de notre siècle que les LGBT+ ne veulent pas être pudiques. Comme tout ce qui est minoritaire, d'ailleurs, et cela simplement parce qu'ils forment tous autant qu'ils sont une majorité de minorités.
avatar
Kal'
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Digression sur l'homosexualité

Message  Malcolm le Dim 26 Fév 2017 - 17:06

J'ai toujours songé que la Gay Pride - en plus d'être inutile désormais - était une institution obscène.
Mais c'est plus généralement nos mondes, qui le sont, indépendamment des LGBTQIA, qui n'en sont jamais que des victimes plus et moins consentantes, comme tout le monde.
avatar
Malcolm
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Digression sur l'homosexualité

Message  Kal' le Dim 26 Fév 2017 - 17:09

De la bonne raison que, de nos jours, nos rapports sont horizontaux pour le meilleur et pour le pire.


Dernière édition par Kalos le Dim 26 Fév 2017 - 17:10, édité 1 fois
avatar
Kal'
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Digression sur l'homosexualité

Message  Malcolm le Dim 26 Fév 2017 - 17:10

C'est comme un beau mariage de tous, pour tous, avec tous ! *Lol*
avatar
Malcolm
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Digression sur l'homosexualité

Message  Kal' le Dim 26 Fév 2017 - 17:11

Mais ce n'est se marier avec personne que de se marier avec tous ! *Lol*
avatar
Kal'
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Digression sur l'homosexualité

Message  Malcolm le Dim 26 Fév 2017 - 17:12

Belle reprise de sagesse populaire, concernant l'ami : "c'est n'être l'ami de personne, que d'être celui de tous".
avatar
Malcolm
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Digression sur l'homosexualité

Message  Avistodénas le Dim 26 Fév 2017 - 19:32

LGBTQIA : :o Cà s'appelle comme çà, aujourd'hui ...?
On n'arrête pas le progrès.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Digression sur l'homosexualité

Message  Kal' le Dim 26 Fév 2017 - 19:37

Malcolm a écrit:Belle reprise de sagesse populaire, concernant l'ami : "c'est n'être l'ami de personne, que d'être celui de tous".

Ah, non !  je pensais à un passage que j'ai volontiers tordu des lettres de Sénèque à Lucilius : « c'est n'être nulle part que d'être partout ». *Lol*
avatar
Kal'
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Digression sur l'homosexualité

Message  Malcolm le Dim 26 Fév 2017 - 19:38

Avis' a écrit:LGBTQIA : Cà s'appelle comme çà, aujourd'hui ...?
On n'arrête pas le progrès.
*Lol*

Lesbiennes, gays, bisexuel-le-s, trans, queers, intersexuel-le-s, asexuel-le-s. Avec les tirets plutôt que les parenthèses pour le féminin : ça fait plus genre militant *Lol*
Je ne pourrai même pas te dire à quoi correspondent "toutes ces pseud-identités" (comme si un Homme se définissait par sa singularité libidinale seulement) ! *Lol*
Enfin, "ils font ce qu'ils veulent"  *Guedin**Lol*
Kalos a écrit:Ah, non !  je pensais à un passage des lettres de Sénèque à Lucilius : « c'est n'être nulle part que d'être partout » que j'ai volontiers tordu.
Espèce de t... *Lol*
avatar
Malcolm
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Digression sur l'homosexualité

Message  Kal' le Dim 26 Fév 2017 - 19:42

Malcolm a écrit:Lesbiennes, gays, bisexuel-le-s, trans, queers, intersexuel-le-s, asexuel-le-s

Quelle vision restreinte ! On préférera employer LGBT+ pour ne pas laisser pour compte toutes les autres paraphilies. *Lol*
avatar
Kal'
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Digression sur l'homosexualité

Message  Malcolm le Dim 26 Fév 2017 - 19:43

Kalos a écrit:Quelle vision restreinte ! On préférera employer LGBT+ pour ne pas laisser pour compte toutes les autres paraphilies.
Ils font vraiment ce qu'ils veulent *Guedin* *Lol*
avatar
Malcolm
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Digression sur l'homosexualité

Message  AntiSubjectiviste le Lun 27 Fév 2017 - 0:33

Ce sujet est d'une ridicule fébrilité. Des homophobes pétris d'une idée immature de ce qui est "naturel" et qui réduisent l'homosexualité à la branlette entre partenaires de même sexe. On dirait un groupe de cancres dans une classe de gamins, se moquant collectivement d'une différence qu'ils n'osent pas concevoir.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Digression sur l'homosexualité

Message  Malcolm le Lun 27 Fév 2017 - 0:42

Et ta vision de la fébrilité est légère, de ce fait plus fébrile que la nôtre : alors que nous concevons naïvement (entendu simplement) l'homosexualité, tu voudrais que nous fassions au cas par cas pour ne pas froisser les petites sensibilités.
Mais ces paraphiles, nous, on les aime ! Et qui aime bien châtie bien !
avatar
Malcolm
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Digression sur l'homosexualité

Message  Avistodénas le Lun 27 Fév 2017 - 6:05

Antisubjectiviste a écrit:Ce sujet est d'une ridicule fébrilité. Des homophobes pétris d'une idée immature de ce qui est "naturel" et qui réduisent l'homosexualité à la branlette entre partenaires de même sexe. On dirait un groupe de cancres dans une classe de gamins, se moquant collectivement d'une différence qu'ils n'osent pas concevoir.

Honnêtement, je n'ai pas vu d'homophobe ici. T'es-tu levé du pied gauche ...? A la rigueur pourrais-tu reprocher à ce qui est écrit ici ou là une méconnaissance du phénomène. Mais comme la seule manière de connaître vraiment en la matière, c'est de pratiquer...
Tu n'empêcheras pas le profane de traiter le sujet sous l'angle de l'humour parce que c'est le moyen de cacher sa gêne ou de désamorcer une tension. Ce sujet m'indiffère mais je partage l'avis de Malcolm sur la gay pride que je trouve envahissante avec sa fierté de je ne sais quoi. Est-on fier d'être hétéro ? Non, on l'est, point. Alors qu'ils soient homos, point.

Notre époque a la fâcheuse tendance à se coucher devant les minorités sacrées. Beaucoup de choses tendent à devenir sacrées. Religion nouvelle ? Oui : c'est le retour d'un jésuitisme laïc. A force d'ergoter sur tout on nous persuade que le moins c'est le plus : c'est cela qui m'agace, pas les homosexuels.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Digression sur l'homosexualité

Message  AntiSubjectiviste le Lun 27 Fév 2017 - 6:52

Avistodénas a écrit:A la rigueur pourrais-tu reprocher à ce qui est écrit ici ou là une méconnaissance du phénomène. Mais comme la seule manière de connaître vraiment en la matière, c'est de pratiquer...
Il n'y a rien à connaître. Tout le monde sait ce que signifie l'homosexualité depuis longtemps et pas besoin de l'être soi-même pour le savoir. Il en faut plus pour la comprendre, mais là n'est pas la question, car on accepte sans débat bien d'autres pratiques que l'on ne comprend pas à fond. La vraie question est : peut-on accepter quelque chose que l'on ne comprend pas ? Ou encore : peut-on accepter vraiment la différence ?

Avistodénas a écrit:Tu n'empêcheras pas le profane de traiter le sujet sous l'angle de l'humour parce que c'est le moyen de cacher sa gêne ou de désamorcer une tension.
Donc il y a une gêne ou une tension. C'est exactement la forme prise par l'homophobie latente. Et le rire ici légitimise des réactions problématiques.

Avistodénas a écrit:Ce sujet m'indiffère mais je partage l'avis de Malcolm sur la gay pride que je trouve envahissante avec sa fierté de je ne sais quoi. Est-on fier d'être hétéro ? Non, on l'est, point. Alors qu'ils soient homos, point.
Toute manifestation de reconnaissance  n'existe que parce qu'il y a discrimination. Si la discrimination disparaissait, l'homosexualité pourrait alors vraiment devenir anodine.

Si l'hétérosexualité était discriminée, il y aurait à juste titre des manifestations pour elle.

Avistodénas a écrit:Notre époque a la fâcheuse tendance à se coucher devant les minorités sacrées.
Tu regrettes que les minorités ne soient pas opprimées ? (De fait, elles le sont toujours.)

Avistodénas a écrit:Beaucoup de choses tendent à devenir sacrées. Religion nouvelle ?
Défendre une cause n'est pas synonyme de prôner une religion. C'est défendre une cause, point. Le point Godwin bis, c'est l'accusation de religiosité dans le but de discréditer.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Digression sur l'homosexualité

Message  Avistodénas le Lun 27 Fév 2017 - 7:04

La vraie question est : peut-on accepter quelque chose que l'on ne comprend pas ? Ou encore : peut-on accepter vraiment la différence ?
Ben oui. Il suffit de dire que l'on ne comprend pas mais qu'on admet.

Donc il y a une gêne ou une tension. C'est exactement la forme prise par l'homophobie latente
Pardon, gêne ou tension n'est pas homophobie.
Toute manifestation de reconnaissance  n'existe que parce qu'il y a discrimination
Là, je te suis. Mais faut-il être si sourcilleux ?
Tu regrettes que les minorités ne soient pas opprimées ?
Dis donc! *Héhéhey*  T'arrive t-il souvent de lire ce qui n'est pas écrit ????
Défendre une cause n'est pas synonyme de prôner une religion
Tout est dans la manière de le faire ....

Revenir en haut Aller en bas

Re: Digression sur l'homosexualité

Message  AntiSubjectiviste le Lun 27 Fév 2017 - 8:13

Avistodénas a écrit:Pardon, gêne ou tension n'est pas homophobie.
Gêne où tension vis-à-vis de l'homosexualité, c'est exactement de l'homophobie latente. En général, les homophobes latents disent : "Je ne suis pas homophobe, mais..."

Avistodénas a écrit:Mais faut-il être si sourcilleux ?
Où est le problème ? N'est-on pas sourcilleux avec les causes de discrimination et de souffrance ? L'homophobie ne fait pas exception.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Digression sur l'homosexualité

Message  Avistodénas le Lun 27 Fév 2017 - 8:21

Ecoute Antisubjectiviste, je ne joue pas à qui aura le dernier mot. Si je t'ai repris c'est que tu t'es mis à la faute en prétendant "homophobes" des propos qui ne l'étaient pas. Je ne suis pas homophobe mais ....je ne le suis pas. *Héhéhey*
Dois-je me dire "homophile" pour être dédouané? *Héhéhey*

Tu pourras constater que je ne suis pas intervenu sur ce fil - sauf  un message d'humour avec LGBRDYA, pardon pardon - parce qu'il me laisse indifférent. Suis-je coupable d'indifférence, votre honneur ?

Ou quand l'homophilie devient une traque à tout ce qui n'est pas homophile. L'inquisition, quoi.


Dernière édition par Avistodénas le Lun 27 Fév 2017 - 10:19, édité 2 fois

Revenir en haut Aller en bas

Re: Digression sur l'homosexualité

Message  Kercoz le Lun 27 Fév 2017 - 8:24

AntiSubjectiviste a écrit:
Toute manifestation de reconnaissance  n'existe que parce qu'il y a discrimination. Si la discrimination disparaissait, l'homosexualité pourrait alors vraiment devenir anodine.

L' inverse est aussi vraie.
"réhabiliter l' intolérance " de Zizek en titre provocateur se défend aisément : tolérer c'est mépriser. On ne tolère que qd on domine . Tolérer c'est soumettre . Etre intolérant c'est aussi reconnaitre la différence de l' autre.
L' altérité est la condition de la vie. C'est l' égalité qui est utopique. Pour chasser un autre mâle , son frere, les merles en ce moment font de curieux aller retours sur 1 oiu 2 mètre, comme un ballet, sans jamais se frapper. Ils combattent rarement en l' air en montant à la verticale . Ces aller retour vont définir, à terme une frontière de 2 territoires.
Si les homos sont minoritaires, c'est à eux de choisir un territoire ou la culture dominante du moment les contraindra. La négociation doit pour eux , jouer sur d'autres domaines qui, je pense devrait se trouver sur un consensus de discrétion...Apres tout ils auraient pu naitre femme, bossus, ou Belges.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Digression sur l'homosexualité

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 7 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum