Autour de Christophe Guilluy

Page 5 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5

Aller en bas

Re: Autour de Christophe Guilluy

Message  Philo le Jeu 9 Nov 2017 - 14:43

Un petite piqûre d'anti-fascisme et d'anti-racisme, avant le rappel de 11 vaccins obligatoires en 2018. Vous remarquerez avec délices l'encart "Sauvons les kiosquiers" (et par conséquent, les journaux dont Marianne). Bande d'enfoirés ! Si vous ne vendez plus, c'est parce que vous ne parlez pas de la réalité que vivent les Français. Comment voudriez-vous qu'ils vous lisent ? Je suis très heureux de la disparition des kiosquiers (paix à leur âme, c'est pas de leur faute), j'en ai assez de voir ces immenses couvertures à la gloire des 9 milliardaires qui détiennent toute la presse de France. Amusant aussi ce "Vive l'industrie", de la part de gens (Gallois, Macron, Hollande) qui ont démantelé Alstom, le dernier fleuron industriel français. Airbus prend le même chemin, mais "Vive l'industrie !". Je ne parlerai pas de la femme libérée, on l'a déjà fait ailleurs sur le forum, et le féminisme n'est pas spécifiquement la cible de Guilluy.

Le monde rêvé des Bobos, cette France imaginaire qu'ils théâtralisent dans le VIIe arrondissement, vous l'avez résumée sur cette couverture. Et malheureusement, c'est aussi le signe de la ruine prochaine du pays !




Edit


Les forains évacués de Paris. Trop populaires ? Les Parisiens préfèrent se contenter de rêver de la fête foraine, façon village Potemkine :


Philo
Hujus fori conditor


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Autour de Christophe Guilluy

Message  Malcolm le Mar 14 Nov 2017 - 19:11

Slate.fr
A la rencontre de "la France sacrifiée"

Si même Slate le dit ...
avatar
Malcolm
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Autour de Christophe Guilluy

Message  Philo le Mar 14 Nov 2017 - 19:48

C'est un journal en faillite, qui serait mort sans les Rothschild : http://www.liberation.fr/futurs/2017/08/17/une-grande-fortune-a-la-rescousse-de-slatefr_1590530
Je suppose qu'ils se mettent à parler des réalités du pays pour trouver des lecteurs (qu'ils n'ont jamais eus). Dernièrement, la presse s'est interrogée aussi sur les centres-villes désertés. Mais rien sur le bobo !

La thèse du géographe Christophe Guilluy est qu'il y a une France qui profite de la mondialisation dans les villes-centres, mais qu'une majorité de la population vit en dehors.
Et l'idéologie de la métropolisation ? C'est ça la thèse de Guilluy, pas juste des gens qui vivent en dehors des métropoles ( ce constat, Macron le fait aussi, il cite d'ailleurs plusieurs fois Guilluy dans son livre et l'a même reçu quand il était ministre de l'économie). Parce que pour Guilluy, celui qui est en danger, c'est le bobo, pas le Français qui vit en périphérie. Cf. "Le crépuscule de la France d'en haut", titre de son dernier livre.

C'est bien que Slate sortent du périphérique, mais en fait, les gens qui ont un problème sont à l'intérieur ! Sinon, il n'y aurait rien de subversif chez Guilluy. C'est parce qu'il met en cause le bobo que Le Monde et Libé s'en sont pris à lui.


Dernière édition par Philo le Mar 14 Nov 2017 - 19:55, édité 1 fois
avatar
Philo
Hujus fori conditor


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

houlàlà!!

Message  Janot le Mar 14 Nov 2017 - 20:04

Si vous ne vendez plus, c'est parce que vous ne parlez pas de la réalité que vivent les Français. Comment voudriez-vous qu'ils vous lisent ? Je suis très heureux de la disparition des kiosquiers (paix à leur âme, c'est pas de leur faute), j'en ai assez de voir ces immenses couvertures à la gloire des 9 milliardaires qui détiennent toute la presse de France
C'est pas un peu réducteur, tout ça ? Pour être lu, il faut parler de la réalité vécue ? c'est cela votre conception du journalisme ? on est bien sur un forum où l'on pense ?

Revenir en haut Aller en bas

Re: Autour de Christophe Guilluy

Message  Philo le Mar 14 Nov 2017 - 20:24

Janot a écrit:Pour être lu, il faut parler de la réalité vécue ?
Il vaut mieux, oui. *Lol*
avatar
Philo
Hujus fori conditor


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Autour de Christophe Guilluy

Message  Marat le Mer 15 Nov 2017 - 15:02

J.R.R. Tolkien, tout ça tout ça ... Sinon, on s'en fout, que Slate n'ait rien compris à Guilluy. Slate, qui est tenu par les Rothschild, en parle. La réalité serait-elle plus complexe que tes secrets de polichinelle ? encore que tu nous en apprennes.
avatar
Marat
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Autour de Christophe Guilluy

Message  Philo le Mer 15 Nov 2017 - 15:22

Princeps a écrit:Sinon, on s'en fout, que Slate n'ait rien compris à Guilluy. Slate, qui est tenu par les Rothschild, en parle.
S'il en parle, c'est pour le déformer et le discréditer. Vieille méthode toujours valable qu'on doit probablement trouver dans l'Art de la guerre. Ils sont subtils, ces gens-là, un peu comme les Chinois.

Moi je ne lis que l'original. *Cool*
avatar
Philo
Hujus fori conditor


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Autour de Christophe Guilluy

Message  Marat le Mer 15 Nov 2017 - 15:33

Et c'est connu : la subtilité est un vilain défaut.
avatar
Marat
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Autour de Christophe Guilluy

Message  Philo le Mer 15 Nov 2017 - 19:53

Dans le cas de Slate, c'est même criminel.
avatar
Philo
Hujus fori conditor


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Autour de Christophe Guilluy

Message  Propos le Mer 29 Nov 2017 - 13:59

avatar
Propos
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Autour de Christophe Guilluy

Message  Avis' le Jeu 30 Nov 2017 - 9:34

Guilluy et ses confrères passent notre société au scanner et aperçoivent une kyrielle de dysfonctionnements qui bien entendu donnent idée du malaise - pour ne pas dire du malheur car nous n'en sommes pas encore là mais bien sur la pente qui y conduit.
Mais à trop intellectualiser sur les pignons on perd de vue le moteur. Certes les politiques de la Ville d'Hidalgo et consorts apparaissent comme terriblement entachées d'idéologie (intellectualisme).
Il est faux de dire par exemple que les partis traditionnels se soient détachés des classes populaires, au contraire, ils font tout pour les conserver-récupérer, mais en vain. Car la politique est comme le capitalisme, elle fait feu de tout bois y compris du bois de l'immigration. D'ailleurs la politique n'est-elle pas un capitalisme des voix...? Une accumulation de ces dernières ...?
La mondialisation ? Elle impacte tous les pays, et pas seulement le modèle français. Pourtant c'est le modèle français qui en pâtit le plus.
Alors quoi !!??
Je me souviens d'un copain qui dès les années 8O commençait sa fortune future en important des pièces détachées de Renault fabriquées à l'étranger ... Moins chères !
Déjà, le made in France était devenu trop cher.
Ce qui nous amena le chômage, c'est le coût du travail et des prélèvements sociaux, insuffisamment compensés par une productivité déclinante. Aujourd'hui, c'est la productivité (et ne parlons donc pas de la compétitivité !) qui court après le poids des prélèvements.
Ledit chômage fut aggravé par les délocalisations (ce que faisait mon pote, mais en plus massif).
Voilà où se trouve le mal, sans chercher midi à quatorze heures.
Les syndicats, notamment les plus à gauche et peuplés de belles personnes bas de gamme, ont soutenu l'arrivée massive d'une immigration qui, faisant nombre, leur pique nécessairement du travail. Or si les français de souche refusent de prendre les emplois désormais dévolus aux étrangers, c'est juste qu'ils sont un peu trop assistés, et par conséquent se fichent de refuser un travail qui les emmerde puisqu'ils seront indemnisés quand même.
Ainsi se défont les solidarités sociales qui maintenaient deux pôles de pensée politique, et ainsi aboutit-on au dégagisme ambiant du tous pourris. La France, en effet, pourrit sur pied.
Ajoutons là-dessus le haut du panier des Belles Personnes, celles qui n'ont d'autre occupation que de lustrer leur moi ineffable, qui achèvent de corrompre les coeurs et les moeurs, et voilà que les vieux politiques avariés sont remplacés par de nouveaux impétrants tout aussi faisandés.

Edit : songeons qu'il faut, à salaire égal (par exemple le smic), à un smicard, quatre journées de SON travail en entreprise  pour s'offrir UNE journée de travail d'un collègue, facturée en entreprise( le bénéfice d'entreprise étant évalué à 1O% du chiffre d'affaires). Faites le calcul, vous verrez. D'où l'attrait du travail noir, et la disproportion des charges.
Tout cela est-il bien normal ....?

Revenir en haut Aller en bas

Re: Autour de Christophe Guilluy

Message  Propos le Jeu 30 Nov 2017 - 11:19

Guilluy parlait pour la Gazette des communes. Il parla donc d'urbanisme.
avatar
Propos
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Autour de Christophe Guilluy

Message  Avis' le Jeu 30 Nov 2017 - 21:00

Certes certes... Mais je m'applique à "universaliser".... En tant que ce soit possible sans dommage.
Tiens, ça me fait penser à une phrase de Mitterrand : "Il faut que les cultures s'interpénètrent". Et on obtient quoi ....? Une monoculture.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Autour de Christophe Guilluy

Message  Faunus le Ven 1 Déc 2017 - 22:13

..... ou un gloubiboulga sans forme et qui ne veut rien dire.

Parce que l'homme moderne a été un imbécile et a agi de façon idéologique, en oubliant l'âme et le coeur : "il faut que.. " disait Mitterrand, comme disent aussi tous les matérialistes pseudo-intellectuels et autres franc maçons à la ramasse, de façon absurde.

Or, "il ne faut pas que", il valait mieux laisser les peuples se rapprocher, naturellement, doucement, lentement, seulement s'ils en avaient envie, et on aurait eu une interpénétration harmonieuse, sans heurts, sans massacre d'une culture au profit de l'autre, sans anomalies économiques, etc.

Qui a envie d'être obligé d'aller travailler en Hongrie ? Qui a envie de voir sa propre culture disparaitre ? Qui a envie en France de se voir imposer le système anti social immoral des usa ?
Maintenant, nous sommes pris dans un terrible engrenage, un peu/beaucoup/à la folie, qui part dans tous les sens et qui ressemble fort à celui que subit Charlot dans les Temps Modernes. Le bougre avait tout vu de nos idioties.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Autour de Christophe Guilluy

Message  Mal' le Lun 5 Fév 2018 - 11:10

Je tombe sur cet article, parfaitement édifiant au sujet du bobo : Slate - Derrière le look du hipster, il y a des idées (en réalité surtout une Histoire, comme à tout, celle du White Negro, et un élan moderne à caractère relativement avant-gardiste, comme tout ce qui est moderne).

Christophe Guilluy voyait juste. Mais, effectivement, Slate tend à tout normaliser comme si ç'allait-de-soi. Alors voyons : Causeur - « A Nous Paris », le magazine de l’élite « globish » qui « s’enjaille »

Néanmoins, un autre article (Telos - Le mythe des « deux France ») conteste la dichotomie France métropolitaine/France périphérique. Cela ôte-t-il quelque chose à l'hipsterism des temps ?
avatar
Mal'
Shibumi


Voir le profil de l'utilisateur http://www.liberte-philosophie-forum.com/t2280-charte#44774

Revenir en haut Aller en bas

Re: Autour de Christophe Guilluy

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 5 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum