La Culture économiste

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Aller en bas

Re: La Culture économiste

Message  Malcolm le Mar 4 Juil 2017 - 19:14

Tiens, ceci te répondra mieux que moi : « Plus personne ne rêve de travailler à la Défense ! »

Malcolm
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La Culture économiste

Message  Avis' le Mar 4 Juil 2017 - 19:42

Franchement, hein ! Quelle époque de chouineurs !
Je trouve très sain de quitter un emploi pour lequel on ne se sent pas fait. Tout le monde devrait le faire si le premier emploi ne donne pas satisfaction. Transformer l'ennui en passion, quelle qu'elle soit, c'est la meilleure façon de passer une vie. Le reste, c'est le hasard et la chance qui en décident. Les années d'étude ne sont jamais perdues, en aucun domaine.
T'en penses quoi, toi ?
Mince, je horsujette.

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Culture économiste

Message  Malcolm le Mer 5 Juil 2017 - 16:38

Quelle époque de chouineurs !
Non mais, la culture économiste, effectivement, c'est aussi l'idéologie du désir comme desiderata, compulsion à l'achat, puisque l'argent donne virtuellement accès à tout. Même fonction imaginaire que la magie ! *Colère*

Auquel jeu, les puissants sont évidemment les plus ... possédés ! *Lol* ... *Méchant hochant la

***

Admirable auto-entrepreneuriat (cf. LinkedIn, Auto-entrepreneurs immatriculés en 2010 : moins d'un quart sont encore actifs) ... tandis que par ailleurs il s'agit tant de jouer la comédie de la confiance et de la détermination ! (cf. LinkedIn toujours, par exemples : L’entreprise a et aura de plus en plus une vocation sociale, Cultiver l’esprit pionnier pour nous différencier ou Travailler son employabilité : Be Flex !). Je répète : la comédie de la confiance et de la détermination.

"Naturellement", il s'agit de se vendre. Il s'agit, aussi, de donner des gages de fiabilité et de fidélisation. C'est ainsi que, au sein de la culture économiste, l'on "fraternise". Or, cela produit des modes de sociabilité monadiques, qui ne sont pas dénués de sympathie ! ... Mais depuis quand la sympathie fut-elle un argument ? D'aucuns, dits "rabats-joie" rapport à cette "fête", estiment cela intrinsèquement hypocrite. A chaque époque ses hypocrisies, probablement ???

Mais enfin, à mettre tout ceci en relation avec nos Superstitions rationales, ainsi aussi que les "retours du refoulé religieux", n'en vient-on pas à des formes de spiritualités - oui, de spiritualités, - où l'on cherche encore-toujours, avec force algorithmes et autres méthodes de (néo)management, à conjurer le sort, quittes à se faire "sortilèges" soi-même - ainsi que des néoprêtres - ès chaos managements, entre autres ?

Je pose la question de savoir si l'ère obscurantiste, ce ne serait pas paradoxalement la nôtre, où jamais dans l'Histoire humaine de telles manœuvres n'eurent autant lieu admises à cette échelle (légitimation-valorisation de la fourberie).
avatar
Malcolm
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La Culture économiste

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum