Eudémonologie

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Aller en bas

Re: Eudémonologie

Message  Kenshin le Dim 23 Juil 2017 - 15:45

En effet avis... simplement j'ai relu le top ici tête reposée et franchement je me suis dit: t'as fait ton abrutis kenshin. Que ça n'arrive pas trop souvent je l'espère, respect des autres, oblige !

Revenir en haut Aller en bas

Re: Eudémonologie

Message  Philo le Dim 23 Juil 2017 - 16:11

Le bonheur selon Schopenhauer est somme toute celui des Stoïciens et des Epicuriens, ce que remarquait un de ses visiteurs, dans un petit livre très intéressant. Le philosophe était quand même un peu agoraphobe, comme on dirait aujourd'hui, ou misanthrope, pour reprendre le mot qui lui est traditionnellement associé. L'humanité n'est pas uniquement source de problèmes, posséder un entourage de qualité est très important pour le bonheur. La famille n'est pas seulement une dépendance, femme et enfants un esclavagisme. Et voir le monde, voyager, même si c'est risqué, fait du bien. Ne plus jamais sortir de Francfort ou de Kaliningrad passé un certain âge, était-ce vraiment une bonne chose (ce salaud de Goethe ne s'en est pas privé) ? Dans notre monde moderne, c'est d'ailleurs devenu quasiment impossible ! A noter que le jeune Schopenhauer, qui a beaucoup voyagé (pour l'époque) était plus courageux que le vieux grincheux qui a écrit les Aphorismes. Comment par exemple n'a-t-il plus jamais eu envie de revoir le Mont Blanc, qui l'avait tant émerveillé à 13 ans ?
avatar
Philo
Hujus fori conditor


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Eudémonologie

Message  Avis' le Dim 23 Juil 2017 - 16:34

Tout être, né sans famille, est conduit à recréer la sienne à partir de ce qu'il a, c'est à dire rien : ni biens ni honneurs. Et sa vie peut être une réussite, aussi relative soit-elle. S'il devient alors ce qu'il a, s'il devient ce qu'il détient, sa réussite, sa famille, voire sa dynastie, il y a bien des chances que ses souvenirs, lui montrant ce qu'il a réalisé, lui rappellent aussi ce qu'il était au départ : rien, que lui-même.
Et ni Schopenhauer ni Aristote n'empêcheront rien ni ne provoqueront rien. (Ca, c'est juste une pique pour Mal'). *Lol*

Revenir en haut Aller en bas

Re: Eudémonologie

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum