Je t'aime n'existe pas

Aller en bas

Je t'aime n'existe pas

Message  Kal' le Jeu 20 Juil 2017 - 5:50

Il est faux pour de bonnes raisons que d'affirmer le « je » comme la source inaliénable et autonome de notre amour. L'intersubjectivité de l'amour en tant que force qui transcende l'individualité, si on me permet d'employer le langage de l'école, n'est pourtant plus qu'un lieu commun. Chimiquement et biologiquement, on retrouve de tout en l'homme de ce qui fera éclore et poindre l'appel du cœur ; la nature s'indiffère de la noblesse des sentiments. Et pourtant, la légèreté des esprits et la puissance éthérée de l'amour poussent ensemble la plus vigoureuse des personnes à céder sous son terrible poids menteur. L'orgueil trompe et fait baisser la tête ; l'individu répond faussement de soi-même pour la bonne cause. Chimiquement et biologiquement donc, l'amour n'est pas une propriété consciente. « Je t'aime » signifie « ça t'aime » au sens freudien. Une chose en moi aime une chose en toi. Au reste, un tant soit peu de figures nous rattache à l'idée chère de l'amour. Aussi, un rien nous en détache logiquement. Connaître l'amour, alors, c'est en avoir l'idée par soi et en faire l'expérience au travers des autres ; ou point, puisqu'il n'est pas question de dire « j'aime » si rien ne le peut soutenir. Ce serait parole en l'air. Les figures ou leur absence implique en tant que corollaire indispensable une relation. Si l'amour était de notre propre fait, cela serait un superflu.
avatar
Kal'
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je t'aime n'existe pas

Message  Avis' le Jeu 20 Juil 2017 - 7:48

Que dire alors de "Aime-moi" ?
"J'aime" l'air où Dalila dit à Samson : "réponds à ma tendresse". En quoi cela est-il superflu...? Je ne comprends pas ce que tu veux dire....

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je t'aime n'existe pas

Message  Kal' le Jeu 20 Juil 2017 - 18:54

Aime-moi, je t'aime. Il n'y a pas de différence essentielle entre les deux termes.

Si l'amour n'était pas une force me dépassant, entendre si elle tire son propre fond de ma seule volonté, alors elle n'exigerait pas de relation ; on pourrait s'aimer de seul à seul.
avatar
Kal'
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je t'aime n'existe pas

Message  Avis' le Jeu 20 Juil 2017 - 19:02

Reçu 5/5. A partir de quoi je relis ton topic.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je t'aime n'existe pas

Message  Malcolm le Jeu 20 Juil 2017 - 19:07

Chimiquement et biologiquement donc, l'amour n'est pas une propriété consciente. « Je t'aime » signifie « ça t'aime » au sens freudien. Une chose en moi aime une chose en toi.
Le sens freudien dit surtout ça désire, ça souhaite, ça "vœu", ça a envie, ça envie. L'inconscient freudien est avide, par quoi celui qui dit j'aime dit ça te veut, jusqu'à te bouffer, d'autant plus qu'au miroir de l'autre le narcissisme est impliqué, qui dévore des yeux, etc.
Effectivement, c'est très charnel, très corporel, absolument animal de l'âme sensitive aristotélicienne - et encore que Lacan s'en récria, mais n'est pas Freud qui s'en retourne à lui. Passons. L'important, c'est que ça chérisse alors, pour les besoins de la cause reproductive-éducative ! *Lol*

Et, oui, ça dupe l'aspirant-autre, si l'on y tient. Mais je ne vois pas que cela mente en vérité ; c'est-à-dire que l'instinct - comme son étymologie l'indique - instigue, or cette instigation n'est pas menteuse, si seulement les amants se font d'intelligence à son appel ! D'aucuns nomment cela se laisser aller, laisser venir, voir où ça nous mène, mais évidemment ça demande un peu plus de tenue ! - Voir alors : http://www.liberte-philosophie-forum.com/t1216-vivre-le-couple#21150
Au reste, un tant soit peu de figures nous rattache à l'idée chère de l'amour. Aussi, un rien nous en détache logiquement.
Une question que "je voulais" te poser précédemment : de quel amour parles-tu ?
* De la passion sexuelle ?
* De l'affection cordiale-conviviale ?
* Du chérissement partenarial ?
* De l'attachement filial ?
* De l'affinité amicale ?
* De la philanthropie générale ?
* De l'aspiration divine ?
Hélas, en relation avec ce que je dis précédemment, la vie est un jeu de dupes ! ne sois pas apatophobique ! ... Il faut bien s'illusionner, pour (étym.) entrer dans l'enjeu situationnelle ! Sinon, effectivement, c'est le pessimisme schopenhauerien radical, et sa nolontariste sainteté, si l'on veut bien ! *Lol*

Mais enfin, d'où tiens-tu "qu'un rien nous en détache logiquement" ?! ... Cela revient à dire : le crime passionnel n'existe pas.
Connaître l'amour, alors, c'est en avoir l'idée par soi et en faire l'expérience au travers des autres ; ou point, puisqu'il n'est pas question de dire « j'aime » si rien ne le peut soutenir. Ce serait parole en l'air. Les figures ou leur absence implique en tant que corollaire indispensable une relation.
Ceci est la dernière des banalités. Au Vietnam, on ne dit pas je t'aime, absolument pas. On offre à manger (Freud, encore). Et je dis que les belles âmes ont foncièrement raison de dire que, l'amour, ça se prouve. Le reste est là pour agrémenter !
Si l'amour était de notre propre fait, cela serait un superflu.
Cette assertion est sortie d'un chapeau de magicien, comme un cheveu sur la soupe. Je veux dire : il n'y a aucun lien de causalité entre elle et ce qui précède.
Avis' a écrit:Que dire alors de "Aime-moi" ?
"J'aime" l'air où Dalila dit à Samson : "réponds à ma tendresse". En quoi cela est-il superflu...? Je ne comprends pas ce que tu veux dire....
Parce que tu ne veux pas être minutieux.
Reçu 5/5. A partir de quoi je relis ton topic.
*Cheers* *Applause*
avatar
Malcolm
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je t'aime n'existe pas

Message  Kal' le Jeu 20 Juil 2017 - 19:23

Une question que "je voulais" te poser précédemment : de quel amour parles-tu ?
* De la passion sexuelle ?
* De l'affection cordiale-conviviale ?
* Du chérissement partenarial ?
* De l'attachement filial ?
* De l'affinité amicale ?
* De l'aspiration divine ?

Tous, quoique je laisse de côté l'aspiration divine. Il n'y a pas de différence radicale à leur racine.

Hélas, en relation avec ce que je dis précédemment, la vie est un jeu de dupes ! ne sois pas apatophobique ! ... Il faut bien s'illusionner, pour (étym.) entrer dans l'enjeu situationnelle ! Sinon, effectivement, c'est le pessimisme schopenhauerien radical, et sa nolontariste sainteté, si l'on veut bien ! 

J'avais initialement mis à peu près en fin de texte cette phrase : Il ne s'agit pas de dénier la place de l'amour, son rôle et son possible bienfait.

Mais enfin, d'où tiens-tu "qu'un rien nous en détache logiquement" ?! ... Cela revient à dire : le crime passionnel n'existe pas.

Non. Ça n'est pas ça. Je voulais dire que peu de choses suffisent à désagréger l'amour (la vieillesse, etc.). Mais en rien cela n'empêche le crime passionnel.

Ceci est la dernière des banalités. Au Vietnam, on ne dit pas je t'aime, absolument pas. On offre à manger. Et je dis que les belles âmes ont foncièrement raison de dire que, l'amour, ça se prouve.Le reste est là pour agrémenter !

Qu'est-ce que cela change, qu'ils s'offrent de la nourriture ? « Je t'aime » est purement symbolique ; il n'est pas obligé heureusement que l'on s'exclame pas à voix haute « Je t'aime » pour déclencher le sentiment.

Cette assertion est sortie d'un chapeau de magicien, comme un cheveu sur la soupe. Je veux dire : il n'y a aucun lien de causalité entre elle et ce qui précède.

L'avant-dernière phrase indique : la nécessité d'une figure prouve que l'amour est toujours une relation ; la seconde : si l'amour est une volition « qui se contrôle » il n'y aurait pas besoin de figures donc de relation, ce qui n'est pas le cas. Comme tous les sentiments d'ailleurs, soit dit en passant. C'est pour le coup un truisme.


Dernière édition par Kalos le Sam 22 Juil 2017 - 1:45, édité 1 fois
avatar
Kal'
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je t'aime n'existe pas

Message  Malcolm le Ven 21 Juil 2017 - 19:52

Tous, quoique je laisse de côté l'aspiration divine. Il n'y a pas de différence radicale à leur racine.
Au vrai, je n'en mettrai pas ma main à couper - sauf à tout ramener à Freud. Mais, quand on sait que l'aspiration divine pourrait procéder du principe de l'ami imaginaire (apophénie), on se demande si elle ne recrée pas les conditions des autres, dans son genre.
Autrement par exemple, la passion sexuelle relève de la velléité de jouissance ; l'attachement filial est bien plus proche d'une velléité d'obligeance. Du devoir intime. Par exemple. Il n'y a pas de devoir, dans la passion sexuelle, mais que du défi.
Qu'est-ce que cela change, qu'ils s'offrent de la nourriture ? « Je t'aime » est purement symbolique ; il n'est pas obligé heureusement que l'on s'exclame pas à voix haute « Je t'aime » pour déclencher le sentiment.
Ça change qu'entre l’articulation de deux syllabes, et la préparation d'un bon repas, il y a une preuve. Les deux syllabes, par contre, sont propices à tous les fantasmes. Mais c'est drôle alors, comme le repas contient déjà la notion d'engagement, totalement absente d'une déclaration, encore qu'elle veut la sous-tendre. C'est bien pour cela, que les femmes notamment, se méfient des hommes trop prompts à dire je t'aime. Inversement, une femme qui dit vite je t'aime semble généralement plus commise.
avatar
Malcolm
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je t'aime n'existe pas

Message  Avis' le Ven 21 Juil 2017 - 20:30

Mal a écrit:Ça change qu'entre l’articulation de deux syllabes, et la préparation d'un bon repas, il y a une preuve.

Veuillez excuser cette allusion à un truc personnel : je suis toujours allé à l'enterrement des mères de mes potes, même perdus de vue depuis longtemps, dès lors que j'avais mangé une fois chez elles (du temps de leur santé). Qui m'a nourri mérite mon respect. Et mon affection par-dessus.
Pour dire qu'en effet,
la préparation d'un bon repas, il y a une preuve

Et j'ai peur que ce type de sentiment se perde, dans nos sociétés hyper-humanistes.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je t'aime n'existe pas

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum