La rivière est une personne

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Aller en bas

Re: La rivière est une personne

Message  Malcolm le Mer 16 Aoû 2017 - 22:28

Hélas, c'est le même problème. Comment quelque chose comme "la lune" existerait-il hors représentation ? C'est exactement le même problème qu'avec le fossile : on se représente une existence archaïque, et cela mit Schopenhauer dans l'embarras, parce qu'il n'y avait pas censément de représentation possible.

Malcolm
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La rivière est une personne

Message  Kal' le Mer 16 Aoû 2017 - 22:30

Il ne suffit pas de porter un nom pour être dans la représentation, pas plus que tout ce qui est dans la représentation ne porte un nom.
avatar
Kal'
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La rivière est une personne

Message  Malcolm le Mer 16 Aoû 2017 - 22:35

*Pouce* Bon. Finalement, ça triple le niveau : la représentation, la nomination, l'adjudication. Mais le problème que je présentais reste le même.
avatar
Malcolm
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La rivière est une personne

Message  Kal' le Mer 16 Aoû 2017 - 22:39

Ce sont des hypostases mal'éennes, sur lesquelles Schopenhauer mollarderait allègrement. Lui qui n'aime pas tant compliquer les choses... *Lol*
avatar
Kal'
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La rivière est une personne

Message  Malcolm le Mer 16 Aoû 2017 - 22:54

Je mal'arde sur Schopenhauer *Ptdr*
avatar
Malcolm
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La rivière est une personne

Message  Kal' le Mer 16 Aoû 2017 - 22:55

Il est trop haut, pour cela ! Il est trop haut ...
avatar
Kal'
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La rivière est une personne

Message  AntiSubjectiviste le Jeu 17 Aoû 2017 - 0:21

Kalos a écrit:Ridicule, n'est-ce pas ? De même, la différence entre une rivière et un animal est aussi abyssale que celle séparant une baleine à bosse d'une géante rouge. C'est dit.
Personne ne prétend qu'une rivière n'est pas différente d'un animal. Par contre, je demande s'il y a une différence moralement significative concernant notre attitude vis-à-vis de leur préservation. Le fait qu'un japonais mange avec des baguettes et un français avec une fourchette n'est pas une différence moralement significative. Peux-tu mentionner une différence moralement significative dans le cas de la rivière, au nom de laquelle il ne faudrait pas leur accorder des droits (tout en accordant aux animaux) ?

On attend toujours ta réponse.


Dernière édition par AntiSubjectiviste le Jeu 17 Aoû 2017 - 0:23, édité 1 fois

Revenir en haut Aller en bas

Re: La rivière est une personne

Message  Kal' le Jeu 17 Aoû 2017 - 0:23

C'est incomparable, vis-à-vis de toutes les sortes d'animaux qu'il y a, et le genre et la place des rivières qu'il faut entretenir.
avatar
Kal'
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La rivière est une personne

Message  AntiSubjectiviste le Jeu 17 Aoû 2017 - 0:24

Tu répètes juste "c'est différent", "c'est incomparable", mais je ne vois aucun contenu, là. Fais un effort.

Et je vois que tu sous-estimes la diversité du règne animal...

Revenir en haut Aller en bas

Re: La rivière est une personne

Message  Kal' le Jeu 17 Aoû 2017 - 0:26

Et ne penses-tu qu'il y ait une bonne raison par derrière ? Ta question ne fait pas de sens, quel que soit le point de vue que l'on adopte.

Et je vois que tu sous-estimes la diversité du règne animal...

Relis mon post.
avatar
Kal'
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La rivière est une personne

Message  AntiSubjectiviste le Jeu 17 Aoû 2017 - 0:29

On attend toujours la réponse. Admets que tu n'as pas d'argument. Je vais t'aider : complète la phrase suivante :

"On peut accorder des droits aux animaux mais pas aux rivières parce que celles-ci sont... ?"

Bien sûr, répondre "différentes" est ridicule vu que ça ne dit rien du tout :-)

Revenir en haut Aller en bas

Re: La rivière est une personne

Message  Kal' le Jeu 17 Aoû 2017 - 0:33

Tu te moques du monde et loues ton saint, malheureusement.
avatar
Kal'
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La rivière est une personne

Message  AntiSubjectiviste le Jeu 17 Aoû 2017 - 0:35

Et tu me donnes raison par ton absence de réponse :-)

Revenir en haut Aller en bas

Re: La rivière est une personne

Message  Kal' le Jeu 17 Aoû 2017 - 0:41

http://www.sceptiques.qc.ca/dictionnaire/falseanalogy.html
avatar
Kal'
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La rivière est une personne

Message  AntiSubjectiviste le Jeu 17 Aoû 2017 - 0:43

Ton désespoir fait peine à voir.

Mais je te rassure : en éthique environnementale, il n'est pas si facile de donner un argument positif contre la reconnaissance des rivières à partir du moment où l'on a déjà reconnu les animaux. Ton désarroi est justifié, n'en aie pas honte.

Revenir en haut Aller en bas

Re: La rivière est une personne

Message  Malcolm le Jeu 17 Aoû 2017 - 1:02

L'incomparabilité en question chez Kalos, n'est-elle pas une façon de parler, comme en mathématique, d'ordres différents de grandeur ? ... Et pourtant, ce ne sont que des chiffres. Ce sont eux qui t'intéressent, AntiSubjectiviste ; Kalos s'intéresse aux ordres.

Au lieu de vous écharper cordialement.
avatar
Malcolm
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La rivière est une personne

Message  Kal' le Jeu 17 Aoû 2017 - 1:05

Je suis dans les grandeurs naturelles, dans ce cas.
avatar
Kal'
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La rivière est une personne

Message  Avis' le Jeu 17 Aoû 2017 - 7:04

Pourquoi classer tel ou tel objet (soit-il animal, végétal, ou géomorphe) au patrimoine de l'humanité (c'est marrant comme tout NOUS appartient, comme un territoire "appartient" à tel animal, qui le défend) ?
Pour le mettre à l'abri de la convoitise, de la cupidité des hommes, quelque usage ou mésusage qu'il compte en faire.
Le continent Antarctique fit l'objet d'un traité international (il fut tout de même divisé en zones d'occupation). Il était déjà question de le mettre sous protection des activités humaines que l'on savait déjà nocives pour la nature : le symbole était éclatant de blancheur.
Pourquoi classe-t-on des espèces, des tableaux, des châteaux, des jardins, des paysages.... au patrimoine de l'humanité, de l'Unesco, ou que sais-je encore ?
Pour les revêtir d'une personne morale, artificielle ou non, qui justifie que ces objets classés soient placés hors de portée des exactions humaines. Le premier effet de ce classement réside dans le fait que celui qui s'avise de violer cette protection se met toute la communauté humaine à dos.
Et pourquoi ? Non par sens moral, qui est un sous-produit de l'intellect ou plutôt un subterfuge. Mais parce que deux types de frustrations s'affrontent : l'une, de vouloir s'approprier l'objet classé en question, pour en jouir, pour soi-même (à tout usage utile), l'autre de voir cet objet propriété et jouissance d'autrui, dont on serait écarté.
Mais là, on entre dans un sujet traité ailleurs et qui demande développement pour être explicité.

Revenir en haut Aller en bas

Re: La rivière est une personne

Message  AntiSubjectiviste le Jeu 17 Aoû 2017 - 9:04

Avistodénas a écrit:Mais parce que deux types de frustrations s'affrontent : l'une, de vouloir s'approprier l'objet classé en question, pour en jouir, pour soi-même (à tout usage utile), l'autre de voir cet objet propriété et jouissance d'autrui, dont on serait écarté.
Mais là, on entre dans un sujet traité ailleurs et qui demande développement pour être explicité.
Être considéré comme un patrimoine de l'humanité, c'est précisément n'appartenir à personne. C'est un bien commun. Tes deux frustrations, au lieu de s'affronter ici, se volatilisent tout simplement.

Le concept de patrimoine diffère en fait de celui de simple bien : vis-à-vis d'un patrimoine, on a la responsabilité de le préserver pour les générations futures. Un patrimoine de l'humanité n'est donc pas la propriété des humains actuels, mais plutôt l'objet de la responsabilité de l'humanité transtemporelle et transspatiale.

Revenir en haut Aller en bas

Re: La rivière est une personne

Message  Avis' le Jeu 17 Aoû 2017 - 11:18

Tes deux frustrations, au lieu de s'affronter ici, se volatilisent tout simplement.
Tu mets peut-être la charrue avant les boeufs. Si cette rivière, ou tout objet de classement, étaient respectés par tous, nul n'éprouverait le besoin, ni même aurait l'idée de ce classement, dont le but est précisément de faire cesser ces comportements : le respect de l'objet manque, et s'il manque, il y a bel et bien frustration.
D'autre part, il y a la frustration de ceux auxquels la liberté de ne pas abuser est retirée. Manque, donc frustration.
Frustration des deux côtés, Donc.
Il devient ensuite patent que ceux qui obtiennent satisfaction par la loi voient leur niveau de frustration, au moins en partie pour les uns, diminuer. Mais est-elle pour autant totalement satisfaite ? Non, puisque leur prochain combat est déjà programmé, et que d'ailleurs ils mènent des tas de combats de ce type de front.
Je ne veux pas dire par là que ces combats (n'importe lesquels d'ailleurs), soient vains ou illégitimes, ce que je dis c'est qu'ils ne cesseront jamais, et que toujours, il y aura des abrutis pour suivre leur propre frustration et abuser de tout. Mais nous serons contents quand même : nous aurons voté des lois. Applicables, mais inappliquées.

Revenir en haut Aller en bas

Re: La rivière est une personne

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum