Démonstration & connaissance

Aller en bas

Démonstration & connaissance

Message  Tichikarasu le Sam 7 Oct 2017 - 16:38

Bonjour,

Cela fait bien longtemps que je n'ai plus posé mes pattes en ce lieu. Je me permet de vous glissez ici une petite vidéo. Celle ci porte sur les Démonstrations et nous parle des Syllogismes, dont il est rappelé que Aristote peu en être considéré comme le père.
Je pourrait faire un rapide résumé de la vidéo, mais ce ne serai que paraphrasé, car il est vrais que je n'ait pas un grand savoir dans le domaines ... Cette bref introduction sera donc pour expliquer, à mon sens, pourquoi il est important de considérer cette notion comme "Basique", voir fondamental (?) en philosophie.
Il ne vous ai jamais arrivé d'être face à une personne, celle ci tiens un discourt avec le quelle vous ne pouvez adhéré. En plus de heurté votre sensibilité, ce qui arrive bien plus souvent que tout un chaque un veux l'admettre, il vous semble qu'un des éléments énoncés ne tiens pas la route. Car nous avons était formaté, au moins scolairement, pour tenir certain type de raisonnement, démonstration comme valable alors que les autres nous "trouble" quelque peu. Et bien c'est dans ce cadre que je pote la vidéo. Pour les personnes qui font "confiance" à leurs "a-sentiment"par delà la raison elle même, (par manque de raisonnement, capacité limité, altération des capacité intellectuelle ou encore néophyte dans le domaine ....). Quand ce que l'ont vous dit semble, ou non, tenir la route, de quelle manière usé de notre réflexion afin d'affirmé ou d'infirmé cela.



Pour aller plus loin je vous conseil, Aristote en premier lieux. Mais si vous avez la flemme ou peu de temps, l'auteur de la vidéo à posté sur son site un complément de vidéo assez instructif. Ici

Revenir en haut Aller en bas

Re: Démonstration & connaissance

Message  Malcolm le Sam 7 Oct 2017 - 22:57

dont il est rappelé que Aristote peu en être considéré comme le père.
C'est rappelé en effet, parce que le très fameux e-penser (réputation de vulgarisateur méritée) lui tape dessus en running gag, précisément pour sa paternité. Comme tout père, il est sujet à l'erreur, mais e-penser aime à le rappeler à longueur de temps, en nous rejouant sempiternellement un meurtre incestuel du père dont on pisserait sur la tombe. Probablement un ressort psychodynamique de l'intérêt qu'e-penser suscite, en notre siècle maternaliste sur le fond (et désormais, la France est symboliquement maternée par Brigitte Macron).
Je pourrait faire un rapide résumé de la vidéo, mais ce ne serai que paraphrasé, car il est vrais que je n'ait pas un grand savoir dans le domaines ...
Monsieur Phi non plus ; je veux dire qu'il se contente de répéter ce qu'on lui a appris à aimer par habitude, en général, mais ici il nous refait le B.A.BA sans décoller du syllogisme, c'est un peu court, et je n'ai pas vu qu'il allait proposer des vidéos à ce sujet, quoiqu'il proposa quelques pistes. C'est-à-dire que, comme son site l'indique, prof de philo le jour, youtuber la nuit. Cela s'adresse a des classes de lycée contemporaines, c'est-à-dire pas trop loin. Cela a semble-t-il sa valeur contemporaine, je le répète, mais à regret. La rumeur raconte d'ailleurs qu'il aurait arrêté l'éducnat pour vivre de YT ? Avis aux connaisseurs. En tout cas, son succès s'explique doublement par son diplôme (hélas, le CAPES est académiste, et cela se ressent toujours dans sa démarche) ainsi que par son humour somme toute médiocre, comme si tout était toujours merdique, à commencer par lui (typique des cercles de profs, d'ailleurs, mais) : cela convient assez bien au sentiment lol commun. Je répète que des apports aussi simples ont pourtant leur valeur, puisqu'on a récemment vu sur ce forum, que même les plus autorisés à faire les prétentieux - et pour insupportable que soit la prétention - de ce qu'ils auraient des diplômes, se passent de démonstration en croyant que leur révulsion doit suffire. Passons.
Il ne vous ai jamais arrivé d'être face à une personne, celle ci tiens un discourt avec le quelle vous ne pouvez adhéré. En plus de heurté votre sensibilité, ce qui arrive bien plus souvent que tout un chaque un veux l'admettre, il vous semble qu'un des éléments énoncés ne tiens pas la route. Car nous avons était formaté, au moins scolairement, pour tenir certain type de raisonnement, démonstration comme valable alors que les autres nous "trouble" quelque peu. Et bien c'est dans ce cadre que je pote la vidéo. Pour les personnes qui font "confiance" à leurs "a-sentiment"par delà la raison elle même, (par manque de raisonnement, capacité limité, altération des capacité intellectuelle ou encore néophyte dans le domaine ....). Quand ce que l'ont vous dit semble, ou non, tenir la route, de quelle manière usé de notre réflexion afin d'affirmé ou d'infirmé cela.
Tu as tout à fait raison, mais cette vidéo ne me semble pas exactement bien choisie pour illustrer ton sujet, encore qu'elle puisse en expliquer certains malaises. C'est-à-dire que, devant un raisonnement, si tu as le sentiment que quelque chose cloche mais que cela te reste aveugle ou sur le bout de la langue, ou encore - comme on dit - d'instinct antithétique, et à supposer évidemment que tu ais raison d'éprouver un malaise ... cela signifie que ton intuitivité est excellente, à laquelle ton QI peut être relié (travail inconscient de l'intelligence). Sur quoi, ta conscience ne peut rien dire, mais elle sent bien un hic, et de le sentir est signe d'intelligence donc, quand même tu n'aurais pas les moyens de t'y retrouver toi-même, et que tu aurais le besoin d'un tiers pour te comprendre. Intellectuellement, c'est le même problème qu'émotionnellement, où l'on admet volontiers que des "psys" aident : nous avons besoin qu'un "intello" aide, pour nous retrouver. Anciennement, cela s'appelait direction de conscience, et ce rôle était dévolu aux prêtres dont, certes, tous n'étaient pas des plus éveillés, humainement parlant (car il en est pour être d'excellent conseil humain : bah oui, ils sont humains ... et, après tout, il est normalement de leur tâche, que de prêter attention aux hommes). Nous manquons aujourd'hui de tels directeurs de conscience, et il faut se dépatouiller de YouTubers et autres intellectuels médiatiques, ainsi que de développement personnel, de coaching, de formateurs et de petits manuels de philo à l'usage de-. C'est triste.

Comme le chante Orelsan, les gens les plus intelligents ne sont pas toujours ceux qui parlent le mieux. Par exemple, il se pourrait que je dise n'importe quoi, et nombre d'intervenants ici (présents ou passés, pour le futur on verra) veulent me faire entendre que je dis de la merde. "Mais, monsieur, qui vous a dit que vous parliez bien ?" Ah ! c'est vrai : il y a ceux-là, aussi. *Lol*
avatar
Malcolm
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Démonstration & connaissance

Message  Kal' le Sam 7 Oct 2017 - 23:20

Tu as tout à fait raison, mais cette vidéo ne me semble pas exactement bien choisie pour illustrer ton sujet, encore qu'elle puisse en expliquer certains malaises. C'est-à-dire que, devant un raisonnement, si tu as le sentiment que quelque chose cloche mais que cela te reste aveugle ou sur le bout de la langue, ou encore - comme on dit - d'instinct antithétique, et à supposer évidemment que tu ais raison d'éprouver un malaise ... cela signifie que ton intuitivité est excellente, à laquelle ton QI peut être relié (travail inconscient de l'intelligence).

Encore que, si l'intelligence fluide permet bien en effet de déceler derrière divers rapports, diverses constructions, divers jeux logico-mathématiques, derrière des choses à résoudre, des liens de cause à effet, ce que l'on appelle proprement la capacité de l'entendement, il faut quand même garder en tête que rien n'empêche les mauvaises intuitions. Que, précisément, un imbécile peut se tromper, car c'est le symptôme notoire du manque d'entendement que de se tromper dans les rapports de causalité. Ce à quoi d'ailleurs, je répondrai de mon côté qu'il vaut mieux avoir de mauvaises intuitions qu'aucune. Mais bon, tous ne l'entendent pas.

Sur quoi, ta conscience ne peut rien dire, mais elle sent bien un hic, et de le sentir est signe d'intelligence donc, quand même tu n'aurais pas les moyens de t'y retrouver toi-même, et que tu aurais le besoin d'un tiers pour te comprendre. Intellectuellement, c'est le même problème qu'émotionnellement, où l'on admet volontiers que des "psys" aident : nous avons besoin qu'un "intello" aide, pour nous retrouver.

Un intello voire un tiers quelconque, tu me diras. Ce n'est pas tant pour s'y retrouver, comme tu dis, mais pour la simple bonne raison que tout le monde aime s'épancher dans un autre. Autrement dit, au-delà de la vertu psychologique que pourrait avoir une vue globalisante sur soi, il y a d'abord le plaisir égoïste/égotiste. Peut-être encore cela résulte-t-il d'une prise de recul par rapport à soi, qui soulage. Soit une distanciation, plutôt qu'un rapprochement...
avatar
Kal'
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Démonstration & connaissance

Message  Malcolm le Sam 7 Oct 2017 - 23:52

Kalos a écrit:Encore que, si l'intelligence fluide permet bien en effet de déceler derrière divers rapports, diverses constructions, divers jeux logico-mathématiques, derrière des choses à résoudre, des liens de cause à effet, ce que l'on appelle proprement la capacité de l'entendement, il faut quand même garder en tête que rien n'empêche les mauvaises intuitions. Que, précisément, un imbécile peut se tromper, car c'est le symptôme notoire du manque d'entendement que de se tromper dans les rapports de causalité. Ce à quoi d'ailleurs, je répondrai de mon côté qu'il vaut mieux avoir de mauvaises intuitions qu'aucune. Mais bon, tous ne l'entendent pas.
C'est pour cela que dans ta citation de moi, d'ailleurs, j'écrivais bien :
Mal' a écrit:à supposer évidemment que tu ais raison d'éprouver un malaise ...
Mais il est évident que jamais un malaise, ni a fortiori une mauvaise intuition, ne feront un contre-argument. Tout au plus, cela peut-il servir à dire "je ne sais pas pourquoi, mais je ne me sens pas d'accord avec toi, il faudra que j'y réfléchisse".
Kalos a écrit:Un intello voire un tiers quelconque, tu me diras. Ce n'est pas tant pour s'y retrouver, comme tu dis, mais pour la simple bonne raison que tout le monde aime s'épancher dans un autre. Autrement dit, au-delà de la vertu psychologique que pourrait avoir une vue globalisante sur soi, il y a d'abord le plaisir égoïste/égotiste. Peut-être encore cela résulte-t-il d'une prise de recul par rapport à soi, qui soulage. Soit une distanciation, plutôt qu'un rapprochement...
C'est tout à fait possible, mais je n'usais du terme intello qu'entre guillemets, à défaut d'autre chose, comme pendant de psy, pour le raisonnement, et encore que les psys ne le délaissent pas. Mais les psys ne sont pas censés être des directeurs de conscience, bien qu'ils s'en arrogent assez bien le droit ...
avatar
Malcolm
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Démonstration & connaissance

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum