Approche de la philosophie hermétique, ou l'art sur soi

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Aller en bas

Re: Approche de la philosophie hermétique, ou l'art sur soi

Message  Mal' le Sam 3 Fév 2018 - 19:14

Je ne m'inquiète pas pour toi, va. Au reste, pas mieux.

Mal'
LibertéPhilo


Voir le profil de l'utilisateur http://www.liberte-philosophie-forum.com/t2350-reglement#45697

Revenir en haut Aller en bas

Re: Approche de la philosophie hermétique, ou l'art sur soi

Message  ArX le Sam 3 Fév 2018 - 19:27

Ca c'est sûr ... J'appelle une fois de plus les lecteurs à la plus grande prudence vis à vis de mes raisonnements et de cette philosophie. Mal' a bien eu raison de dire que ce n'était pas un jeu car ça n'en est pas un : l'hermétisme est si complexe qu'on peut s'y perdre pour ne jamais s'y retrouver.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Approche de la philosophie hermétique, ou l'art sur soi

Message  Prince' le Dim 4 Fév 2018 - 13:38

Plusieurs remarques, un peu en vrac - dont certaines ne sont que des ajouts, pour y voir un peu plus clair.
Où le Pseudo-Aristote est-il catégorisé dans le corpus hermétique ? j'ai beau eu cherché, personne ne soutient cela. En fait, l’humaniste protestant Isaac Cazaubon, démontrera au début du XVIIe siècle, que ce sont des traités écrits au Bas-Empire, dans les milieux grecs d’Egypte ; milieux christianisés. Ce détail a de l’importance, car il explique les convergences que contient le Corpus hermétique avec le christianisme. Comme à la Renaissance, on ignorait cette composition tardive, on y voyait – au même titre que les poèmes attribués à Orphée, l’enseignement de Pythagore et les dialogues de Platon – le témoignage d’une prisca theologia – une théologie antique – qui aurait en une certaine manière anticipé la révélation chrétienne. Cette filiation imaginaire, mais considérée comme réelle dans les milieux platoniciens, donnait une légitimité théologique, mais aussi philosophique et scientifique, à des disciplines comme l’astrologie, l’alchimie et la magie naturelle. ​Le point commun entre toutes ces sciences est qu’elles considèrent que tous les éléments qui composent le cosmos, du plus infime au plus vaste, sont porteurs de signes. Le rôle de la science, qui ne s’acquiert qu’au prix d’une longue initiation, est, en déchiffrant les « arcanes » ou secrets de la nature, de lire ce que Michel Foucault a appelé la « prose du monde ».
Par ailleurs, il faut scrupuleusement distinguer le corpus antique du corpus moderne. Le second s'inspire du premier, naturellement, mais le premier doit se lire avec en fond la connaissance de ce que sont les postulats philosophiques antiques (c'est Platon qui influence, et pas lui qui est influencé*).
Aussi, sur la question de dieu, ne faudrait-il pas s'en référer avant tout à ce fond culturel antique ? ArX, si tu as l'occasion de citer du texte, je suis preneur (sans garantir de répondre rapidement *Lol*). Du reste, le Pseudo-Aristote ne rentre pas dans la catégorie de l'hermétisme. Est-ce une innovation de ta part, ou as-tu trouvé la chose ailleurs ?

*Attention à cette question de chronologie, absolument fondamental pour se dépatouiller de tout ça.


Dernière édition par Princeps le Dim 4 Fév 2018 - 14:33, édité 2 fois
avatar
Prince'
Ancien modérateur


Voir le profil de l'utilisateur http://www.liberte-philosophie-forum.com/t2280-charte#44774

Revenir en haut Aller en bas

Re: Approche de la philosophie hermétique, ou l'art sur soi

Message  Mal' le Dim 4 Fév 2018 - 13:54

Cela rejoint tellement Carl Gustav Jung et le travail sur soi d'une vie intérieure introspective, éthique, critique, mûrie et méditative, qui cherche avant tout à se vivre, s'éprouver, s'amplifier dans des formations diverses et variées, à valeur transcendante - dit-on - d'archétypie. Hélas, sous l'angle new ager de nos mondes actuels, c'est à l'intimité ce que le wingsuit est au plein-air.

Jung donc, songeait à revitaliser ainsi dynamiquement les symboles, notoirement chrétiens, où le tort - dit-on - de sa métapsychologie, est de verser dans le mysticisme. Cela au point que sa science à lui, Jung, relève assez bien d'un fond culturel tel qu'énoncé par Princeps, et dont - diversement - son époque était friande, symptomatiquement avec l'ordre de Thulé. Lire aussi sur le forum.
avatar
Mal'
LibertéPhilo


Voir le profil de l'utilisateur http://www.liberte-philosophie-forum.com/t2350-reglement#45697

Revenir en haut Aller en bas

Re: Approche de la philosophie hermétique, ou l'art sur soi

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum