La Saint-Valentin

Aller en bas

La Saint-Valentin

Message  Mal' le Mer 14 Fév 2018 - 13:23

Valentin provient du latin valens, pour fort, robuste, vigoureux, énergique, et même efficace, lui-même tiré de l'indo-européen *wald, pour être puissant. Où l'on comprend des topics tels que celui-ci sur le forum : L'amour est-elle la seule et unique force ? ... Ne soyons pas mesquins ; c'est souvent le cas des raisonnables, qui s'imaginent raisonnable de dédaigner le sentiment, alors que les sentiments sont "passionnables". "Passionables", c'est-à-dire que, avant d'être des passions, ils sont des sensations qui nous informent raisonnablement sur notre être-au-monde.

Un rapide coup d’œil à Wikipédia nous informe ainsi (extraits) :
Sur Wikipédia, il y a écrit:L'origine réelle de cette fête est attestée au XIVe siècle dans la Grande-Bretagne encore catholique où le jour de la Saint-Valentin du 14 février était fêté comme une fête des amoureux car l'on pensait que les oiseaux choisissaient ce jour pour s'apparier. [...] Valentin de Terni fêté le 14 février est désigné par l'Église catholique comme saint patron des amoureux avec le pape Alexandre VI qui lui donne le titre de « patron des amoureux » en 1496, ce qui n'empêche pas l'Église de combattre la tradition du valentinage. [Qu'il est cocasse, qu'Alexandre VI combattît le valentinage !] [...] La Saint-Valentin comme fête commerciale se développe aux États-Unis au milieu du XIXe siècle, avec la vente de cartes qui rappellent les petits billets que s'échangeaient le Valentin et sa Valentine.
Fête commerciale, le mot est lâché, en plus aux USA, dont on sait bien qu'ils nous américanisèrent après qu'on européanisât les Amériques. C'est de bonnes relations parents-enfants (voir aussi, ou encore ceci), non ?

Seulement, USA ou pas USA, posons la question en ces termes : qu'est-ce qui n'est pas commercial, aujourd'hui ? où finalement, nous pouvons certes, fêter la vigueur des ébats - fêter la "valentinité" ...


Voir aussi : Érotisme européen
avatar
Mal'
Shibumi


Voir le profil de l'utilisateur http://www.liberte-philosophie-forum.com/t2280-charte-du-forum#4

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Saint-Valentin

Message  Philosophos le Mer 14 Fév 2018 - 14:06

Mais est-ce bien cela, que l'on fête ?

Revenir en haut Aller en bas

D'un certain sexologisme qui règne

Message  Mal' le Mer 14 Fév 2018 - 15:24

Justement, il y a eu hésitation dans la catégorisation de ce topic, qui aurait très bien pu se situer sous Tendances à penser > Agences > Histoire et événement. Et comme tu le suggères, nous ne fêtons pas plus "la valentinité" (la vigueur des ébats) que la tradition historique de la Saint-Valentin ou, du moins, nous n'en fêtons plus qu'un résidu : "l'affectuosité".

Déjà sous Alexandre VI Borgia, il s'agît de combattre les ébats (le valentinage) au profit du couple, sa fidélité et son accouplement reproducteur. Or bizarrement, quand on songe aujourd'hui à la Saint-Valentin, il me semble qu'on en soit là, à parier sur une telle vie de couple, serait-ce au sein de la culture économiste de nos mondes.

Finalement, d'après étymologie de Valentin, nous passons d'une efficacité dans l'ébat, à une efficacité anticélibat, efficace encore de ce qu'elle génère un foyer familial nucléaire, propice au commerce car consommateur, sans parler des parents (re)producteurs et des futurs adultes (re)producteurs, en la personne des enfants. Le corps est littéralement saisit par des logiques de travail, où je trouve symptomatique que travail renvoie autant à la productivité qu'à l'accouchement.

Pourtant, tout cela - qu'on l'oblitère ou non - passe bien par une sexologie valentinique. D'ailleurs, on ne peut pas dire que ne règne pas un certain sexologisme, aujourd'hui ...
avatar
Mal'
Shibumi


Voir le profil de l'utilisateur http://www.liberte-philosophie-forum.com/t2280-charte-du-forum#4

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Saint-Valentin

Message  Philosophos le Mer 14 Fév 2018 - 15:51

Qu'est-ce qui n'est pas commercial, aujourd'hui ?

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Saint-Valentin

Message  Mal' le Mer 14 Fév 2018 - 16:11

Eh bien, c'est-à-dire que c'était ma première question ! *Lol* ... Nonobstant ce commerce, donc, il y a plusieurs réalités qui s'intriquent là-dedans, que je nommerais volontiers - à la derridienne - du néologisme de cuplicidélité : le cul, le couple, la complicité, la fidélité.
avatar
Mal'
Shibumi


Voir le profil de l'utilisateur http://www.liberte-philosophie-forum.com/t2280-charte-du-forum#4

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Saint-Valentin

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum