Manifestation holistique

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Aller en bas

Re: Manifestation holistique

Message  Malcolm le Mar 10 Mai 2016 - 12:57

Quand pour te répondre Princeps, je lis un tel maelström golumique, je dis qu'ontologiquement - à la heideggerienne - Golem est obscurcit, et que son être-Là est dans une inanthenticité telle, qu'il prend l'On pour un être-vers-la-mort, soit erronément à la camusienne, et que tous ses logologues sont des faux-fuyants par le sens-énonciatif, abstraction faite des sens-référentiel & -accomplis, qui le conduiraient vers l'authenticité d'un réel être-avec -au-monde ; mais, prenant des vessies pour des lanternes, il n'est- jamais que -dans-la-moyenne, soit le new age de Raphaël Liogier dans Vers une Religion globale, l'individuo-globalisme, parfaitement nescient de son Qui, par trop de Quoi rationnellement autoréificateurs. Car ce qui compte avant tout, c'est l'évitement, donc, de l'angoisse du devancement heideggeriens, et l'éludation de l'être-été, au profit d'une superficialité purement post-soixante-huitarde (cf. Vincent Cespédès, Mai-68, la philosophie est dans la rue). New ager, donc. C'est juste éthologiquement mégacog' (quand ça n'est pas hypocog', normocog', voire acog'... ) et, ça fait tout sauf devenir soi-même, après l'avoir appris - selon le mot de Pindare - mais ça fait tout pour rester quelque-même, afin de se donner le sentiment d'être quelque chose. Comme dirait Nietzsche : plutôt vouloir le néant que de ne rien vouloir. Golem ne sera pas d'accord, il se défendra, mon diagnostic fait trop d'un coup assurément, mais il s'en tiendra à sa ligne retorse, et "tout sera pour le mieux dans le meilleur des mondes" panglossolaliques.

Au reste, et relativement à tout ce qu'il put me débiter encore précédemment - en tentant encore de me vexer pour se donner huppément raison à la manière du paon, - je dirais vite qu'il ne pense pas ailleurs que dans un platonisme vulgaire, où le sensible désensibilisé est éidétisé et, comme tel, identifié au sensible - inauthentiquement toujours dans son réalisme-même - non pas irréaliste mais déréaliste, soit pendulicairement hyperréaliste & surréaliste, au cosmétique étymologique.

Bvouf ! Le golumisme est philosophiquement lourd à digérer, pour ne pas dire indigeste ... mais, mais, mais, mais, mais : il est clairement hédonique d'un hédonisme plus et moins escient, et son escience hédonique amusarde lui plaît bien. Ou, comme dirait ma grand-mère, "on se plaît bien ici".


EDIT: je dis golumique, golumisme, mais je pourrais tout aussi bien dire golemique, golemisme, car le golem, c'est d'abord et avant tout la créature d'un Frankenstein kabbalistique, et Golum est un assemblage multipersonnal. La vraie question est de savoir : de quel créateur notre Golem est-il le familier ? et nous aurons ce qui lui tient lieu de pensée, dont il relaie les prescriptions moralement normatives.

Malcolm
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Manifestation holistique

Message  Golem le Mar 10 Mai 2016 - 14:09

Princeps a écrit::roll:. J'en resterai là.
Le fait que tu n'en est pas resté là prouve le contraire.

Princeps a écrit:Voilà mes arguments. Il te reviens soit de démontrer qu'il n'y a pas d'opposition, soit de te renseigner
Ceci n'est pas un argument.

Princeps a écrit:- je n'entends pas fournir d'effort pour qui  pense ne pas avoir besoin de mon secours.
Nous sommes d'accord, je ne t'ai rien demandé.

Princeps a écrit:Moi qui pensais que le stoïcisme se fondait sur une éthique individuelle...  
Sur ce point nous sommes d'accord, je me fonde sur ma propre éthique.

Princeps a écrit:Dans la même veine, je pensais que le stoïcisme s'attachait à l'ataraxie.. mais c'est en fait traduisible par Bonheur. J'en suis bouleversé.
Tu fais erreur, les stoïciens s'attachent à travailler sur leurs opinions personnelles et non pas à agir sur le résultat de leur travail. Au contraire, du point de vue du résultat les stoïciens pratiquent le détachement.
Épictète a écrit:Ce qui trouble les hommes ce ne sont pas les choses mais les opinions qu'ils en ont.

Princeps a écrit:Je suis par contre rassuré de savoir qu'il existe un stoïcisme en "général", comme il doit exister un libéralisme "en général" et un socialisme "en général". Je craignais que les désaccords soient porteur d'avancées... Nivellement par le bas quand tu nous tiens...
L'ironie et la moquerie constitue de la polémique, ce n'est en rien une argumentation.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Manifestation holistique

Message  Golem le Mar 10 Mai 2016 - 14:11

Malcolm S. Cooper a écrit:Quand pour te répondre Princeps, je lis un tel maelström golumique, je dis qu'ontologiquement - à la heideggerienne - Golem est obscurcit, et que son être-Là est dans une inanthenticité telle, qu'il prend l'On pour un être-vers-la-mort, soit erronément à la camusienne, et que tous ses logologues sont des faux-fuyants par le sens-énonciatif, abstraction faite des sens-référentiel & -accomplis, qui le conduiraient vers l'authenticité d'un réel être-avec -au-monde ; mais, prenant des vessies pour des lanternes, il n'est- jamais que -dans-la-moyenne, soit le new age de Raphaël Liogier dans Vers une Religion globale, l'individuo-globalisme, parfaitement nescient de son Qui, par trop de Quoi rationnellement autoréificateurs. Car ce qui compte avant tout, c'est l'évitement, donc, de l'angoisse du devancement heideggeriens, et l'éludation de l'être-été, au profit d'une superficialité purement post-soixante-huitarde (cf. Vincent Cespédès, Mai-68, la philosophie est dans la rue). New ager, donc. C'est juste éthologiquement mégacog' (quand ça n'est pas hypocog', normocog', voire acog'... ) et, ça fait tout sauf devenir soi-même, après l'avoir appris - selon le mot de Pindare - mais ça fait tout pour rester quelque-même, afin de se donner le sentiment d'être quelque chose. Comme dirait Nietzsche : plutôt vouloir le néant que de ne rien vouloir. Golem ne sera pas d'accord, il se défendra, mon diagnostic fait trop d'un coup assurément, mais il s'en tiendra à sa ligne retorse, et "tout sera pour le mieux dans le meilleur des mondes" panglossolaliques.

Au reste, et relativement à tout ce qu'il put me débiter encore précédemment - en tentant encore de me vexer pour se donner huppément raison à la manière du paon, - je dirais vite qu'il ne pense pas ailleurs que dans un platonisme vulgaire, où le sensible désensibilisé est éidétisé et, comme tel, identifié au sensible - inauthentiquement toujours dans son réalisme-même - non pas irréaliste mais déréaliste, soit pendulicairement hyperréaliste & surréaliste, au cosmétique étymologique.

Bvouf ! Le golumisme est philosophiquement lourd à digérer, pour ne pas dire indigeste ... mais, mais, mais, mais, mais : il est clairement hédonique d'un hédonisme plus et moins escient, et son escience hédonique amusarde lui plaît bien. Ou, comme dirait ma grand-mère, "on se plaît bien ici".


EDIT: je dis golumique, golumisme, mais je pourrais tout aussi bien dire golemique, golemisme, car le golem, c'est d'abord et avant tout la créature d'un Frankenstein kabbalistique, et Golum est un assemblage multipersonnal. La vraie question est de savoir : de quel créateur notre Golem est-il le familier ? et nous aurons ce qui lui tient lieu de pensée, dont il relaie les prescriptions moralement normatives.

Tout ceci n'a aucun rapport avec le sujet.
En me basant sur mon expérience je pense que personne n'a l'intention de revenir au sujet.

J'ai déjà dis ce que j'avais à dire sur le sujet, si personne n'a de question à poser ou de commentaire à faire ayant rapport avec le sujet je pense qu'il serait normal que la modération décide de clore définitivement ce sujet de conversation.
Je pense que je devais dire ça, je suis détaché du résultat.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Manifestation holistique

Message  Malcolm le Mar 10 Mai 2016 - 14:21

Golem a écrit:Je serais fort aise si la modération acceptait de clore définitivement ce sujet de conversation.
C'est-à-dire que tu ne tiens surtout pas à perdre la face, et que tu t'y écharnes avec force (auto)brouillages de pistes, car tu ne te connais particulièrement pas toi-même - au moins philosophiquement. Socrate te combattrait pour tes sophistiques. Mais, en somme, tu te sens acculé, alors tu reprends en peccadilles. C'est tactiquement (esciemment ou nesciemment) compréhensible, mais si une autre de nos conversation fut verrouillée pour ad personam, c'est précisément que tu es autocentrique dans la démarche : tu ne communiques pas, tu étales tes sciences diffuses.

"La connaissance, c'est comme la confiture ..."
/Je/ a écrit:La vraie question est de savoir : de quel créateur [...] es[-tu] le familier ?
J'aimerais que tu nous en parles : cela nous donnera la clef-de-voûte de tes dispersions, et nous permettra peut-être de parvenir à synthétiser tout cela philosophiquement - tout ce qui serait communiquer, enfin.
avatar
Malcolm
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Manifestation holistique

Message  Golem le Mar 10 Mai 2016 - 14:58

Si tu veux parler du stoïcisme je suis ouvert au dialogue, viens en parler ici

Si tu veux parler de moi ouvre un sujet pour parler de moi.

Si tu veux parler de mes arguments cite mes arguments.

Si tu veux dire n'importe quoi tu peux dire n'importe quoi, ça fera l'affaire.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Manifestation holistique

Message  Golem le Mar 10 Mai 2016 - 15:07

Si quelqu'un veut débattre ici du holisme ou de la systémique je suis ouvert à la conversation.
Avez vous des questions à poser ou des commentaires à faire sur ce sujet ?

Revenir en haut Aller en bas

Re: Manifestation holistique

Message  Malcolm le Mar 10 Mai 2016 - 15:19

Golem a écrit:Si quelqu'un veut débattre ici du holisme ou de la systémique je suis ouvert à la conversation.
Avez vous des questions ou des commentaires à faire sur ce sujet ?
D'accord, peccadilliste ! *Lol* Quelle nargueur subliminal ! Bravo ! :*Soldat ewok*:
Mais je te serais gré d'ouvrir le topic suggéré pour t'expliquer, par exemple dans Bavardages et jeux > Expression libre, à moins que ça n'entre dans Philosophie par thèmes > Religions.

Et, pour mieux fonder le débat que je te souhaite à venir :
* Holisme.
* Analyse systémique.

Or, la volonté de puissance nietzschéenne - à laquelle je souscris, avec les résultats précédents par exemple te concernant, mais aussi sur Hegel ou Platon - est dionysiaquement holiste, et apolliniennement systémique.
Néanmoins, cette volonté tirera plus certainement vers l'organicisme que le rationalisme, où nous différons fondamentalement.

C'est donc bien que j'ai une métaphysique manifestationnellement holistique ...
avatar
Malcolm
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Manifestation holistique

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum