Recherches philosophiques (Ludwig Wittgenstein) - Prise 2 -

Aller en bas

Recherches philosophiques (Ludwig Wittgenstein) - Prise 2 -

Message  Ragnar I le Sam 16 Aoû 2014 - 1:29

.

Wittgenstein était un personnage singulier dont la personnalité était très riche et très forte. Il a été tour à tour ingénieur en moteur d’avion, étudiant en philosophie, logicien, héros de guerre, jardinier dans un monastère, enseignant et architecte. Né dans une famille autrichienne immensément riche, il renoncera très vite à la plus grande part de son héritage et donnera le reste, jugeant que la possession de l’argent était incompatible avec une vie consacrée à la philosophie.

Il a écrit deux œuvres imposantes, deux systèmes philosophiques radicalement différents l'un de l'autre.

Il est encore un tout jeune homme lorsqu'il développe les idées contenues dans son Tractatus Logico Philosophicus. Il cesse ensuite de faire de la philosophie, car il juge qu'il a résolu tous les problèmes qu'il voulait résoudre. C'est dans les années qui suivent qu'il fait les divers métiers énumérés plus haut.

Puis, longtemps après, Wittgenstein remet en question les idées contenues dans son Tractatus. Il revient donc à la philosophie. Les nouvelles idées qu’il développe alors sont exposées dans un second livre, Recherches philosophiques, publié après sa mort.

Pour comprendre ce point de vue, considérons avec Wittgenstein l’exemple du concept de « jeu ».

Nous utilisons couramment le mot « jeu ». On pourrait penser que c’est parce que tous les jeux ont quelque chose en commun : leur essence. Et la philosophie classique nous inviterait à la chercher.

Au lieu de cela, Wittgenstein nous invite à voir comment ce mot est utilisé, ce qu'il désigne et dans quels contextes.

Il indique qu’on peut voir que le mot prend ses sens dans diverses situations et qu’il ne désigne aucune caractéristique qu’auraient en commun tous les jeux. Certains jeux sont compétitifs, d’autres non. Certains jeux se jouent seuls, d’autres à deux et d’autres en équipes. Certains jeux ont un ou des gagnants, d’autres non. Ainsi de suite.

Attardons-nous à voir comment le mot est utilisé, propose Wittgenstein.

Nous arriverons alors peut-être à la même conclusion que lui : il n’y  a pas de critère unique qui caractérise tous les jeux.

On trouve plutôt un réseau complexe de similarités qui s’entrecroisent en une irréductible variété de similitudes et de différences et l’ensemble des éléments désignés par ce même mot, « jeu », ont simplement entre eux un « air de famille » et composent en ce sens une « famille ».

.



.

Le mot est une unité verbale visant l'efficacité des communications. Rien de plus.

Il n'y a pas d'essence du mot. Le mot n'est pas un concept.


.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Recherches philosophiques (Ludwig Wittgenstein) - Prise 2 -

Message  Ragnar I le Sam 16 Aoû 2014 - 1:34

.

Wittgeisttein ne rejette de son Tractatus logico philosophicus que les erreurs qui s'y trouvent en le constatant après mûres réflexions et longues confrontations avec ce qu'en disent ses amis.  Il n'en rejette pas la méthode, faite d'aphorismes démonstratifs soigneusement numérotés pour pouvoir se renvoyer les uns aux autres au besoin.

Recherches philosophiques est une machine exceptionnellement bien huilée qui montre comment se constitue le langage. La psychologie de l'apprentissage par le jeu y tient une grande place.

Ce qui me saute aux yeux en (re)lisant Recherches philosophiques (bien mieux traduit que la première fois à mon goût), c'est que, sans jamais le dire explicitement, Wittgeinstein prend le même parti que Diogène, Montaigne, Nietzsche et Camus, pour ne citer que ceux-là. Il dit en effet en substance comme eux que si « LA » philosophie, c'est « ÇA », alors il n'est pas philosophe.

Il explique clairement que le « philosophe » fait tourner le langage et le mot « en roue libre », pour reprendre son expression.

La « philosophie philosophante » vue sous l'angle de la « roue libre », c'est-à-dire sans aucune force, sans aucune prise sur le sol, sans aucune conscience de la réalité, voilà qui ne manque pas de me plaire, pour tout dire.

.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Recherches philosophiques (Ludwig Wittgenstein) - Prise 2 -

Message  Ragnar I le Sam 16 Aoû 2014 - 1:38

.

Bon, je continue de (re)lire Recherches philosophiques de mon ami Ludwig Wittgeinstein ...

À bientôt ...

.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Recherches philosophiques (Ludwig Wittgenstein) - Prise 2 -

Message  Neo' le Sam 16 Aoû 2014 - 3:59

Ragnar Lothbrok a écrit:La « philosophie philosophante » vue sous l'angle de la « roue libre », c'est-à-dire sans aucune force, sans aucune prise sur le sol, sans aucune conscience de la réalité, voilà qui ne manque pas de me plaire, pour tout dire.

Ce à quoi on peut remédier : il suffit de reprendre le cogito.
avatar
Neo'
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Recherches philosophiques (Ludwig Wittgenstein) - Prise 2 -

Message  Ragnar I le Sam 16 Aoû 2014 - 5:05

Neopilina a écrit:
Ragnar Lothbrok a écrit:La « philosophie philosophante » vue sous l'angle de la « roue libre », c'est-à-dire sans aucune force, sans aucune prise sur le sol, sans aucune conscience de la réalité, voilà qui ne manque pas de me plaire, pour tout dire.

Ce à quoi on peut remédier : il suffit de reprendre le cogito.

Heisenberg introduit le concept de régions de réalité, qui se substitue à l’ancienne division sujet-objet, replace le langage au cœur de la représentation du réel et élargit la réflexion de la physique classique à une sciences des modes d’objectivation.

Nietzsche conteste l'existence du « je » cartésien en le remettant à sa place, qui est de son point de vue le simple sujet d'un simple verbe. Il conteste même le fait que « quelque chose » pense en l'humain, Descartes compris.

Wittgenstein précise que tout mot n'a de sens que dans l'utilisation qu'on en fait et qui lui donne sa signification en fonction du contexte, qui, dans le cas de Descartes est arbitraire et ne confère aucune essence aux mots qu'il utilise.

Jean-Pierre Changeux indique le mode exclusivement neuronal de la pensée, qui s'inscrit en totalité dans celui d'une sensibilité au processus de passation d'une information culturelle fondant l'essence de l'humain.

.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Recherches philosophiques (Ludwig Wittgenstein) - Prise 2 -

Message  Neo' le Sam 16 Aoû 2014 - 6:52

J'ai failli rire.
avatar
Neo'
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Recherches philosophiques (Ludwig Wittgenstein) - Prise 2 -

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum