Proverbes hébreux

Aller en bas

Proverbes hébreux

Message  Philosophos le Mar 2 Sep 2014 - 9:56

TIMSHEL

C'est de l' hébreu et peut être le mot dont la traduction a induit le plus de divergence ...et de religions protestantes différentes ( bifurcations)
C'est dans Cain et Abel .... une des traductions pourrait être "Yes You Can " !! ...ça pose le problème du déterminisme
C'est aussi le thème principal de Steinbeck dans ""A l' Est d ' Eden ""
( HS .Pour grimpeurs ...Au Verdon , la Mecque mondiale des grimpeurs , il y a un secteurs nommé "Les Arabes" ( à 100m a gauche du point de vue pour touristes)..... une cinquantaines de voies magnifiques , verticales dans un calcaire doux au toucher , du 6a au 7. ( pas trop dur donc) Le grimpeur n' a rien de raciste mais a beaucoup d' humour pour nommer ses voies qu'il met gratuitement des jours a équiper et nettoyer .
La derniere voie équipée à l' extémité du secteur à été nommée " A l' Est des Ben ".
http://www.oprah.com/oprahsbookclub/East-of-Eden-Timshel-Mans-Choice-Between-Good-and-Evil


Texte de Kercoz

Revenir en haut Aller en bas

Re: Proverbes hébreux

Message  Invité le Jeu 9 Juin 2016 - 15:56

Oui. Le problème du déterminisme, de l'indéterminisme, du surdéterminisme ou de l'autodéterminisme - mais pourquoi toujours les opposer, nom de ... trop facile, désolé.
Je veux dire que je vis ma vie, avec le sentiment potentiellement illusoire de mon libre-arbitre, et je sais même que, moralement, me rendre au fatalisme induira des comportements plus facilement résignateurs (re-signer pour cette vie, telle quelle, en éternel retour par exemple) à moins que je ne réagisse à la Diderot & Jacques idoine : en me sentant irresponsable jusqu'à l'extravagance fort libertarienne/anticonformiste/non-conformiste/non-conventionnelle. Ou bien, me rendre au "libertisme" induira des comportements plus facilement entrepreneurs (m'y prendre-entre les circonstances, par-devers ou malgré elles) à moins que je ne réagisse à la Camus & Jean-Baptiste idoine : en me sentant coupable jusqu'à la paralysie fort médiocritaire/conformiste/sécuritariste/conventionnelle.

Mais prenons YHWH. Cela signifie communément : je suis celui qui suis, méconnaissance notifiée de l'hébreu/de l'araméen, qui ne connaît pas la statique de (l')être, avénementiellement (Avent de Noël avènement de Jésus, Christ, fort judaïque dans les termes).
Digression 1:
En somme, l'antisémitisme de Heidegger, par exemple, ne s'expliquerait que par jalousie pour ceux qui le précéderaient dans l'intuition de l'advenir (Ereignis) quand Heidegger fut foncièrement juif jusqu'à la moelle morale (sans surprise né en Europe d'héritage judéochrétien, et croyant réinventer la poudre, comme toutes contemporanéités ou presque).
En fait, le nom d'Adonaï/du Seigneur, pourrait tout aussi bien se traduire par j'adviens tel que j'adviens, ou je viens comme je suis mac-donaldien dans les termes publicitaires, par une espèce d'amor fati piétiste éprouvant du ressentiment contre tout ce qui n'est pas dans son assentiment consentimental religieux.
Digression 2:
En quoi le nietzschéisme, s'il est bien anti-judéochrétien au plan ressentimental, n'est tréfondamentalement pas non-judéochrétien, et pour cause héréditaire européenne judéochrétienne de Nietzsche, socioculturellement ...
Au reste, cela explique assez bien pourquoi le stoïcisme se maria partiellement avec le christianisme.

Or, l’Éternel, comme Intemporel, devait bien savoir, dans son omnisciente omniprésence embrassant les temps, tout ce qui adviendrait, par quoi il constitue une entité foncièrement fatalitaire dans l'esprit. Pour autant, quand bien même omnipotent, il déploya libéralement un créneau "libertiste" certes créationnistement circonstancié et, sachant pourtant qu'il pouvait tout y faire, laisse y faire ceux qu'il créa "en sa ressemblance", quand bien même bien informé de leur sort.

Donc : au point de vue humain, il y a prédestination, car Dieu sait bien. Mais, au point de vue divin, il y a indétermination, car Dieu veut bien. Par quoi la mentalité piétiste est dans un fatalisme libéral, aussi paradoxal-contradictoire-oxymorique que cela soit, et donc yes we can obamaïennement.
Digression 3:
Tout ce qui donne tort à certaines hérésies ou protestantismes de la prédétermination qui, en tant que se plaçant spirituellement "au point de vue de Dieu comme humain", sont dans une hybris/un orgueil vicieusement capital, au plan catholico-orthodoxe.
Où il y aurait encore viscéralement matière à interpréter le devenir occidental du monde, pétri de ces contradictions, notamment en France anciennement fille aînée de l’Église catholique, par exemple, mais pas que ... soumise au protestantisme moral du capitalisme capitaine capiteux de nos mondes caputs, capito ?
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Proverbes hébreux

Message  Malcolm le Ven 12 Aoû 2016 - 16:14

Au reste, pour les Proverbes, voir la Bible-Chouraqui : http://www.levangile.com/Bible-CHU-20-1-1-complet-Contexte-oui.htm
avatar
Malcolm
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Proverbes hébreux

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum