Que le totalitarisme intellectuel aurait gagné en France

Aller en bas

Que le totalitarisme intellectuel aurait gagné en France

Message  Philosophos le Lun 22 Déc 2014 - 14:09

C'est ce que nous prévoyions l'an dernier sur ce forum à propos de l'affaire Dieudonné. Un an après, une nouvelle affaire éclate, et cette fois-ci, c'est Eric Zemmour qui en fait les frais. Mais en une année, la tendance à la censure a considérablement augmenté. Je ne dirais pas que le forum est en danger, car pour l'instant, l'internet résiste bien à la censure (tout simplement parce qu'il est difficile de censurer internet). Cela dit, la censure en soi n'est pas réellement importante, du moment qu'il y a des gens dans la société qui ont des idées. Mais aujourd'hui, il n'y a même plus d'idées. Il ne s'agit donc pas de censure au sens propre du terme, ni même d'auto-censure, mais de lavage de cerveau ou si on veut, de suicide intellectuel. Extrait de l'interview de Michel Onfray :
Certains ont été jusqu'à parler de «dictature». Sommes-nous en train de basculer vers une forme de totalitarisme intellectuel?
Nous y sommes, c'est évident! Plus question de craindre le basculement, nous avons déjà basculé. Seules les idées politiquement correctes sont admises dans ce qui se présente comme un débat mais qui n'est qu'un salon mondain où l'on invite le marginal qui ne pense pas comme soi pour montrer sa grandeur d'âme, sa libéralité, sa tolérance. Mais dès que l'invité prend plus de place que prévu, qu'on ne parle plus que de lui, comme avec Zemmour, alors on disperse façon puzzle: on montre sa véritable nature. Inviter en bout de table, pour le dîner de con, oui, mais pas question que l'invité retourne la situation et montre à toute la tablée que le con ça n'est pas lui… Or rien n'est plus violent qu'un con démasqué après qu'il eut échoué à présenter l'autre comme ce qu'il finit par incarner dans sa superbe!

http://www.lefigaro.fr/vox/societe/2014/12/21/31003-20141221ARTFIG00129-michel-onfray-eric-zemmour-est-un-bouc-emissaire-ideal-pour-la-gauche.php

Revenir en haut Aller en bas

Re: Que le totalitarisme intellectuel aurait gagné en France

Message  Ragnar I le Lun 22 Déc 2014 - 14:52

.

Dans le texte d'Onfray, ce petit passage intéressant pour un Ragnar Lothbrok :

logique d'immigré: ma famille est venue du Danemark avec les invasions Viking il y a mille ans…

.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Que le totalitarisme intellectuel aurait gagné en France

Message  Philosophos le Lun 22 Déc 2014 - 15:35

Au bout de mille ans, on peut ne plus se considérer comme un immigré, non ?

Revenir en haut Aller en bas

Re: Que le totalitarisme intellectuel aurait gagné en France

Message  Rêveur le Lun 22 Déc 2014 - 15:36

Je suppose que c'est là "l'intérêt" du la phrase... :roll:
Il est écrit : "logique d'immigré"...
...

Revenir en haut Aller en bas

Re: Que le totalitarisme intellectuel aurait gagné en France

Message  Ragnar I le Lun 22 Déc 2014 - 15:40

Philosophos a écrit:Au bout de mille ans, on peut ne plus se considérer comme un immigré, non ?

C'est une question de point de vue sur le temps, ou plutôt sur la durée.

Je ne vois aucun inconvénient à me considérer comme un immigré depuis 3 milliards d'années.

.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Que le totalitarisme intellectuel aurait gagné en France

Message  Philosophos le Lun 22 Déc 2014 - 16:14

Rêveur a écrit:Je suppose que c'est là "l'intérêt" du la phrase... :roll:
Il est écrit : "logique d'immigré"...
...
Je veux bien pour la logique, mais il parle de lui en tant qu'immigré. Il sera au moins d'accord là-dessus avec Zemmour : l'assimilation ne marche pas, si après 1000 ans d'histoire familiale en France, il se considère encore comme scandinave.

Ragnar Lothbrok a écrit:C'est une question de point de vue sur le temps, ou plutôt sur la durée.
Cela veut dire aussi qu'il n'y a pas d'immigration, puisqu'il n'y a jamais d'assimilation pour lui. Mais dans ce cas, il ne faut pas parler de nation comme il le fait, mais se déclarer citoyen du monde et favorable au libre marché. Du genre : "Mon pays, c'est la terre entière".

Revenir en haut Aller en bas

Re: Que le totalitarisme intellectuel aurait gagné en France

Message  Ragnar I le Lun 22 Déc 2014 - 16:22

.

C'est le vocabulaire qui force à l'erreur.

La parole et la langue n'ont pas émergé du monde pour permettre de tout cerner en quelques phrases.

.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Que le totalitarisme intellectuel aurait gagné en France

Message  Aldolo le Sam 24 Jan 2015 - 11:17

Le problème, c'est que tout va trop vite, ce qui encourage la bêtise à s'installer durablement dans le champ des débats. Les politiques sont pressés de convaincre les électeurs, par la soi-disant "actualité" à laquelle ils doivent expliquer le sens ; les journalistes sont pressés par l'audimat etc.
Toute réaction, montée de testostérone, d'adrénaline ou d'acide lactique vaut pensée. Penser suscite l'indifférence générale. L'opinion vaut pensée. Et déjà si je dis ça, un type de l'autre côté de l'écran va me traiter d'élitiste (moi qui déteste ça).

Deux camps, logique binaire... c'est ça l'opinion, la logique binaire incapable de penser, de chercher à comprendre ; l'opinion qui veut dire avant de penser, avoir son opinion,à soi soi soi, participer haut et fort : juger. Juger l'autre, juger la vie,  juger juger juger.
... cette dégoûtante manie qui tient lieu de sport national, fait office de lien identitaire dans l'universalisme européen (et à laquelle les élites ne dérogent que très peu, quelquefois).

Comment sortir du binaire ? En pensant. Comment penser ? En activant la zone- machin du cerveau qui comprend que c'est en cherchant à comprendre les choses qu'on se donne la seule chance de comprendre. Vache de logique, pfiou... ça va loin ça madame !
Zemmour pense. Onfray pense. Mais ils ne pensent pas la même chose. C'est bizarre commente le génie des alpages : un des deux doit donc forcément avoir raison, tonne-t-il du haut de son incommensurable moi. Alors on dit qu'il faut donner accès au savoir, que c'est la seule manière pour arriver à faire des hommes libres. Mais si tu dis à l'homme de la rue, à l'homme du forum qu'il n'est pas libre, tu t'en prend un dans la gueule : et au nom de quoi, gnagnagna ; qui êtes-vous pour dire çagnagna ?
J'adore cette espèce d'humilité qui veut que la bêtise compte pour la même voix que l'intelligence, ce tour de passe passe qui fait qu'au nom de l'humilité, on envoie chier l'autre, parce que tout simplement on ne comprend rien à rien à quoi peut bien ressembler un homme, depuis son carcan neo-acnéique et culturel. J'ai beaucoup aimé l'accolade de Hollande à Pellous l'autre jour. Tiens, ai-je pensé, un peu d'humanité en dehors de la frime de la bêtise. Est cela qui a fait prendre 20 points dans les sondages à Hollande, j'aime à le croire...

Bien sûr qu'on est en plein totalitarisme de la pensée, chacun avec sa petite jouissance de juger le monde, l'autre, la vie, tout. On s'exprime, mon gars, on existe ? Très bien très bien... et circulez, si possible. Le débat n'existe plus, chacun rallie un camp au moment où il n'a plus rien à dire sur l'état du problème qui est discuté. Les débats sur le mariage pour tous ont été révélateurs de l'incapacité totale de chacun à comprendre le point de vue de l'autre : les pro ne répondaient pas à la critique de son aspect normalisateur, les anti ne répondaient pas à sa pédagogie émancipatrice : zéro débat.

On en est là.

Chacun s'identifie au merdier qu'il a dans la tête en le trouvant tout à fait épatant, et quiconque vient exprimer autre chose est a priori suspect. Les types en arrivent à prôner la tolérance ou le respect en t'expliquant droit dans les yeux que si tu n'es pas d'accord, tu vas t'en prendre plein la gueule. Joie, allégresse...
Tout le monde regarde la télé, raconte sa vie sur internet, est informé par la bêtise moyenne de l'opinion et a quelque chose à réagir, dire, bavarder : faut-il virer Laurent Blanc du poste d'entraîneur, faire la guerre au Mali, adhérer à la théorie des cordes, préférer Hegel à Kant ?
Moi m'sieur, tain ça fait une heure que je lève le doigt et personne ne s'intéresse à ce que j'ai à dire, cépajuste !

Revenir en haut Aller en bas

Re: Que le totalitarisme intellectuel aurait gagné en France

Message  Princeps le Sam 24 Jan 2015 - 11:49

Aldolo a écrit:Le problème, c'est que tout va trop vite, ce qui encourage la bêtise à s'installer durablement dans le champ des débats. Les politiques sont pressés de convaincre les électeurs, par la soi-disant "actualité" à laquelle ils doivent expliquer le sens ; les journalistes sont pressés par l'audimat etc.
L’amélioration de la technique n’est-elle pas la première responsable ?
Aldolo a écrit:J'adore cette espèce d'humilité qui veut que la bêtise compte pour la même voix que l'intelligence
Donc, deux votes ne se valent pas ?
avatar
Princeps
Sapientius


Voir le profil de l'utilisateur http://www.liberte-philosophie-forum.com/t2280-charte#44774

Revenir en haut Aller en bas

Re: Que le totalitarisme intellectuel aurait gagné en France

Message  Ragnar I le Sam 24 Jan 2015 - 14:36

.

Dans une lettre en réponse à Heidegger, Peter Sloderdijke parle de quasi séparation biologique d'espèces entre ceux qui savent lire et ceux qui ne le savent pas.

.

Je suis tombé hier sur une vieille émission d'Apostrophe, de Pivot. On y menait sur les relations entre Mauriac et Camus une discussion dont la forme et le fond seraient impossibles à imaginer aujourd'hui sur n'importe quel sujet. Je me suis pris à penser comme un vieux con nostalgique de sa bonne époque.

.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Que le totalitarisme intellectuel aurait gagné en France

Message  Ragnar I le Sam 24 Jan 2015 - 14:48

Impero a écrit:L’amélioration de la technique n’est-elle pas la première responsable ?

On pourrait dire aussi que c'est l'inadéquation entre l'évolution biologique et l'évolution technique qui est responsable.

Par exemple, la plupart des humains ont peur du vide. Cette peur viendrait d'un risque de se tuer en tombant de la branche de l'arbre où dormaient nos lointains ancêtres, théorie invérifiable, mais qui se tient quand même. Tandis qu'avec l'évolution fulgurante de l'automobile, pratiquement personne n'a peur de la vitesse, qui est pourtant la cause principale des morts par accident de la route.

Une inhibition s'est construite en nous face au vide au cours des millions d'années.

Une inhibition n'a pas eu le temps de se construire en nous face à la vitesse de l'automobile.

.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Que le totalitarisme intellectuel aurait gagné en France

Message  Aldolo le Sam 24 Jan 2015 - 21:38

Deleuze a écrit:Ce qui nous gênait, c'est qu'en renonçant au jugement nous avions l'impression de nous priver de tout moyen de faire des différences entre existants, entre modes d'existence, comme si tout se valait dès lors (...) Mais n'est-ce pas plutôt le jugement qui suppose des critères préexistants, de telle manière qu'il ne peut appréhender ce qu'il y a de nouveau dans un existant. Le jugement empêche tout mode d'existence d'arriver (...) S'il est si dégoûtant de juger, ce n'est pas parce que tout se vaut, mais au contraire parce que tout ce qui vaut ne peut se faire et se distinguer qu'en défiant le jugement.
(Pour en finir avec le jugement - Deux régimes de fous)

PS à Impero : je ne parle pas de vote.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Que le totalitarisme intellectuel aurait gagné en France

Message  Princeps le Sam 24 Jan 2015 - 21:44

Le vote n'étant rien de plus que l'expression d'un jugement, il est bien question de la valeur de celui-ci.


Dernière édition par Impero le Sam 24 Jan 2015 - 22:55, édité 1 fois
avatar
Princeps
Sapientius


Voir le profil de l'utilisateur http://www.liberte-philosophie-forum.com/t2280-charte#44774

Revenir en haut Aller en bas

Re: Que le totalitarisme intellectuel aurait gagné en France

Message  Malcolm le Jeu 29 Sep 2016 - 15:05

Aldolo a écrit:
Ce qui nous gênait, c'est qu'en renonçant au jugement nous avions l'impression de nous priver de tout moyen de faire des différences entre existants, entre modes d'existence, comme si tout se valait dès lors (...) Mais n'est-ce pas plutôt le jugement qui suppose des critères préexistants, de telle manière qu'il ne peut appréhender ce qu'il y a de nouveau dans un existant. Le jugement empêche tout mode d'existence d'arriver (...) S'il est si dégoûtant de juger, ce n'est pas parce que tout se vaut, mais au contraire parce que tout ce qui vaut ne peut se faire et se distinguer qu'en défiant le jugement.
(Deleuze, Pour en finir avec le jugement - Deux régimes de fous)
Ou comment juger le jugement ... il est interdit d'interdire ! et ce disant, j'interdis. L'humour a beau être présent, la schize est là. Idem pour le jugement deleuzien, qui sous-titre deux régimes de fous : c'est marrant, mais c'est une schize.

Quant au totalitarisme intellectuel, c'est juste de la veulerie, à laquelle tout le monde s'éprend par économie de moyens, de même que l'on machinise l'industrie & les services, de même qu'on licencie spéculativement, de même que l'on (con)gestionne les ressources humaines, etc.
Comme disait Ragnar, il faudrait que l'on ait peur de la vitesse, mais on est dans le no limit or, pour penser, il faut savoir se discipliner, et s'en tenir à un cadre : no limit veule que l'on retrouve régulièrement sur ce forum-même.


Voir aussi : http://www.liberte-philosophie-forum.com/t1458-oisivete-nietzsche-comm-329-du-gai-savoir
avatar
Malcolm
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Que le totalitarisme intellectuel aurait gagné en France

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum