Charlie Hebdo et la question de la liberté d'expression

Page 5 sur 13 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 11, 12, 13  Suivant

Aller en bas

Re: Charlie Hebdo et la question de la liberté d'expression

Message  Ragnar I le Sam 10 Jan 2015 - 18:43

Rêveur a écrit:quel rapport avec l'humour noir, Ragnar ?

Le rapport en question, c'est la noirceur d'un humour qualifié de noir et la noirceur de la peau de gens qualifiés de blacks.

L'amalgame entre noirs et humour noir est fréquent, en humour.

Exemple :

L'autre jour, j'ai vu un bon documentaire sur les mouches. Dommage qu'il y avait des visages de petits africains, derrière les mouches.

Au départ, Dieudonné était un noir ne s'offusquant pas de l'humour noir sur les noirs, mais qui revendiquait le droit de faire de l'humour noir sur les juifs aussi. Dommage que ça a dérapé, par la suite.

.


Dernière édition par Ragnar Lothbrok le Sam 10 Jan 2015 - 19:37, édité 1 fois

Revenir en haut Aller en bas

Re: Charlie Hebdo et la question de la liberté d'expression

Message  Rêveur le Sam 10 Jan 2015 - 18:45

Euh... Pas compris...
Mais ce n'était pas de l'humour, c'était un article du Monde, on peut les croire ! C'est réel ! Il y a bien eu des villages détruits, de nombreuses personnes tuées...

Revenir en haut Aller en bas

Re: Charlie Hebdo et la question de la liberté d'expression

Message  Ragnar I le Sam 10 Jan 2015 - 19:25

Rêveur a écrit:https://jeunecitoyen.wordpress.com/2013/09/14/congo-un-massacre-de-masse-se-deroule-en-ce-moment-dans-lindifference-generale/

Sur le site que tu indiques, je relève l'exergue suivante :

« Personne ne naît en haïssant une autre personne à cause de la couleur de sa peau, ou de son passé, ou de sa religion. [Pour pouvoir haïr] les gens doivent apprendre à haïr, et s’ils peuvent apprendre à haïr, on peut leur enseigner aussi à aimer, car l’amour naît plus naturellement dans le cœur de l’homme que son contraire. » Nelson Mandela

Voilà un message qui mérite réflexion.

Je t'invite donc à réfléchir à la proposition de Mandela, au vu de la pensée et des actions du mouvement des Brights, pour ne parler que de celui-là.

L'une des propositions avancées par le mouvement athée international The Brights, c'est de cesser d''endoctriner les enfants par la religion.

Pour mémoire, c'est dans les États du centre des USA qu'on enseigne le mieux aux enfant le christianisme intégriste et la haine des musulmans.

Pour mémoire, c'est en Arabie Saoudite qu'on enseigne le mieux aux enfants l'islam intégriste et la haine des juifs et des chrétiens.

Le mouvement des Brights est un mouvement prosélyte de l'athéisme partout dans le monde où c'est possible. (Pour mémoire, l'athéisme est passible de la peine de mort en Arabie Saoudite et en Indonésie. En conséquence, pour l'instant, il n'est pas question d'aller y risquer sa vie contre 70 Chakira ou Angélina Jolie promises dans l'eau-delà en cas de mort en martyr de la « religion » athée...) (Quelle connerie, l'islam, avec ses 70 vierges à la con ...)

Le prosélytisme de l'athéisme avancé par les Brights est construit sur l'enseignement d'un regard naturaliste, c'est-à-dire libre de tout élément surnaturel ou mystique.

Les brights fondent leur éthique et leur comportement sur une compréhension naturaliste de l’univers en général et de l'humain en particulier.

Clique là-dessus ---->  http://www.the-brights.net/

.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Charlie Hebdo et la question de la liberté d'expression

Message  Ragnar I le Sam 10 Jan 2015 - 19:28

Rêveur a écrit:
Ragnar a écrit:Y aller une semaine tous les vingt ans avec ses enfants ou ses petits-enfants, ça va, mais y rester toute la vie comme tu sembles le faire, y a de quoi s'inquiéter pour ta santé, mon ami ...

(c'est Disneyland Paris ?)
Je ne vois absolument pas ce qu'il y a d'inquiétant à être rêveur.

Il n'y a rien d'inquiétant à être rêveur PARFOIS.

C'est lorsqu'on est rêveur en PERMANENCE que ça devient pathologique.

La perte du sens de la réalité est une pathologie, mon vieux.

.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Charlie Hebdo et la question de la liberté d'expression

Message  Rêveur le Sam 10 Jan 2015 - 19:43

Désolé, mon vieux (j'ai bien plus légitimité que vous à utiliser cette expression, après tout), un vrai rêveur ne peut être rêveur qu'en permanence. N'être rêveur que ponctuellement, c'est ne l'être pas du tout.

Si tout le monde était rêveur, en somme, il n'y aurait plus de guerre. Evidemment, le prétexte qu'il suffit d'un haineux parmi des rêveurs pour que leur nature rêveuse permette une catastrophe est suffisante pour de nombreuses personnes pour refuser la rêverie. Et pourtant, je l'annonce comme seule solution valable et viable, et comme destin inéluctable de l'Humanité.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Charlie Hebdo et la question de la liberté d'expression

Message  LibertéPhilo le Sam 10 Jan 2015 - 19:44

Rêveur a écrit:
Philosophos a écrit:Il ne s'agit pas de cacher quoi que ce soit, mais de respecter un choix éditorial que j'ai fait à la création du forum. Pas de violence, ni verbale ni imagée
Qu'est-ce alors que le texte juste en haut, où vous dites que les victimes étaient des idiots etc. ?
Des idiots utiles, des gens qui se croient anarchistes et qui ne font en réalité que renforcer le pouvoir contre lequel ils luttent.

Réaction intéressante de Luz : http://www.lefigaro.fr/culture/2015/01/10/03004-20150110ARTFIG00134--charlie-hebdo-luz-affiche-ses-doutes-et-son-scepticisme.php

La violence imagée chez Charlie, c'est celle par exemple de la caricature que j'ai mentionnée et que neo reconnaît avoir également critiquée. Mais par exemple, Mahomet se lamentant d'être aimé par des imbéciles, ce n'est pas de la violence, et c'est presque du pacifisme.
L'image que j'ai censurée (je n'ai pas peur du mot) était un dessin provoquant les islamistes à commettre des attentats. Toute image qui fera de la provocation ou de la propagande sera interdite sur le forum. On a bien assez de la propagande incessante de Ragnar pour l'athéisme et l'anticléricalisme (preuve que je suis extrêmement tolérant, ce forum n'ayant jamais été destiné à cela). Peut-être un jour se décidera-t-il à penser ?

Revenir en haut Aller en bas

Re: Charlie Hebdo et la question de la liberté d'expression

Message  Rêveur le Sam 10 Jan 2015 - 19:53

Philosophos a écrit:Mais c'est ce qu'ils étaient. Des gosses avides d'argent, et en plus de ça, hypocrites. Bernard Maris qui fait l'éloge du don, qui critique les patrons du CAC 40, mais qui empochait 100 000 € de dividendes et siègeait à la Banque de France. Cabu c'était 300 000 €. Quand le journal a manqué d'argent, Cabu a dû "donner de sa poche", comme je l'ai entendu hier à la TV. Non, il n'avait simplement pas réinvesti ses dividendes, comme le conseillent pourtant les gauchistes du genre Bernard Maris ! La gauche a toujours eu un problème avec l'argent. Elle l'adore, mais elle ne sait pas comment le cacher !

Si Ragnar était modérateur avec le même esprit que vous, il aurait censuré ce texte, commentant : « Hors-sujet ».

Aïe aïe aïe, pas facile de ne pas commenter la modération... Promis, c'est la dernière fois aujourd'hui. Demain, j'écrirai sur un nouveau sujet les bonnes résolutions de Rêveur pour l'année 2015 - une idée que j'ai eue récemment. L'une d'entre elles sera relative à mes relations avec la modération. Comme je l'ai écrit, je crois que c'est neo qui a raison à ce sujet...

Revenir en haut Aller en bas

Re: Charlie Hebdo et la question de la liberté d'expression

Message  LibertéPhilo le Sam 10 Jan 2015 - 20:05

Rêveur a écrit:
Philosophos a écrit:Mais c'est ce qu'ils étaient. Des gosses avides d'argent, et en plus de ça, hypocrites. Bernard Maris qui fait l'éloge du don, qui critique les patrons du CAC 40, mais qui empochait 100 000 € de dividendes et siégeait à la Banque de France. Cabu c'était 300 000 €. Quand le journal a manqué d'argent, Cabu a dû "donner de sa poche", comme je l'ai entendu hier à la TV. Non, il n'avait simplement pas réinvesti ses dividendes, comme le conseillent pourtant les gauchistes du genre Bernard Maris ! La gauche a toujours eu un problème avec l'argent. Elle l'adore, mais elle ne sait pas comment le cacher !

Si Ragnar était modérateur avec le même esprit que vous, il aurait censuré ce texte, commentant : « Hors-sujet ».
Je ne vois pas en quoi ce texte est hors-sujet ? J'expliquais à la demande de Plume ma phrase sur "la liberté d'expression pour les clowns".

PS : Il n'y a aucun problème à commenter la modération, mais par MP, afin d'éviter les hors-sujets.
PS 2 : si Ragnar était modérateur, il n'y aurait pas de section "Religion" et "Métaphysique", et pratiquement aucune sur les grands philosophes. :)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Charlie Hebdo et la question de la liberté d'expression

Message  Rêveur le Sam 10 Jan 2015 - 20:10

Philo' a écrit:si Ragnar était modérateur, il n'y aurait pas de section "Religion" et "Métaphysique".

Peut-être Athéisme et Science / matérialisme ? :)
Philo' a écrit:Je ne vois pas en quoi ce texte est hors-sujet ?
Il ne l'est pas moins que certains messages de Ragnar, par exemple... Moi, je le redis : "Errare humanum est."

Revenir en haut Aller en bas

Re: Charlie Hebdo et la question de la liberté d'expression

Message  LibertéPhilo le Sam 10 Jan 2015 - 20:18

Rêveur a écrit:
Philo' a écrit:si Ragnar était modérateur, il n'y aurait pas de section "Religion" et "Métaphysique".
Il n'y aurait pas de forum de philosophie, je crois bien ! *Lol*

Il ne l'est pas moins que certains messages de Ragnar, par exemple... Moi, je le redis : "Errare humanum est."
Ragnar devrait être bien plus modéré qu'il ne l'est. S'il reste, c'est justement qu'il a tout loisir de faire sa propagande !

Revenir en haut Aller en bas

Re: Charlie Hebdo et la question de la liberté d'expression

Message  Rêveur le Sam 10 Jan 2015 - 20:21

On trouve plein d'articles intéressants sur Facebook (je veux dire, de lien vers...). Encore un autre (qui n'exprime cette fois pas exactement les mêmes idées que moi) :
http://www.sudouest.fr/2015/01/10/pour-le-dessinateur-luz-ces-manifestations-sont-a-contre-sens-de-charlie-1792749-6092.php

Une vidéo des Guignols - ne lisez pas le texte du dessus et ne faites pas attention au nom du site.

Ce n'est pas vraiment la meilleure des Guignols que je connaisse, ils semblent s'arrêter en pleins gags, souvent - j'ai cette vague impression...
http://www.canalplus.fr/c-divertissement/pid1784-c-les-guignols.html?vid=1195081

Une autre et j'arrête :

http://www.canalplus.fr/c-divertissement/pid1784-c-les-guignols.html?vid=1195081


Dernière édition par Rêveur le Sam 10 Jan 2015 - 20:53, édité 3 fois

Revenir en haut Aller en bas

Re: Charlie Hebdo et la question de la liberté d'expression

Message  LibertéPhilo le Sam 10 Jan 2015 - 20:24

Je le viens de citer ce lien plus haut. ;)

Un passage significatif :
Au final, la charge symbolique actuelle est tout ce contre quoi Charlie a toujours travaillé : détruire les symboles, faire tomber les tabous, mettre à plat les fantasmes,
Si des gens postent nos dessins sur Internet, si des médias mettent en avant certains dessins, c'est leur responsabilité. Pas la nôtre
En définitive, je suis plus proche de ce qu'ils étaient réellement que ceux qui les défendent trahissent ici ! Celle-là est la meilleure :
Je n'étais pas à la manifestation spontanée du 7 janvier. Des gens ont chanté la Marseillaise. On parle de la mémoire de Charb, Tignous, Cabu, Honoré, Wolinski : ils auraient conchié ce genre d'attitude.
En censurant sur le forum le dessin de Charb dans le but d'interdire cette propagande symbolique qu'on voit fleurir partout depuis mercredi, je me retrouve sur la même ligne que Luz ! Marrant !

Bien évidemment, je n'irai pas à la marche de dimanche ! Conchier l'Etat est le meilleur des hommages qu'on puisse leur rendre !


Onfray donne son point de vue : http://www.lepoint.fr/politique/onfray-mercredi-7-janvier-2015-notre-11-septembre-10-01-2015-1895400_20.php

Pour faire écho à ce que j'écrivais plus haut :
A qui peut-on faire croire qu'hier le régime des Talibans en Afghanistan, celui de Saddam Hussein en Irak ou de Kadhafi en Libye, aujourd'hui celui des salafistes au Mali ou du califat de l'Etat Islamique menaçaient réellement la France avant que nous ne prenions l'initiative de les attaquer ? Que maintenant, depuis que nous avons pris l'initiative de les bombarder, ils ripostent, c'est, si l'on me permet cette mauvaise formule, de bonne guerre !

Mais l'on confond la cause et la conséquence : les régimes islamique de la planète ne menacent concrètement l'Occident que depuis que l'Occident les menace. Et nous ne les menaçons que depuis que ces régimes aux sous-sols intéressants pour le consumérisme occidental ou aux territoires stratégiquement utiles pour le contrôle de la planète, manifestent leur volonté d'être souverains chez eux. Ils veulent vendre leur pétrole ou les produits de leurs sous-sols à leur prix et autoriser leurs bases à leurs seuls amis, ce qui est parfaitement légitime, le principe de la souveraineté des pays ne souffrant aucune exception.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Charlie Hebdo et la question de la liberté d'expression

Message  Ragnar I le Dim 11 Jan 2015 - 3:56

Philosophos a écrit:Peut-être un jour se décidera-t-il à penser ?

Celle-là, je vais l'encadrer et en faire cadeau à Tarzan.

.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Charlie Hebdo et la question de la liberté d'expression

Message  Ragnar I le Dim 11 Jan 2015 - 4:41

Philosophos a écrit:En censurant sur le forum le dessin de Charb dans le but d'interdire cette propagande symbolique qu'on voit fleurir partout depuis mercredi, je me retrouve sur la même ligne que Luz ! Marrant !

Philosophos a écrit:Bien évidemment, je n'irai pas à la marche de dimanche ! Conchier l'Etat est le meilleur des hommages qu'on puisse leur rendre !

Hé, l'intellectuel de la Liberté Philosophique, Charb conchiait la police et ça ne l'empêchait pas d'accepter la présence de la police chargée d'assurer sa sécurité.

Luz peut conchier ce qu'il veut, ça ne l'empêchera pas de faire un dessin conchiant ce qu'il veut en sachant parfaitement que ça pourrait être publié sur Internet.

Je ne l'ai pas entendu dire qu'il allait demander le blocage de tous les sites publiant ses dessins, puisque ça aussi, ça serait à l'encontre de ses principes, ho, monsieur l'intellectuel de la Liberté Philosophique.

Cela dit, la liberté d'offenser Allah, ce n'est pas la liberté de préjudice à l'encontre des gens.

La liberté de publier les caricatures d'Allah sur ton site, ce n'est pas celui de bombarder des musulmans dans leur pays, véritable cause de l'islamisme en guerre contre la France, si tu sais le comprendre, c'est-à-dire si tu sais, toi, te servir de ton cerveau sans reprocher aux autres de ne pas savoir le faire, tout en en déclenchant leur fou rire, petit philosophe de petit site de petite liberté philosophique.

Tu penses, tu penses, mais tu sais pour cela bien sélectionner les idées que tu cites en fonction de tes seules convictions. Pas vrai ?

La « propagande » (quel terme con pour qualifier de simples illustrations à l'appui de raisonnements que tu ne comprends à l’évidence pas ni ne veut comprendre), la « propagande » pour Charlie Hebdo, c'est la même que la tienne pour Zémour ou Cicéron.

Tu bricoles du fascisme, sur le minuscule territoire de ton maigre pouvoir, mon ami. Tu bricoles du fascisme.

Je serais d'ailleurs étonné que tu t'en rendisses compte ...

.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Charlie Hebdo et la question de la liberté d'expression

Message  Ragnar I le Dim 11 Jan 2015 - 5:04

Rêveur a écrit:Si Ragnar était modérateur avec le même esprit que vous, il aurait censuré ce texte, commentant : « Hors-sujet ».

Si Ragnar était modérateur, il n'y aurait AUCUNE censure de sa part, mon p'tit vieux.

Ça serait la liberté d'écrire absolument ce qu'on voudrait en l'accompagnant des illustrations qu'on voudrait.

On pourrait même y passer des petites annonces pour vendre le cul de sa mère, tu vois ...

Mais quiconque doté du même esprit que Philosophos, ça serait ni plus ni moins que Philosophos, et la sublime connerie de la censure personnelle serait la même que celle qui règne ici en se prévalent de la Liberté Philosophique.

.

Propagande pour le cynisme antique, ancêtre du dessin des caricatures de notre époque :

Diogène de Sinope se branlant la queue en public.





.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Charlie Hebdo et la question de la liberté d'expression

Message  Ragnar I le Dim 11 Jan 2015 - 5:43

Philosophos a écrit:si Ragnar était modérateur, il n'y aurait pas de section "Religion" et "Métaphysique", et pratiquement aucune sur les grands philosophes. :)

Philosophos a écrit:si Ragnar était modérateur, il n'y aurait pas de section "Religion" et "Métaphysique".

Il n'y aurait pas de forum de philosophie, je crois bien ! *Lol*

Ragnar devrait être bien plus modéré qu'il ne l'est. S'il reste, c'est justement qu'il a tout loisir de faire sa propagande !

Ça, c'est être très fort dans l'art de déconner. Très très fort. Je le reconnais.

Bravo !

---------

Je vous assure que si je possédais un site de quoi que ce soit, philosophie, suppositoires, philatélie, traite des noirs, en vérité je vous le dis, ô pauvres mortels, tout y serait permis.

Tout.

Mais mon ambition, en vérité je vous le dis du haut de mon éternité, ô pauvres mortels, elle ne consiste qu'à faire sur Internet des exercices de français et de rhétorique en vue d'exercer mes circuits neuronaux selon les principes bien connus des neurosciences.

Je vous l'ai déjà dit, bande d'amnésiques  ...

---------

Revenir en haut Aller en bas

Re: Charlie Hebdo et la question de la liberté d'expression

Message  LibertéPhilo le Dim 11 Jan 2015 - 9:46

Quelle ironie de voir Charlie Hebdo récupéré par ceux qu'ils "conchiaient" ! Le journal est mort deux fois, les terroristes ont tué les corps, et les politiques (avec la complicité du peuple qui ne pense pas) ont tué leur esprit. Quand je parlais d'idiots utiles... Le système sait parfaitement faire taire ceux qui le contestent, et mieux qu'aucun terroriste et qu'aucune dictature, car il le fait dans un silence assourdissant !

http://www.lepoint.fr/societe/marche-republicaine-ils-seront-dans-le-cortege-parisien-11-01-2015-1895535_23.php


Ragnar Lothbrok a écrit:Je vous assure que si je possédais un site de quoi que ce soit, philosophie, suppositoires, philatélie, traite des noirs, en vérité je vous le dis, ô pauvres mortels, tout y serait permis.
Tu tomberais sous le coup des lois de ton pays, et de toute façon, ton forum ne tiendrait pas longtemps. Quand on voit déjà ce qui est arrivé à Philoforum, à cause d'un trop grand laisser-aller de la modération. Et tu es toi aussi un "idiot utile" au forum, tant que tu ne dépasses pas certaines bornes. Le système te récupère toi aussi, même avec ta propagande pour l'athéisme et ton anticléricalisme ! Tu sers admirablement bien la cause de la philosophie philosophante. *Lol*

Revenir en haut Aller en bas

Re: Charlie Hebdo et la question de la liberté d'expression

Message  Ragnar I le Dim 11 Jan 2015 - 13:50

Philosophos a écrit:tu es toi aussi un "idiot utile"

Ad hominem pour ad hominem, tu es toi aussi un « idiot utile ».

Tu ne sais même pas lire ce que tu as sous les yeux et que je te redonne ci-après :

« Mon ambition ne consiste qu'à faire sur Internet des exercices de français et de rhétorique en vue d'exercer mes circuits neuronaux selon les principes bien connus des neurosciences. »

Tu es un « idiot utile » à mes yeux, puisque tu publies un site de conneries dites libertés philosophiques et dont le seul intérêt consiste pour moi à faire sur Internet des exercices de français et de rhétorique en vue d'exercer mes circuits neuronaux selon les principes bien connus des neurosciences.

Je le répète au cas où ça t'aurait échappé : je ne suis sur ton site que pour faire des exercices de français et de rhétorique en vue d'exercer mes circuits neuronaux selon les principes bien connus des neurosciences.

Ça va, ça te rentre dans le ciboulot ? Tu imprimes ou tu veux que je te le répète ?

Tiens, je le te le redonne en plus court, au cas où ...

Je ne suis sur ton site que pour faire des exercices de français et de rhétorique !

JE NE SUIS SUR TON SITE QUE POUR FAIRE DES EXERCICES DE FRANÇAIS ET DE RHÉTORIQUE !

JE NE SUIS SUR TON SITE QUE POUR FAIRE DES EXERCICES DE FRANÇAIS ET DE RHÉTORIQUE !

.

TU ES MON IDIOT UTILE

.


Dernière édition par Ragnar Lothbrok le Dim 11 Jan 2015 - 14:28, édité 2 fois

Revenir en haut Aller en bas

Re: Charlie Hebdo et la question de la liberté d'expression

Message  Plume le Dim 11 Jan 2015 - 14:21

Vous, vous critiquez Philo' qui etc.
Moi, ceux que vous (avec Ragnar notamment) semblez soutenir : tous ceux dans le monde qui se prennent en selfie etc. (je sais bien que vous ne vous êtes pas pris en photo etc. ; je faisais aussi référence à la caricature que je vous ai proposée).
Je ne dis pas que c'est absolument une erreur en soi, je dis que nous allons peut-être un peu trop loin. D'autant que les meurtres de Boko Haram (quel rapport avec l'humour noir, Ragnar ? Je n'ai pas compris) commis le lendemain de ceux des journalistes de Charlie Hebdo, ils seront largement moins connus.
Pour ces deux drames, pour la prise d'otages, pour toute la haine déversée cette année 2015, je déclare que Je suis Paix.

Qu'on soit bien d'accord: je ne suis pas Charlie. Et je ne soutiens pas le moins du monde les "selfies", ni n'ai d'ailleurs participé à la marche des 120000 moutons de Panurge ici, à Toulouse. A la place, je rédigeais un commentaire de texte sur le chamanisme transversal et le multinaturalisme (bon c'est sûr, ça fait pas rêver), avant de me rendre au bar où je bosse, pour y découvrir un "je suis Charlie", symbole de la bêtise ambiante aujourd'hui en France. Non non, je suis toujours le même, déçu, oui, choqué sans doute et en colère, mais bien déterminé à ne pas me laisser embarquer dans cette espèce de grande procession démocratique où tous défendent des libertés dont du reste ils ne veulent pas. Philosophos, tu as raison de dire que Charlie dérangeait plus qu'autre chose. Ce n'était pas mon cas, mais mon type d'humour, c'est la provocation. Ce qui me fait rire, c'est l'humour qui tache, quand tu te dis "oh le mec, quand même, il abuse." C'est sale, ça gicle partout et ça asperge les bien-pensants qui ne savent faire des blagues que sur les blondes.  

Oui, ça va trop loin. C'est répugnant, tout ce tapage médiatique, ça ne vaut rien de plus à mes yeux que les rassemblements du téléthon: un jour par an, faisons tous semblant de nous soucier des handicapés. Le reste du temps, continuons de les considérer comme des sous-merdes. Mon prof de terminale avait eu ces mots frappants : "le téléthon est le bifidus actif moral". Je pense la même chose de tous ces Charlies qui au fond, n'ont jamais lu une ligne de ce journal. Internet permet à tous de simuler les sentiments les plus nobles sur facebook tout en gardant ouvert l'onglet youporn. Je me réjouis de ne pas avoir facebook, d'ailleurs (et de pouvoir donc profiter du reste, pour ceux qui ont encore un peu d'humour), j'imagine à quel point l'hypocrisie déjà palpable dans la rue doit y être exacerbée.

Par contre, à l'adresse de Philosophos: cette caricature n'est pas destinée à provoquer un attentat, et n'est pas plus de la propagande. C'est juste un degré d'humour supérieur, un type sur qui pèsent des menaces de mort depuis des années se tourne en dérision, rien de plus. Il y a simplement quelque chose de prémonitoire, dans ce dessin, ce que je voulais montrer. Je n'ai jamais adhéré à la moindre propagande politique, et je suis tout sauf politisé. Tu as le droit de censure, ici, et je le respecte, mais ne te trompe pas d'ennemi. La caricature est un art typiquement français, il est notre façon à nous de nous moquer, d'exprimer des idées de fond tout en restant légers. Ce que tu nommes idiotie, c'est cette légèreté dans le ton, malgré un message dur, contestable sans doute et c'est tant mieux, le fond et la forme sont totalement opposés. Mais ces dessinateurs incarnaient cet esprit français sur lequel nous devons compter en temps de crise : moquons nous de tout, rions de ce qui n'est pas à première vue risible, provoquons les cons. Oui, c'est la liberté d'expression à son paroxysme. Rappelle-toi des premières années des guignols de l'info : aucun autre pays dans le monde n'aurait toléré ça. Il y a quelque chose de notre identité nationale dans Charlie, et pas forcément ce qu'on en dit dans les médias. Cette idiotie est la nôtre, et constitue aussi notre force. Rien n'est assez sérieux (sûrement pas les religions, réveillez-vous!) pour être au dessus du rire. Quand Charlie publiait sa "véritable histoire de Jésus", le Pape ne bronchait pas. Chacun son tour, tout le monde y passe et c'est tant mieux.

Si Ragnar était modérateur, il n'y aurait AUCUNE censure de sa part, mon p'tit vieux.

Ça serait la liberté d'écrire absolument ce qu'on voudrait en l'accompagnant des illustrations qu'on voudrait.

On pourrait même y passer des petites annonces pour vendre le cul de sa mère, tu vois ...

Pour résumer, c'est parfaitement mon type d'humour. Mec, si tu ouvres un site préviens-moi...

Philosophos, tu jouis ici du droit de censure et, ayant accepté la charte, je m'y plie. C'est ça, le respect. Par contre, je trouve ça stupide, anti-philosophique et il est vrai, fachisant. C'est ça, la liberté d'expression.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Charlie Hebdo et la question de la liberté d'expression

Message  Ragnar I le Dim 11 Jan 2015 - 14:46

Plume a écrit:Mec, si tu ouvres un site préviens-moi...

Dieu de miséricorde infinie, épargnez-moi cette envie !

Il faudrait tout à coup que je sois un vrai con pour ouvrir un site ! Un vrai de vrai con ! C'est l'exigence la plus absolue !

Les forums, quand on est lucide, on en profite. On ne les tient pas.

Sinon on a la tête qui enfle autant que celle de ceux que le plus petit pouvoir absolu chatouille aux aisselles de leur sainteté de petite sainte nitouche.

Les forums d'Internet ? Un minuscule lieu de minuscule fascisme de minuscule envergure tenu par des minus drapés d'anonymat ... Mais un bon moyen de s'amuser quand même ...

.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Charlie Hebdo et la question de la liberté d'expression

Message  Rêveur le Dim 11 Jan 2015 - 14:58

Ragnar a écrit:Les forums, quand on est lucide, on en profite. On ne les tient pas.

Si on y réfléchit, c'est comme dire "quand on est lucide, on prend, on ne donne pas." Il faut bien que quelqu'un crée un forum pour que l'on puisse y participer.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Charlie Hebdo et la question de la liberté d'expression

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 5 sur 13 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 11, 12, 13  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum