Les tics de langage de notre époque

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Aller en bas

Les tics de langage de notre époque

Message  Philosophos le Mar 10 Fév 2015 - 16:58

Ces mots et expressions qu'on emploie à tout bout de phrase, d'autant plus qu'on les entend dans la bouche de tout le monde. Je vous propose d'en créer une liste.

"Concrètement" ou "très concrètement"
"Typiquement"
"C'est prégnant"
"Il y a un gap"
"Il y a un hiatus"

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les tics de langage de notre époque

Message  Rêveur le Mar 10 Fév 2015 - 17:18

"Il y a un gap" : Un cap, plutôt, non ? Vous êtes sûr d'avoir bien entendu - et bien écrit ?
"Concrètement" en début de phrase est très usuel, mais est-ce vraiment une faute ? Qu'en pense l'Académie ?

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les tics de langage de notre époque

Message  Princeps le Mar 10 Fév 2015 - 17:37

Sont-ils faux ? Et peut s'enorgueillir de n'en utiliser aucun ?
avatar
Princeps
Sapientius


Voir le profil de l'utilisateur http://www.liberte-philosophie-forum.com/t2280-charte-du-forum#4

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les tics de langage de notre époque

Message  Philosophos le Mar 10 Fév 2015 - 17:57

Rêveur a écrit:"Il y a un gap" : Un cap, plutôt, non ? Vous êtes sûr d'avoir bien entendu - et bien écrit ?
Tout à fait, c'est le mot anglais, pour dire qu'il y a beaucoup de distance entre deux choses, personnes, idées. Autre expression similaire : il y a un delta.

"Concrètement" en début de phrase est très usuel, mais est-ce vraiment une faute ? Qu'en pense l'Académie ?
Il ne s'agit pas toujours de fautes de langage, mais de manies. Comme quand les jeunes disent "voilà" à tout bout de champ. Sauf que c'est ici le langage de gens dits "instruits". Le fil répertorie tous les milieux sociaux, de la banlieue à l'université et au monde politique.

Impero a écrit:Et peut s'enorgueillir de n'en utiliser aucun ?
Cela prouve en tout cas que l'on réfléchit avant de parler. Ces expressions toutes prêtes sont très pratiques quand on n'en a rien à dire. Heureusement que nos politiques les ont ! *Lol*

Je continue :

"C'est éclairant."
"C'est concluant."
"Il y a un delta."
"Avoir vocation à."

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les tics de langage de notre époque

Message  Théodora le Mar 10 Fév 2015 - 18:43

....."impactant" aussi,  ça fait très chic

J'en ai relevé un en particulier : on ne dit plus qu'il y a un gros problème, une difficulté, un obstacle....

On dit : "ça va être compliqué"  ...cette nouvelle expression s'est répandue à la vitesse d'un virus... 😕 ...aurait-on peur de dire tout simplement : "non, ça ne va pas être possible" !

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les tics de langage de notre époque

Message  Princeps le Mar 10 Fév 2015 - 18:53

Euphémisme typique de l'administration. C'est vrai.
avatar
Princeps
Sapientius


Voir le profil de l'utilisateur http://www.liberte-philosophie-forum.com/t2280-charte-du-forum#4

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les tics de langage de notre époque

Message  Théodora le Mar 10 Fév 2015 - 19:04

Si c'est là l'origine, faut croire que l’administration a envahi plus qu'on ne croit l'état d'esprit de notre pays... vu par un "idéaliste" qui croit à l'existence d'une "conscience collective"  (le langage faisant fonction de véhicule des informations) ça ne fait aucun doute... 😢

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les tics de langage de notre époque

Message  Philosophos le Mar 10 Fév 2015 - 19:31

"En tout état de cause".
"Effectivement", répété à toutes les phrases, encore ce soir sur Arte pendant l'interview.
"D'une certaine manière".

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les tics de langage de notre époque

Message  aldolo le Ven 13 Fév 2015 - 10:15

"Il y a un souci"...
(il n'existe plus de problème désormais dans ce monde parfaitement huilé, juste des "soucis")

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les tics de langage de notre époque

Message  Philosophos le Ven 13 Fév 2015 - 12:55

Je l'avais oublié celui-là ("Y a pas de souci"), il est tellement courant qu'il finit par passer inaperçu. L'Académie est plus langue de bois que toi sur notre belle société :
Académie française a écrit:On entend trop souvent dire il n’y a pas de souci, ou, simplement, pas de souci, pour marquer l’adhésion, le consentement à ce qui est proposé ou demandé, ou encore pour rassurer, apaiser quelqu’un, Souci étant pris à tort pour « difficulté », « objection ».

Selon les cas, on répondra simplement oui, ou bien l’on dira Cela ne pose pas de difficulté, ne fait aucune difficulté, ou bien Ne vous inquiétez pas, Rassurez-vous.
http://www.academie-francaise.fr/pas-de-souci



"Clairement".
"Opérant".

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les tics de langage de notre époque

Message  Kercoz le Ven 13 Fév 2015 - 13:06

le sens premier de hiatus est surprenant .

"on a quoi ?" ...doit venir d' une trad. de l' américain , dans les séries policières ....et émerge dans les séries françaises.....un signe de globalisation linguistique par le média.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les tics de langage de notre époque

Message  Rêveur le Ven 13 Fév 2015 - 13:48

kercoz a écrit:"on a quoi ?"

Hein ? Pas compris.

"du coup" (que l'on peut remplacer par "par conséquent", "donc", "ainsi", "conséquemment", "de ce fait", "en conséquence"...)
"au final" (que l'on peut facilement remplacer par "en définitive", sinon par "finalement")

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les tics de langage de notre époque

Message  Théodora le Ven 13 Fév 2015 - 14:09

Philosophos a écrit:Je l'avais oublié celui-là ("Y a pas de souci"), il est tellement courant qu'il finit par passer inaperçu. L'Académie est plus langue de bois que toi sur notre belle société :
Académie française a écrit:On entend trop souvent dire il n’y a pas de souci, ou, simplement, pas de souci, pour marquer l’adhésion, le consentement à ce qui est proposé ou demandé, ou encore pour rassurer, apaiser quelqu’un, Souci étant pris à tort pour « difficulté », « objection ».

Selon les cas, on répondra simplement oui, ou bien l’on dira Cela ne pose pas de difficulté, ne fait aucune difficulté, ou bien Ne vous inquiétez pas, Rassurez-vous.
http://www.academie-francaise.fr/pas-de-souci

"Clairement".
"Opérant".
Avec ce "y'a pas de souci"  nous sommes dans le même état d'esprit (qui amenuise la difficulté),  que dans ce "ça va être compliqué" que j'avais signalé, et qu'on sert à tout bout de champ, comme pour mettre  des gants, au lieu de dire tout simplement que c'est "impossible"...... faut croire que l'homme moderne préfère imaginer  que tout est "possible".

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les tics de langage de notre époque

Message  Kercoz le Ven 13 Fév 2015 - 15:02

Rêveur a écrit:
kercoz a écrit:"on a quoi ?"

Hein ? Pas compris.


C'est la phrase devenue obligatoire qd le chef arrive sur une scène de crime et demande au larbin sous fifre : balisage + cadavre + "On a quoi" ou plus souvent : "Qu'est ce qu' on a "....je serais curieux de connaitre la version américaine d' ou c'est tiré.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les tics de langage de notre époque

Message  Philosophos le Lun 16 Fév 2015 - 14:53

"En fait".
"Pour prendre un exemple par exemple" (redondance).

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les tics de langage de notre époque

Message  Philosophos le Mar 17 Fév 2015 - 11:09

J'ai remarqué qu'on employait beaucoup "très + adv en début de phrase", pas seulement "très concrètement" ou "très clairement" : "très certainement", par exemple.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les tics de langage de notre époque

Message  Philosophos le Ven 20 Fév 2015 - 9:51

"Improbable".

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les tics de langage de notre époque

Message  Princeps le Ven 20 Fév 2015 - 15:19

"Genre" qui est employé comme une virgule ...
" Re " qui à l'écrit est l'abréviation de "retour", sous-entendu "me re-voilà".
avatar
Princeps
Sapientius


Voir le profil de l'utilisateur http://www.liberte-philosophie-forum.com/t2280-charte-du-forum#4

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les tics de langage de notre époque

Message  Kercoz le Ven 20 Fév 2015 - 16:15

Philosophos a écrit:"En fait".
"Pour prendre un exemple par exemple" (redondance).

Plutot employé comme introductif "neutre" en début de phrase -réponse .....ce qu fait qu'on y a droit sur tout média...permet de gagner une 2 seconde s pour répondre tout en simulant l' aisance et l' assurance ...personellement ça m' insupporte au point de zapper immédiatement.

Suis meme sur que les "gens de média " prennent des cours d' éradication de ces trucs.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les tics de langage de notre époque

Message  Philosophos le Sam 21 Fév 2015 - 12:58

"Encore une fois".

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les tics de langage de notre époque

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum