Le « vain » des philosophes et des poètes

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Aller en bas

Re: Le « vain » des philosophes et des poètes

Message  Ragnar I le Jeu 16 Avr 2015 - 15:45

.

C'est regard qui crée ou ne crée pas la dimension artistique de la nature ou de l'aléatoire ou de ce qu'on voudra vu et interprété comme ou veut ou ne le veut pas, ou le peut ou ne le peut pas l'individu portant son attention sur ce quoi que ce soit, ce presque rien qu'on sait ou ne sait pas.

Je n'ai pas besoin d'aller au théâtre pour voir l'œuvre d'art sylvestre planté par Picasso ou Lautrec en vue de matérialiser « artistiquement » une forêt dans le décor d'une pièce jouée au Théâtre des deux ânes.

L'original de l'œuvre ainsi mal copiée, c'est-à-dire l'œuvre d'art véritable, elle se trouve dans le regard que je porte par exemple sur la forêt jalousement préservée à Oka par les Mohawks de Kanésataké :







L'œuvre d'art véritable, elle se trouve aussi dans le regard que chacun peut porter sur la ville idéale, qui a été construite au moins une fois dans le monde :












Venise : la seule œuvre d'art dont je suis jaloux comme on peut l'être d'une femme ...



.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le « vain » des philosophes et des poètes

Message  Philosophos le Jeu 16 Avr 2015 - 17:45

AntiSubjectiviste a écrit:
Philo a écrit:Pour compléter ce que je dis, rappelons que les tableaux de Thomas Moran sur le Yosemite sont à l'origine de la création des Parcs nationaux américains. La peinture de Moran a convaincu le Congrès de protéger cette nature fabuleuse que la plupart des Américains, qui ne voyageaient pas encore beaucoup dans leur propre pays, ne connaissaient pas.
C'est plutôt ses travaux sur le Yellowstone qui ont fait de cette région le premier parc, mais ce serait injuste de dire qu'il a été à l'origine des parcs. C'est toute une mouvance qui démarre avec les écrits d'Emerson et se poursuit avec des activistes comme John Muir et d'autres.
C'est le premier parc. La peinture de Moran a été l'initiatrice de cette idée de protéger les plus beaux endroits naturels des Etats-Unis.
La vision de Thomas Moran des paysages de l'Ouest américain fut déterminant pour la création du parc national de Yellowstone. Ses peintures qui avaient saisi la grandeur et la diversité des paysages de Yellowstone furent présentées au Congrès américain par les initiateurs du projet du parc.
Tout ceci pour dire que c'est la nature qui fait la beauté de la peinture de Moran bien plus que sa peinture. Il le dit d'ailleurs explicitement dans une citation que malheureusement je n'ai pas sous la main.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le « vain » des philosophes et des poètes

Message  Anthroposimien le Sam 18 Avr 2015 - 2:28

anthroposimien a écrit:Sujet déplaçé dans la rubrique Esthétique ?

Au départ, il était surtout question du sens comme du non-sens de la vie et du néant de la philosophie et des poètes face à tout ça...
Quoiqu'effectivement, on puisse y voir là une certaine esthétique et quelquechose d'artistique !

Le « vain » des philosophes, des poètes, et des artistes : un divin nectar...
Un vin de folie dont s'enivre l'esprit créateur de l'Homme, autant que destructeur, et qui lui inspire ses plus belles oeuvres comme ses actes les plus fous, les plus inhumains !

Le néant est une coupe qu'on ne peut, semble-t-il, se résoudre à laisser vide mais qu'il nous faut remplir sans cesse afin de la boire jusqu'à la lie...

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le « vain » des philosophes et des poètes

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum