La misogynie de Schopenhauer

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Aller en bas

Re: La misogynie de Schopenhauer

Message  Kal' le Ven 31 Mar 2017 - 15:02

Oui, il dit par ailleurs dans une de ses notes qu'il n'aurait pas autant détesté les femmes s'il ne les avait aimées en proportion inverse. Quant au reste, il serait tombé amoureux d'une damoiselle durant un voyage en Italie - il faillit se battre avec Lord Byron à son sujet -, et il aurait même eu un enfant avec l'une de ses amantes sans qu'il ait voulu en reconnaître la paternité.

Kal'
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La misogynie de Schopenhauer

Message  Philou le Ven 31 Mar 2017 - 15:37

Kalos a écrit:il aurait même eu un enfant avec l'une de ses amantes sans qu'il ait voulu en reconnaître la paternité.
"Un bâtard qui lui était né" et dont il fut tout heureux de la mort prématurée.
avatar
Philou
Fondateur, ancien admin.


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La misogynie de Schopenhauer

Message  Malcolm le Ven 31 Mar 2017 - 16:09

Où l'on voit que toute la préjugementation-réflexe d'AS laisse foncièrement à désirer, emblématique de toutes les préjugementations de nos mondes méchamment moralisés "en vertu d'un bien en soi" post-platonicien ! *Lol*

Finalement, Schopenhauer aura eu droit à son avortement après l'heure, ce qui n'est peut-être pas un mal pour son amante d'alors, vu le contexte sexuellement astreignant (autre temps autres mœurs, ce qui n'a jamais cessé de sous-tendre mon propos, ici comme ailleurs).

Au-delà, s'il y eut peines de cœur, ça n'est pas comme s'il ne devait jamais y en avoir, dans ce genre d'affaires - où notre époque ne brille pas d'exemplarité, côté hommes comme côté femmes.

Quant à la mortalité infantile, c'est une affaire de médecine avant Louis Pasteur - et pas que Louis Pasteur.


Dernière édition par Mal' le Ven 31 Mar 2017 - 16:16, édité 1 fois
avatar
Malcolm
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La misogynie de Schopenhauer

Message  Philou le Ven 31 Mar 2017 - 16:16

Mal' a écrit:Où l'on voit que toute la préjugementation-réflexe d'AS laisse foncièrement à désirer, emblématique de toutes les préjugementations de nos mondes méchamment moralisés "en vertu d'un bien en soi" post-platonicien ! *Lol*
Le mot misogynie simplifie trop les relations hommes/femmes, forcément plus complexes. En fait, c'est une simplification idéologique du style de celle des campus américains, représentés par Hillary Clinton, et qui ne correspond même plus à la société actuelle. Idéologie bobo, quoi.
avatar
Philou
Fondateur, ancien admin.


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La misogynie de Schopenhauer

Message  Malcolm le Ven 31 Mar 2017 - 17:04

Les Américain-e-s sont très fort-e-s là dessus, de type orwellien Ligue Antisexe.
avatar
Malcolm
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La misogynie de Schopenhauer

Message  Philou le Ven 31 Mar 2017 - 17:13

Mal' a écrit:Les Américain-e-s sont très fort-e-s là dessus, de type orwellien Ligue Antisexe.
Mais c'est là-bas aussi que la révolte a été la plus énergique ! Les bobos ont du souci à se faire. De plus en plus de gens leur ont tourné le dos et ne les écoutent plus du tout. C'est Emerson qui disait que l'esprit construisait sa propre prison. C'est le cas du féminisme comme des autres idéologies. A abandonner à mon avis. Il vaut mieux lire Schopenhauer !
avatar
Philou
Fondateur, ancien admin.


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La misogynie de Schopenhauer

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum