La zététique

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Aller en bas

La zététique

Message  AntiSubjectiviste le Jeu 7 Mai - 12:41

Le domaine du paranormal recouvre les pratiques et doctrines centrées sur des phénomènes tenus comme réels mais apparemment inexpliqués par la science conventionnelle. L'astrologie et les arts divinatoires, certaines médecines alternatives, la communication avec les morts, les "pouvoirs" tels que la télékinésie ou la télépathie, certaines tendances en diététique, etc.

En cette période où l'intérêt pour le vaste domaine du paranormal est répandu, existe également un courant dont l'objectif est de dénoncer les dérives du paranormal : la zététique.

La zététique est un mouvement reposant sur les principes suivants :

  1. ce qui est réel est nécessairement explicable par la science,
  2. si une théorie formule une prédiction expérimentale qui n'est pas confirmée lors de l'expérimentation, alors la théorie est fausse,
  3. le paranormal est dangereux pour la société, il faut lutter contre son expansion par la promotion de la méthode scientifique.
Voici une illustration de l'usage de ces principes :

  1. Des gens prétendent avoir observé un événement X apparemment paranormal. Si l'événement s'est réellement produit, alors il est explicable scientifiquement, et c'est l'explication scientifique qui fournira la bonne interprétation de l'événement. Par exemple, une personne guérit de ses migraines chroniques après l'acquisition d'un dispositif réputé repousser les énergies négatives. Cet événement est explicable scientifiquement par l'effet placebo, donc le dispositif n'a pas réellement les vertus paranormales annoncées.
  2. Si une personne affirmant être capable de télékinésie, échoue à faire bouger un objet à distance devant des caméras et des instruments de mesure, c'est qu'elle n'est pas réellement capable de télékinésie.
  3. Le mouvement zététique se décline en diverses associations, laboratoires de recherche ou sites web qui publient régulièrement des comptes-rendus de "tests scientifiques" de théories paranormales. Des scientifiques comme Henri Broch publient de nombreux livres pour le grand public dans lesquels il discrédite une collection de pratiques en les qualifiant de pseudo-sciences. Enfin, des prix (le défi zététique international de Broch, le prix de James Randi) sont annoncés pour toute personne réussissant à mener une expérience paranormale dans des conditions d'expérimentation scientifique. Comme on s'y attend : personne n'a encore pu remporter un tel prix.


Pourtant, la zététique est-elle aussi objective, neutre et éclairée qu'elle le prétend ? Car les trois principes ci-dessus souffrent de nombreux problèmes :

  1. Le premier principe est un réductionnisme épistémologique fortement critiquable et critiqué d'un point de vue philosophique.
  2. Le deuxième principe exprime l'adoption du critère de scientificité de Popper. Or, de nombreux travaux en philosophie des sciences montrent que les théories scientifiques elles-mêmes ne satisfont pas à ce critère.
  3. Ce troisième principe est un projet politique, par conséquent il est emprunt d'une valeur ("le règne de la science est désirable"). Ainsi motivée, la zététique ne fait pas preuve de la neutralité nécessaire à un esprit critique. Par conséquent, par principe, un prix de réussite ne serait jamais décerné à une personne qui prétend produire des phénomènes paranormaux, car l'octroi d'un tel prix signifierait l'échec de la zététique et du projet initial de ces prix : faire de la provocation.


En conclusion : la zététique est un mouvement politique de promotion d'une image erronée de la science.

Revenir en haut Aller en bas

Re: La zététique

Message  LibertéPhilo le Jeu 7 Mai - 15:05

Politique ou philosophique. D'après Wikipédia :
« Zététique » vient de l’adjectif grec ζητητικός, zētētikós « qui aime chercher », « qui recherche », lequel est issu du verbe ζητῶ, « chercher ». Les ζητητικοί, zētētikóï, sont les « sceptiques ». Le scepticisme a été enseigné par le philosophe grec Pyrrhon (365 / 275 av. notre ère). [...] Selon la définition d'Henri Broch, la zététique est « l'art du doute ». Ce n'est donc pas à proprement parler une science, mais plutôt une démarche philosophique et pratique. S'inspirant du scepticisme philosophique, elle s'appuie sur la méthode scientifique pour essayer d'appréhender efficacement le réel, par le biais d'enquêtes et d'expériences. Elle se distingue en cela du pyrrhonisme - voir par exemple la définition sur le site de l'observatoire zététique.
Mais Pyrrhon pratiquait le doute systématique :
Les choses sont toutes sans différence entre elles, également incertaines et indiscernables. Aussi nos sensations et nos jugements ne nous apprennent-ils ni le vrai ni le faux. Par suite, nous ne devons nous fier ni aux sens, ni à la raison, mais demeurer sans opinion, sans incliner ni d'un côté ni de l'autre, impassibles. Quelle que soit la chose dont il s'agisse, nous dirons qu'il faut l'affirmer et la nier à la fois, ou bien qu'il ne faut ni l'affirmer ni la nier.
La démarche scientifique ne me semble pas compatible avec le doute, puisqu'elle s'appuie sur les résultats de l'expérimentation, qui sont considérés comme fiables.

Revenir en haut Aller en bas

Re: La zététique

Message  AntiSubjectiviste le Jeu 7 Mai - 15:31

La zététique n'est pas un scepticisme systématique ni un art du doute, malgré ses prétentions à l'être : elle ne doute pas de la science. Un article scientifique recevra beaucoup plus de crédit que des témoignages de patients, alors que le simple fait d'être publié est loin d'être un gage de vérité.

Revenir en haut Aller en bas

Re: La zététique

Message  JP2popup le Jeu 7 Mai - 17:42

AS a écrit:Un article scientifique recevra beaucoup plus de crédit que des témoignages de patients...

A supposer qu'il survive et puisse témoigner, ce patient...

Ce fil  me rappelle ma jeunesse catholique (le milieu dans lequel j'évoluais, j'entends)...

Un must était d'accompagner les pélerinages vers Lourdes de grabataires et gens gravement atteints de pathologie incurables...
Fichtre, pas drôle*...

De miracle, je n'ai jamais entendu parler dans les groupes que j'ai accompagnés.

De décès, maintes fois: les fatigues et contraintes du pélerinage raccourcissaient encore davantage la (déjà courte) espérance de vie de ces pauvres malades...

Pour un supposé miracle, combien de vies abrégées?

Je suis persuadé que les pélerinages à Lourdes, statistiquement, ont un effet négatif sur l'espérance de vie de ces populations médicalement fragilisées qui s'y rendent...

Après, certains préféreront vanter un hypothétique "paranormal" miraculeux... Je préfère le réel dans son appréhension statistique !

Surtout, pour revenir à la citation d'AS, que seul le supposé "miraculé de Lourdes" viendra témoigner de son expérience et pas les trop-tôt-décédés à Lourdes, qui sont le réel, pourtant... On reconnaîtra là un biais monumental !


* Mais bon, notre motivation, hormonale,  était tout autre, je peux l'avouer aujourd'hui: il y avait de la meuf jeune et fraîche, à Lourdes, pour nous jeunes étalons.
J'imagine les jeunes accompagnatrices mues par le même moteur hormonal et désireuses, qui sait ?, de perdre leur virginité dans un sanctuaire marial, ce qui est très chic, il faut bien le dire...

Revenir en haut Aller en bas

Re: La zététique

Message  Ragnar I le Jeu 7 Mai - 18:02

.

Ça me rappelle une anecdote personnelle. Une discussion, ou plutôt une tentative de discussion avec un groupe de « zététiciens ».

Mon propos était de montrer que l'astrologie avait une origine réellement astronomique. En effet, au moyen âge, dans les campagnes, les paysans s'étaient aperçus que les enfant nés en juin avaient un comportement différent que ceux nés en décembre. L'explication astronomique peut être tirée d'une différence de luminosité et de température due aux saisons, et donc à l'astronomie, les enfants nés dans une période d'ensoleillement maximale n'étant pas traités par leurs parents de la même façon que ceux né dans une période d'ensoleillement minimale. Une psychologie du corps du nouveau né quasiment nu l'été et vivant en pleine nature sans aucun problème, opposée à celle du corps du nouveau nés maintenu emmitouflé et gêné dans ses mouvements tout en demeurant en permanence dans des intérieurs pollués, une telle psychologie pouvait permettre de trouver une explication à la différence de comportement notée à cette époque. De là une association, illogique, certes, mais une association quand même entre le destin de l'humain et la position des astres.

Cette explication n'est d'ailleurs pas le produit de ma petite personne, mais celui du philosophes Alain, qui en parle quelque par dans ses Propos.

La réaction du groupe de zététiciens en question a été des plus étonnantes. Un rejet total a été exprimé par ces gens avec une virulence dont le souvenir m'étonne encore aujourd'hui. Pour eux j'étais un astrologue aussi idiot que les autres.

Je dois tout de même dire que tous n'étaient pas du même avis. Certains ont quand même compris mon propos, et donc celui d'Alain ...

.

Revenir en haut Aller en bas

Re: La zététique

Message  Rêveur le Jeu 7 Mai - 18:18

Ragnar Lothbrock a écrit:Mon propos était de montrer que l'astrologie avait une origine réellement astronomique.

On pourrait même dire que c'est l'inverse, ou au moins que les deux ont une origine commune - que ce sont des disciplines << cousines >>.

Revenir en haut Aller en bas

Re: La zététique

Message  AntiSubjectiviste le Jeu 7 Mai - 18:25

Ragnar Lothbrok a écrit:La réaction du groupe de zététiciens en question a été des plus étonnantes. Un rejet total a été exprimé par ces gens avec une virulence dont le souvenir m'étonne encore aujourd'hui. Pour eux j'étais un astrologue aussi idiot que les autres.
Parce que ta théorie n'est pas testable expérimentalement. Par ailleurs, on pourra toujours trouver des gens nés en été ayant un comportement différent de celui prédit. Il faudrait donc quantifier tes prédictions, en prédisant par exemple la proportion moyenne des gens censés satisfaire aux prédictions, etc. Le lien entre saison et personnalité est trop gros et diffus pour être plus qu'une idée comme une autre. Mais ce n'est pas une idée déraisonnable.

Revenir en haut Aller en bas

Re: La zététique

Message  Ragnar I le Jeu 7 Mai - 18:32

Philo a écrit:La démarche scientifique ne me semble pas compatible avec le doute, puisqu'elle s'appuie sur les résultats de l'expérimentation, qui sont considérés comme fiables.

Ce n'est pas tout à fait comme ça que fonctionne la méthode scientifique, puisque toute expérience peut-être remise en cause par une expérience nouvelle pouvant résulter en une réfutation établissant une fausseté, ou en une confirmation permettant de poser une probabilité et jamais une certitude totale et définitive.

Le doute est permanent, en science, mais il a la force et la valeur ponctuelle que permet une probabilité de vérité. Une probabilité, pas une certitude, donc.

Cela dit quand au bout de milliards et de milliards d'expériences identiques effectuées partout dans le monde nous obtenons le même résultat, si la probabilité de vérité donnée par ces expériences n'est pas de 100 %, elle s'approche de ce pourcentage à un point tel qu'on ne risque pas grand-chose en affirmant qu'une vérité a bien été établie.

Un caillou tenu à la main à un mètre du sol, ça tombe vers le bas s'il est lâché. Quiconque peut douter de ça et tenter d'y opposer une réfutation. Mais l'expérience a été pour ainsi dire tentée des milliards de milliards de fois et elle a toujours donné le même résultat : le caillou tombe. Au lieu du caillou, on peut prendre un chat, un poireau ou un tabouret, mais pas une libellule ni un chardonneret (LOL).

.

Revenir en haut Aller en bas

Re: La zététique

Message  Prince' le Jeu 7 Mai - 18:38

A.S a écrit:Le lien entre saison et personnalité est trop gros et diffus pour être plus qu'une idée comme une autre. Mais ce n'est pas une idée déraisonnable.
Dans la même veine, nous avons la théorie des climats de Montesquieu.
avatar
Prince'
Ancien modérateur


Voir le profil de l'utilisateur http://www.liberte-philosophie-forum.com/t2280-charte#44774

Revenir en haut Aller en bas

Re: La zététique

Message  Ragnar I le Jeu 7 Mai - 18:55

AntiSubjectiviste a écrit:
Ragnar Lothbrok a écrit:La réaction du groupe de zététiciens en question a été des plus étonnantes. Un rejet total a été exprimé par ces gens avec une virulence dont le souvenir m'étonne encore aujourd'hui. Pour eux j'étais un astrologue aussi idiot que les autres.
Parce que ta théorie n'est pas testable expérimentalement.

Cette théorie est au contraire parfaitement testable expérimentalement. Si elle ne fait l'objet d'aucune expérience, c'est parce que personne ne s'y intéresse pour des raisons ayant sans doute à voir quelque chose avec l'indifférence ou le manque d'intérêt pur et simple, ce qui est parfaitement compréhensible. Sinon, ce n'est qu'une question de financement. Si on y met quelques milliards, ça doit être possible. On peut simplement douter avec raison du fait que le gouvernement le plus riche de la terre ou le premier multimilliardaire venu sera intéressé par une telle expérience ...

AntiSubjectiviste a écrit:Par ailleurs, on pourra toujours trouver des gens nés en été ayant un comportement différent de celui prédit. Il faudrait donc quantifier tes prédictions, en prédisant par exemple la proportion moyenne des gens censés satisfaire aux prédictions, etc. Le lien entre saison et personnalité est trop gros et diffus pour être plus qu'une idée comme une autre. Mais ce n'est pas une idée déraisonnable.

Les sciences du vivant ne sont pas celles de la physique classique, mon cher Antisubjectiviste. Elles fonctionnent par probabilités de plages plus étendues, plus floues, que celles des autres disciplines. Popper s'est un peu fourvoyé avec sa réfutation concernant les cygnes (qui sont d'après lui tous blancs tant qu'on n'a pas vu un cygne noir, et le jour ou l'on en voit un, alors les cygnes ne sont pas tous blancs, ce qui est une charmante petite lapalissade apposée sur la réfutation de la théorie « les cygnes sont tous blancs »). « Il est plus probable que tout cygne rencontrés par hasard dans la nature soient blanc (et pas noirs, ni bleus, ni rouges) », voilà ce que dit aujourd'hui des cygnes la science du vivant.

.

Revenir en haut Aller en bas

Re: La zététique

Message  Ragnar I le Jeu 7 Mai - 18:57

Princeps a écrit:
A.S a écrit:Le lien entre saison et personnalité est trop gros et diffus pour être plus qu'une idée comme une autre. Mais ce n'est pas une idée déraisonnable.
Dans la même veine, nous avons la théorie des climats de Montesquieu.

Qu'est-ce que c'est que cette théorie ? Je ne la connais pas. Peux-tu en dire plus ?

Revenir en haut Aller en bas

Re: La zététique

Message  Ragnar I le Jeu 7 Mai - 18:59

Rêveur a écrit:
Ragnar Lothbrock a écrit:Mon propos était de montrer que l'astrologie avait une origine réellement astronomique.

On pourrait même dire que c'est l'inverse, ou au moins que les deux ont une origine commune - que ce sont des disciplines << cousines >>.

On pourrait le dire aussi avec l'alchimie et la chimie.

.

Revenir en haut Aller en bas

Re: La zététique

Message  Prince' le Jeu 7 Mai - 19:14

C'est une conception antique, qui voudrait que le climat influence le comportement : les hommes du nord, sont valeureux au combat, parce qu'en durcis par le froid, les gens du sud (Africains) sont ramollis par la chaleur. Platon, Aristote, Gallien, plus tard Saint-Thomas en sont des défenseurs. Montesquieu dira "l'empire du climat est le premier empire". Hegel dit que seuls les peuples des zones tempérés peuvent entrer dans l'histoire - ce qui va infiniment plus loin que Montesquieu. Cicéron, Pic de la Mirandole, Voltaire s'opposent à ce déterminisme climatique.

Au Moyen-Age on s'interroge sur la localisation du meilleur climat, évidement, c'est en Palestine. Par contre, coïncidence curieuse, c'est grosso modo les coordonnées que donnait Ptolémée.
avatar
Prince'
Ancien modérateur


Voir le profil de l'utilisateur http://www.liberte-philosophie-forum.com/t2280-charte#44774

Revenir en haut Aller en bas

Re: La zététique

Message  Ragnar I le Jeu 7 Mai - 19:33

.

Merci, romain !

Je pense que cela pourrait faire l'objet de recherches sérieuses et plus étendues qu'aujourd'hui, tout ça.

Ça me rappelle que la science a établi un rapport entre l'état d'âme et la luminosité. Les intuits du Grand Nord canadien sont plus portés que la moyenne au suicide. Il fait nuit pendant des mois, chez ceux qui vivent le plus au nord, l'hiver, et c'est à cette saison qu'ils se suicident le plus.

Cela a fini par donner la luminothérapie, qui consiste à placer quotidiennement son visage prés d'une lampe spéciale pendant un temps déterminé.






Référence Clique :

http://www.protegez-vous.ca/sante-et-alimentation/luminotherapie.html?gclid=Cj0KEQjwmqyqBRC7zKnO_f6iodcBEiQA9T996EZdqBqTUfePmOJpHuNJT99bUOHMAEtVb5-A4PS6EbwaAulF8P8HAQ

.

P.-S. à l'attention d'Anti : L'expérience concernant l'état d'une personne, voire d'une personnalité en fonction des saisons a donc été tentée, d'une certaine façon. Et contrairement à ce que je disais plus haut, elle n'a pas l'air d'avoir exigé des milliards d'euros ou de dollars ...

.


Dernière édition par Ragnar Lothbrok le Jeu 7 Mai - 19:40, édité 1 fois

Revenir en haut Aller en bas

Re: La zététique

Message  Prince' le Jeu 7 Mai - 19:40

Ragnar a écrit:Je pense que cela pourrait faire l'objet de recherches sérieuses et plus étendues qu'aujourd'hui, tout ça.
C'est peut-être le cas. Les Géographes se sont emparés de la question, aujourd'hui je pense que c'est tombé en désuétude.
avatar
Prince'
Ancien modérateur


Voir le profil de l'utilisateur http://www.liberte-philosophie-forum.com/t2280-charte#44774

Revenir en haut Aller en bas

Re: La zététique

Message  Ragnar I le Jeu 7 Mai - 19:42

Princeps a écrit:
Ragnar a écrit:Je pense que cela pourrait faire l'objet de recherches sérieuses et plus étendues qu'aujourd'hui, tout ça.
C'est peut-être le cas. Les Géographes se sont emparés de la question, aujourd'hui je pense que c'est tombé en désuétude.

Ça n'est pas tombé en désuétude au Canada, à ce que je viens de redécouvrir et que je viens de montrer plus haut, poussé par la discussion ...


.

Revenir en haut Aller en bas

Re: La zététique

Message  Prince' le Jeu 7 Mai - 20:02

La luminothérapie est assez "ancienne", 15-20 ans. On peut débattre sur sa réelle efficacité ; le reproduction de la lumière solaire est-elle "parfaite" ? Je peux valider l'importance du soleil sur l'humeur mais pas d'une lumière artificielle.
avatar
Prince'
Ancien modérateur


Voir le profil de l'utilisateur http://www.liberte-philosophie-forum.com/t2280-charte#44774

Revenir en haut Aller en bas

Re: La zététique

Message  JP2popup le Jeu 7 Mai - 20:07

Princeps a écrit:C'est une conception antique, qui voudrait que le climat influence le comportement...

Bien illustré par le traité "des airs, des eaux et des lieux" attribué à Hippocrate, et qui a marqué les esprits pendant longtemps...

Celui qui veut s'appliquer convenablement à la médecine doit faire ce qui suit : considérer, premièrement, par rapport aux saisons de l'année les effets que chacune d'elles peut produire, car elles ne se ressemblent pas, mais elles diffèrent les unes des autres, et [chacune en particulier diffère beaucoup d'elle-même] dans ses vicissitudes ; en second lieu, les vents chauds et les vents froids, surtout ceux qui sont communs à tous les pays ; ensuite ceux qui sont propres à chaque contrée. Il doit également considérer les qualités des eaux, car, autant elles diffèrent par leur saveur et par leur poids, autant elles diffèrent par leurs propriétés. Ainsi, lorsqu'un médecin arrive dans une ville dont il n'a pas encore l'expérience, il doit examiner sa position et ses rapports avec les vents et avec le lever du soleil...

Une traduc sur Remacle.org:
http://remacle.org/bloodwolf/erudits/Hippocrate/eaux1.htm

Revenir en haut Aller en bas

Re: La zététique

Message  Ragnar I le Ven 8 Mai - 15:42

Princeps a écrit:La luminothérapie est assez "ancienne", 15-20 ans. On peut débattre sur sa réelle efficacité ; le reproduction de la lumière solaire est-elle "parfaite" ? Je peux valider l'importance du soleil sur l'humeur mais pas d'une lumière artificielle.

Les questions qui semblent d'actualité, c'est celle de l'abus de lumière par des consommateur mal informés et celle de la qualité des appareils, qui sont entrés dans le réseau ordinaire de la commercialisation de masse et dont les organismes de défense des consommateurs surveillent le rapport qualité-prix pour en informer la population.

(du moins au Canada, où la question des méfaits de l'hiver est peut-être plus aiguë qu'ailleurs et où il est possible qu'on vende et achète plus d'appareils de luminothérapie que sur la Côte d'Azur)

.

Revenir en haut Aller en bas

Re: La zététique

Message  LibertéPhilo le Ven 8 Mai - 15:47

Si c'est pour pallier un manque de vitamine D, les rayons ultraviolets sont nécessaires :
https://fr.wikipedia.org/wiki/Vitamine_D#Synth.C3.A8se

Revenir en haut Aller en bas

Re: La zététique

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum