E.Todd : "Qui est Charlie ?", et autres choses étonnantes

Page 4 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Aller en bas

Re: E.Todd : "Qui est Charlie ?", et autres choses étonnantes

Message  Malcolm le Lun 6 Mar 2017 - 13:42

Et pourtant, il a prédit la chute du soviétisme en 1976, le printemps arabe en 2007, les suites de Je suis Charlie, etc.
Ce n'est pas sur un mouvement d'humeur - d'ailleurs peut-être mal interprété de ta part Avistodénas - qu'on balaiera l'ami Todd. Je dis "l'ami", mais c'est un peu - autant que possible, disons - l'ami du réel, au sens où il essaie et parvient assez bien à y coller. Ce qui ensuite, ne dit rien quant à la validité des options qu'il défendrait, etc.
Mais enfin, ce n'est pas une réaction émotive qui y changera quelque chose.

Malcolm
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: E.Todd : "Qui est Charlie ?", et autres choses étonnantes

Message  Avis' le Lun 6 Mar 2017 - 14:01

Attends Malcolm, qui n'aurait pas prédit la chute de l'URSS...? Même jean-françois REVEL le fit, bien avant lui. Qui n'aurait pas prédit le printemps arabe ou plutôt ses suites, après Bush Junior et les attentats du WTCenter ?
Je suis d'avis, peu partagé, que Bush Junior a délibérément attaqué l'Irak (sur les conseils sans doute de ses analystes du monde arabe) dans le but bien camouflé (présence bidon d'armes de destruction massive) de casser le monde arabe, de le détruire comme furent détruites les tours jumelles. Il y a réussi au-delà de toutes ses espérances. Le monde arabe est à feu et à sang, simplement pour avoir réactivé le schisme entre chiisme et sunnisme. Je pense que çà, c'est de l'analyse et l'ami Todd ne fait que gratter le réel là où il fait le plus mal, dans le but inavoué de l'infecter davantage, sans plus, expression de sa haine "sociologique".

Revenir en haut Aller en bas

Re: E.Todd : "Qui est Charlie ?", et autres choses étonnantes

Message  Malcolm le Lun 6 Mar 2017 - 14:03

Je veux sur les prédictions. Mais vois-tu qu'il est haineux ?
Et surtout, de quoi, pourquoi ?
avatar
Malcolm
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: E.Todd : "Qui est Charlie ?", et autres choses étonnantes

Message  Avis' le Lun 6 Mar 2017 - 14:07

C'est là que je ne sais pas, et ma compétence s'arrête là. Meurtre du père ? Autre chose ? Mystère.

Revenir en haut Aller en bas

Re: E.Todd : "Qui est Charlie ?", et autres choses étonnantes

Message  Malcolm le Lun 6 Mar 2017 - 14:07

Avistodénas, je te demande : sur quels sujets as-tu constaté ça, en quoi ?
avatar
Malcolm
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: E.Todd : "Qui est Charlie ?", et autres choses étonnantes

Message  Avis' le Lun 6 Mar 2017 - 14:18

Il m'est impossible de te répondre car je ne garde pas (tu t'en doutes) ses interventions publiques quant à ses livres, je ne les lis pas (et j'aurais tort si mon but était de le démolir). Je ne me justifie que par "états d'âme", qui tiennent plus de l'intuition qu'autre chose et de ce fait, j'aurais évidemment mieux fait de m'abstenir car nous sommes sur un fil d'analyse. Et si j'en avais le temps, je choperais bien un de ses bouquins juste pour mettre en évidence toute la frustration qu'il dégage. Mais je préfère Nietzsche sans conteste à ce petit voyou.
Elisabeth Lévy le traite de "savant brillant et idéologue énervé". Je pense quant à moi qu'il est à la fois arrogant et de mauvaise foi par exemple lorsqu'il prétend que les émeutes de 2005 ne sont pas le fait de jeunes issus de l'immigration. C'est bizarre, ce n'est pas ce que les média ont montré.
A ses dernières nouvelles, il a soutenu Hollande (dont on connaissait la personnalité plus qu'indécise dirons-nous pour ne pas être méchant) et finit par parler de "ad hominem rose" pour son action politique. Si ce n'est pas se planter en ayant toujours raison!

(D'accord, je n'avais pas percuté que "ad hominem" signifiait autre chose : essayons "totalitarisme rose". Cà marche, mais je citais les termes mêmes de Todd.

Revenir en haut Aller en bas

Re: E.Todd : "Qui est Charlie ?", et autres choses étonnantes

Message  Princeps le Mar 7 Mar 2017 - 10:36

Il est de notoriété publique qu'il est insupportable sur un plateau. Sur ses analyses, elles divergent souvent de ce que disent les médias. A chacun de le lire ;).
avatar
Princeps
Sapientius


Voir le profil de l'utilisateur http://www.liberte-philosophie-forum.com/t2280-charte-du-forum#4

Revenir en haut Aller en bas

Re: E.Todd : "Qui est Charlie ?", et autres choses étonnantes

Message  Philosophos le Mar 7 Mar 2017 - 10:52

Princeps a écrit:Il est de notoriété publique qu'il est insupportable sur un plateau.
Il n'y a pas que lui. Ils me sont tous insupportables (je ne les regarde plus), à commencer par le sieur Onfray.

Revenir en haut Aller en bas

Re: E.Todd : "Qui est Charlie ?", et autres choses étonnantes

Message  Princeps le Mar 7 Mar 2017 - 10:56

C'est pas faux.
avatar
Princeps
Sapientius


Voir le profil de l'utilisateur http://www.liberte-philosophie-forum.com/t2280-charte-du-forum#4

Revenir en haut Aller en bas

Re: E.Todd : "Qui est Charlie ?", et autres choses étonnantes

Message  Malcolm le Mar 7 Mar 2017 - 10:57

A vrai dire, je pense que Todd prête trop de maturité intellectuelle justement (rapport au titre de l'article en lien) "aux gens", et que ça énerve, de ce qu'alors en face "on" se sent juste en décalage avec un propos dans lequel "on" ne se reconnaît pas. Pour ainsi dire, Todd parle d'inconscient social comme si c'était conscient, mais "les gens" en sont restés au conscient seul, et résistent volontairement à l'interprétation conséquemment, perçue comme sombre, méchante ("haineuse"). C'est-à-dire que - et pour reprendre un personnage qui nous préoccupa quelque peu ces derniers temps ...
* http://www.liberte-philosophie-forum.com/t1487p150-presidentielles#33477
* http://www.liberte-philosophie-forum.com/t1447-la-francite-dynamique-identite-ouverte-contemporaine-avenementielle#33615
... - Emmanuel Macron conviendrait très bien "aux Français", non qu'ils en partageraient expressément les dé-marches, mais précisément de ce qu'ils se sentent d'en faire leur paravent à l'international, pour faire bonne mine, parce que le Français aime quand même la courtoisie. Où donc, les analyses de Todd prennent tout leur sens quant au vide fondamental, en termes de choix politique au sens plein & bien compris du terme. Mais "les Français" veulent je crois surtout avoir la paix, et Macron semble avoir le style de la leur donner, indépendamment de toute considération technique. "Vas-y, p'tit gars ! vas-y, gamin ! on compte sur toi ! mais surtout : qu'on ait la paix ! et que ta présidence nous donne du champ ! Bonnets rouges apaisés, toussa toussa !"

Ce vide donc, c'est le vide déjà vu par Gilles Lipovetsky dans les années 80 (l’Ère du vide), et donc ledit présidentiable en est très-représentatif - il faut lire Lipovetsky, et pas que sur ce livre.
Philo a écrit:Ils me sont tous insupportables (je ne les regarde plus), à commencer par le sieur Onfray.
Ils prêtent tous/se projettent trop tous, dans "ceux dont ils parlent". Comme les politiques, mais sans la bienveillance dont doit témoigner au moins un politique, parce qu'eux sont désengagés. Aussi deviennent-ils désagréables. Par exemple Onfray justement, avec Décadence, long bafouement et profanation de sa civilisation : c'est le plus fripon de tous, je crois ! *Lol*


Dernière édition par Malcolm le Mar 7 Mar 2017 - 11:09, édité 1 fois
avatar
Malcolm
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: E.Todd : "Qui est Charlie ?", et autres choses étonnantes

Message  Princeps le Mar 7 Mar 2017 - 11:02

Ce qui fait échos à :
Princeps a écrit:J'ajouterai, en reprenant Castoriadis, que la nullité de nos élites joue à plein dans cette dynamique morbide.
Il n'y a plus d'idéologie - càd de vision du monde cohérente - aujourd'hui.
Ici : http://www.liberte-philosophie-forum.com/t1487p175-presidentielles#33719
avatar
Princeps
Sapientius


Voir le profil de l'utilisateur http://www.liberte-philosophie-forum.com/t2280-charte-du-forum#4

Revenir en haut Aller en bas

Re: E.Todd : "Qui est Charlie ?", et autres choses étonnantes

Message  Avis' le Mar 7 Mar 2017 - 11:25

Malcolm a écrit:"on" se sent juste en décalage avec un propos dans lequel "on" ne se reconnaît pas.

Evidemment. Il est vrai qu'un intellectuel - et il l'est - parle souvent pour lui seul, reconnais. Mais cela n'excuse ni n'exclut la mauvaise foi au sens classique du terme.

Revenir en haut Aller en bas

Re: E.Todd : "Qui est Charlie ?", et autres choses étonnantes

Message  Malcolm le Mar 7 Mar 2017 - 11:42

Evidemment. Il est vrai qu'un intellectuel - et il l'est - parle souvent pour lui seul, reconnais. Mais cela n'excuse ni n'exclut la mauvaise foi au sens classique du terme.
C'est humain. Mais non, les intellectuels ne parlent pas exactement "pour eux seuls", mais aux idées qu'ils se font de- tandis que les politiques parlent au nom de l'idée qu'ils se font de- ou voudraient se faire de-. Etc. Or, ces deux types d'idées, sont utiles, dans leur genre, et à respecter pour tel (infiniment plus utile que les ergoteries communes).
avatar
Malcolm
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: E.Todd : "Qui est Charlie ?", et autres choses étonnantes

Message  Avis' le Mar 7 Mar 2017 - 12:47

malcolm a écrit: à respecter pour tel

Absolument. Je respecte, mais ne partage pas, surtout en raison de la mauvaise foi ordinaire qui diminue celui qui en fait preuve. Note que les juges des tribunaux sont toujours indulgents en présence de ce qu'ils reconnaissent comme "bonne foi", c'est un élément essentiel du droit. En revanche, ils aggravent les peines des mis en cause faisant preuve de mauvaise foi. Surtout lorsqu'elle est prise en flagrant délit. Oui, ce devrait être considéré comme délit, moralement, mais en même temps, chacun a le droit d'être de mauvaise foi, comme chacun a le droit de garder le silence. En conséquence de quoi, le tribunal vous relaxe, faute de preuves. Veuillez ôter les menottes au prévenu !

Revenir en haut Aller en bas

Re: E.Todd : "Qui est Charlie ?", et autres choses étonnantes

Message  Malcolm le Mar 7 Mar 2017 - 15:16

C'est juste : judiciairement, il est des ironies criantes, dont les juges n'ont que faire de ce que, précisément, on peut les démentir (mauvaise foi), etc. C'est le désavantage de vouloir faire primer la lettre sur l'esprit, par les temps qui courent ! ... Or les intellectuels font quand même mieux primer l'esprit sur la lettre (reste qu'un juge pouvant faire preuve de "trop" d'esprit devant la lettre, serait aussi un danger public : tout cela est délicat à évaluer, bel ami). Mais enfin, si tu veux, pour moi Alain Finkielkraut est un fripon : cela ne m'empêche pas de trouver judicieuse sa démarche culturelle, etc.

C'est comme pour tout : il y a l'homme et son comportement général-quotidien-commun, et il y a l’œuvre de l'homme - qui en est normalement comme un beau fruit. Nous sommes tous "meilleurs" sur le papier ! *Lol*
avatar
Malcolm
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: E.Todd : "Qui est Charlie ?", et autres choses étonnantes

Message  Avis' le Mar 7 Mar 2017 - 15:44

C'est curieux, je n'ai jamais pris Finkelkraut en flagrant délit de mauvaise foi, je le trouve plutôt désarmant de naïveté. Quant à sa démarche culturelle je partage bien sûr. Mais à mon tour de te demander sur quel critère tu fondes ton qualificatif de "fripon", au cas où quelque chose m'aurait échappé... *Héhéhey*

Revenir en haut Aller en bas

Re: E.Todd : "Qui est Charlie ?", et autres choses étonnantes

Message  Malcolm le Mar 7 Mar 2017 - 15:47

Nous ne digresserons pas plus sur Finky, mais, après de son passage à Nuit Debout, il se posait en victime (réelle, en effet) d'une forme de sectarisme insultant alors (ce qui fut vrai), tandis qu'il aurait été un ange. Plus tard, des vidéos tournées sur place révéleront qu'il se mit à insulter lui-même. Bon : dans le stress, ça se comprend, ce n'est pas le problème ; mais pourquoi n'en avoir rien dit ensuite ...

Attention : la friponnerie n'est pas la mauvaise foi !

Fin du HS.
avatar
Malcolm
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: E.Todd : "Qui est Charlie ?", et autres choses étonnantes

Message  Kercoz le Mar 7 Mar 2017 - 16:13

Avistodénas a écrit: Note que les juges des tribunaux sont toujours indulgents en présence de ce qu'ils reconnaissent comme "bonne foi", c'est un élément essentiel du droit. En revanche, ils aggravent les peines des mis en cause faisant preuve de mauvaise foi. Surtout lorsqu'elle est prise en flagrant délit.

La bonne foi n' a pas grand chose à voir dans le droit. C'est le groupe que le droit tente de protéger, pas l' individu.
L' exemple le plus hurlant est celui du qualificatif " en réunion".
Tout socio-psycho-dermato..logue peut démontrer sans forcer, que l'individu en situation de groupe, voit sa liberté d' action et de penser, réduite à pas grand chose. Pourtant la sanction simple sera aggravée parce qu'en réunion.
On aggrave la sanction du fait que le risque pour la société est plus grand.....sauf, bien sur pour les dominants qui passent leur vie "en réunion".

Revenir en haut Aller en bas

Re: E.Todd : "Qui est Charlie ?", et autres choses étonnantes

Message  Malcolm le Mar 7 Mar 2017 - 16:16

Comme d'habitude Kercoz, j'ai envie de t'en mettre une dans la tronche, de ce que tu ferais mieux d'ouvrir un nouveau topic si le sujet t'intéresse vraiment.
avatar
Malcolm
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: E.Todd : "Qui est Charlie ?", et autres choses étonnantes

Message  Avis' le Mar 7 Mar 2017 - 17:30

En dépit de" l'arrivée à maturité du vide", "entre rien et rien", on ne voit pourtant pas venir de "déflagration" généralisée qui serait peut-être bien salutaire si à quelque chose malheur était bon, mais plutôt une guérilla de type banlieues-territoires-perdus généralisée et permanente. Car tout fut mis en oeuvre, et surtout le couvercle sur la marmite, afin de préserver une paix sociale dont ne veulent en tous cas pas et à aucun prix les intéressés qui, à la fois parce qu'ils se regroupèrent en ethnies dans lesdits territoires, parce que rien ne put être fait pour les assimiler en raison de leur nombre (c'était à prévoir, mieux valait se montrer fermes dès le début des arrivées massives de tribus entières), parce que se retrouvant en position de force ils sont désormais en mesure d'exiger sans rien concéder de leur côté, parce qu'ils forment désormais localement une force politique que des élus caressent dans le sens du poil au point de leur concéder des droits spécifiques n'ayant rien à voir avec une république laïque, pour toutes ces raisons et sans y impliquer les attentats, la pression monte, s'échappant de ci de là à la faveur du moindre signe de contrôle policier. Et que, la population française ne souhaitant rien plus que la paix sociale, elle est prête à tous les compromis toujours insuffisants pour les fauteurs de "les français dehors des banlieues" et autres  "on est chez nous".
C'est le type même de guérilla locale qui ne peut déflagrer pour cause de "résilience" du peuple français.
Il faut également souligner que la non-intégration de ces populations s'est d'abord jouée sur une question de réputation (qui n'est rien d'autre qu'une image véhiculée à tort ou à raison) précédant les immigrés, et à laquelle ces derniers se sont empressés de donner raison (une généralisation n'est jamais qu'une demi-vérité mais dans demi-vérité il y a vérité). Ainsi, ce n'est la faute à personne mais le problème est là, le pire étant que ces immigrés ou descendants se sont punis tout seuls en donnant raison à tous ceux qui pouvaient les exclure car en effet, ce sont aujourd'hui des exclus et sans doute pour très longtemps.

Revenir en haut Aller en bas

Re: E.Todd : "Qui est Charlie ?", et autres choses étonnantes

Message  Philosophos le Mar 7 Mar 2017 - 19:31

Avistodénas a écrit:Ainsi, ce n'est la faute à personne mais le problème est là, le pire étant que ces immigrés ou descendants se sont punis tout seuls en donnant raison à tous ceux qui pouvaient les exclure car en effet, ce sont aujourd'hui des exclus et sans doute pour très longtemps.
Je pense que ce sont les mieux lotis des exclus, car ils vivent à proximité des métropoles, ce qui signifie de grandes chances d'ascension sociale. D'ailleurs, curieusement, on ne parle jamais de la petite bourgeoise maghrébine, qui quitte régulièrement les cités pour des pavillons. La pire exclusion est celle de la province, où l'emploi est très dégradé et les possibilités de partir étudier dans une grande ville de plus en plus faibles.

Revenir en haut Aller en bas

Re: E.Todd : "Qui est Charlie ?", et autres choses étonnantes

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 4 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum