Évoféminisme

Page 4 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Aller en bas

Re: Évoféminisme

Message  Rêveur le Ven 26 Juin 2015 - 14:46

Mais toutes les actions sont en quelque sorte motivées par un idéal. C'est ainsi qu'on les justifie. S'il n'y a pas d'idéal, c'est que ce sont des valeurs, des idéaux qui les motivent, ou bien encore des raisons précises mais qui encore font écho à quelque chose de l'ordre de l'idéal.
À vouloir voir de l'idéal là où on le souhaite comme vous le faites, et qu'on peut toujours faire, on finit par en voir partout. Qu'est-ce qu'une décision, sinon un pas en avant vers un horizon déterminé (qui peut toutefois être un mirage) ?

Revenir en haut Aller en bas

Re: Évoféminisme

Message  Ragnar II le Ven 26 Juin 2015 - 15:34

Philo a écrit:Ce n'est pas parce [que Peggy Sastre] est au courant de ce que disait Nietzsche qu'elle est honnête.

Ce n'est pas parce que Peggy Sastre est au courant de ce que disait Nietzsche qu'elle est malhonnête pour autant.

Tu sembles associer « connaissance de Nietzsche » et « adéquation totale à la facette aristocratisante et anti-plébéienne » que tu trouves en Nietzsche, au point d'en faire un critère d'honnêteté ! ...

Philo a écrit:Si ton amie se base sur Darwin et Nietzsche pour sa philosophie, il y a fort à parier qu'elle ne sera pas honnête sur ces penseurs. Elle les fera pencher du côté qu'elle souhaite.

Il y a fort à parier que tu vas perdre ton pari !

1 )  Darwin : le néodarwinisme construit sur la génétique confirme tout le darwinisme de A à Z. Si Peggy Sastre ne rejette ni le darwinisme ni le néodarwinisme mais en fait le départ d'une possible prise en charge de l'évolution naturelle par l'humain, notamment pour que cela bénéficie aux femmes, qui ont jusqu'à présent été très défavorisées par cette évolution, on ne peut pas dire que cela est malhonnête.

2 )  Nietzsche dit explicitement que s'il a horreur de suivre qui ou quoi que ce soit, il a aussi horreur d'être suivi par qui ou quoi que ce soit. Peggy Sastre n'est pas une suiveuse aveugle de Nietsche, elle adhère cependant au principe individualiste qui fait un des éléments les plus importants de la pensée de Nietsche. Or, il se trouve que lorsqu'on analyse certains fonds de la pensée darwiniste (et néodarwiniste) et nietzschéenne, on découvre un bon parallèle entre les deux en matière d'individualisme, notamment dans le fait que toute mutation génétique à l'origine de toutes les sélections naturelles des espèces n'a jamais lieu qu'au sein d'un seul individu de l'espèce concernée. Si cela ne fait pas penser au message de Zarathoustra sur l'humain en tant que pont tendu au-dessus de l'abîme pour rejoindre le surhumain à construire de l'autre côté du gouffre ...

Philo a écrit:Il est impossible de supprimer tout idéal, ou bien il faudrait vivre dans l'instant, comme un animal. Bien sûr que Nietzsche se projetait dans le futur, avec son surhomme et son aristocratie de philosophes à venir. Mais l'amélioration des droits de la femme ou de la technologie en vue de plus de confort, est aussi un idéal.

Soit ! Alors mettons-nous bien d'accord : Il y a idéal et idéal.

Il y a l'idéal qui existe seulement en tant qu'idée, conception de la pensée, spéculation, et qui possède toutes les qualités, mais qui est irréalisable.

Et il y l'idéal qui existe bien dans un premier temps en tant qu'idée, conception de la pensée, spéculation, et qui possède bien toutes les qualités, mais qui non seulement est réalisable, mais se réalise sous nos yeux depuis des siècles grâce à une évolution qui doit beaucoup plus aux technosciences qu'à la philosophie.

Entre le premier idéal et le second, il y a la force du pragmatisme ...

Philo a écrit:Tu es favorable, en matière de moeurs, pour un libéralisme total, ce qui n'est pas ou plus le cas d'Onfray, à la différence du libéralisme économique où je t'ai lu préférer une régulation, par exemple sous forme de redistribution, comme pour la Grèce ou les pauvres de Californie, en quoi tu serais d'accord avec Onfray. Il ne veut pas qu'on marchandise les êtres humains, à l'instar de cet enfant bâtard qui pour Kant n'a aucun droit, et qu'il assimile à une marchandise. Ni qu'on cède à tous les caprices de l'individu. "Avoir un enfant n'est pas un droit", dit-il.

Pour développer une réponse cohérente à cette remarque de ton cru, il y faudrait un fil de discussion entier. Je vais tenter de résumer :

Je suis pour une redistribution des richesses car c'est la seule façon d'obtenir des résultats sur le plan d'une instruction maximale et bien définie dans le cadre d'un laïcité sans défaut.

Une instruction bien menée dans tous les domaines permet de bien montrer et de bien faire assimiler les avantages et les inconvénients proposés par quiconque a quelque chose de matériel ou de spirituel à vendre.

Tout individu formé ainsi, adéquatement face aux avantages et au danger du monde en général et de celui de l'humain en particulier est sans conteste le mieux armé face à toutes les propositions, offres ou attaques possibles et imaginables.

Je pose comme principe que chacun devrait être absolument libre de faire ce qu'il veut de son corps, et aussi de ses gènes, mais que si la plus grande prudence est nécessaire face au loup qu'est l'homme pour l'homme, comme disait l'autre, un individu instruit sera mieux armé qu'un pauvre imbécile laissé dans l'ignorance de ce qui peut l'attendre dans la vie.

À partir de là, quiconque voit une marchandisation du corps des autres ne devrait avoir qu'un seul droit : s'occuper de ses propres fesses et pas de celles des autres.

Cela dit, et pour empêcher toute velléité abjecte de profit par l'esclavage, des lois et des moyens de les faire appliquer sont évidemment nécessaires, comme toujours, d'ailleurs, et dans de nombreux domaines, mais il ne faudrait pas tomber dans l'absurdité actuelle de la législation française. Interdire la gestation pour autrui, c'est beau sur le papier, mais dans les faits, on voit ce que ça donne avec les couples français partis à l'étranger et tentant de revenir en France avec leur bambins nés de la GPA ...

On peut d'ailleurs se pencher sur l'incroyable diversité des points de vue sur la législation concernant de par le monde la gestation pour autrui et se rendre compte de la coupure nette ayant eu lieu dans ce domaine entre toute tradition historique et la réalité actuelle du monde en matière de gestation.

Cliquer sur le lien suivant et lire ce qui se fait dans les pays ayant légiféré sur la GPA pour s'en rendre compte :

https://fr.wikipedia.org/wiki/Gestation_pour_autrui


.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Évoféminisme

Message  Ragnar II le Ven 26 Juin 2015 - 15:45

aldolo a écrit:Je vois dans les dernières thèses de Ragnar un idéal béat envers le scientisme

« ... la formation littéraire de la grande majorité de nos élites n’est pas vraiment un atout pour comprendre un monde dont les transformations sont surtout de nature technoscientifiques, et parce que, pour préserver son pouvoir, il vaut toujours mieux crier au scientisme, à Auschwitz, Hiroshima et Gattaca ... »

Peggy Sastre


.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Évoféminisme

Message  Princeps le Ven 26 Juin 2015 - 15:52

Formation littéraire de nos élites ? Voilà une splendide oxymore.
avatar
Princeps
Sapientius


Voir le profil de l'utilisateur http://www.liberte-philosophie-forum.com/t2280-charte-du-forum#4

Revenir en haut Aller en bas

Re: Évoféminisme

Message  Ragnar II le Ven 26 Juin 2015 - 15:57

Philo a écrit:La position d'Onfray est claire : un enfant n'est pas un objet qu'on peut acheter comme un yaourt au supermarché.

Sa position est en effet très claire, mais où a-t-il vu que les enfants nés par gestation pour autrui étaient achetés comme des yaourts ? Où ?

Les 25 000 enfants nés en Amérique nu Nord grâce à la gestation pour autrui et se portant sans doute mieux que les siens n'ont pas été payés à la caisse de Carrefour, que je sache ! ...

.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Évoféminisme

Message  Ragnar II le Ven 26 Juin 2015 - 16:02

Princeps a écrit:Formation littéraire de nos élites ? Voilà une splendide oxymore.

Sarkozy et Hollande ont beaucoup lu Télé 7 Jours, kamême ...

.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Évoféminisme

Message  aldolo le Ven 26 Juin 2015 - 16:17

Ragnar II a écrit:
aldolo a écrit:Je vois dans les dernières thèses de Ragnar un idéal béat envers le scientisme

« ... la formation littéraire de la grande majorité de nos élites n’est pas vraiment un atout pour comprendre un monde dont les transformations sont surtout de nature technoscientifiques, et parce que, pour préserver son pouvoir, il vaut toujours mieux crier au scientisme, à Auschwitz, Hiroshima et Gattaca ... »

Peggy Sastre


.



Cette citation est insuffisante (Princeps).  Tout ce que je vois, c'est que soit tu es incapable de comprendre la nature du problème, soit t'es un dévot absolu d'une religion appelée science.
Et ça, ça s'appelle du scientisme ! (en français)
Bref, j'ai autre chose à faire qu'à lire ton incapacité à penser un tant soit en profondeur tout ce qui te dérange.

Et là tu m'excuses, mis il y a encore un môme qui vient de foutre en l'air sa vie en explosant une usine chimique, pour montrer sa béatitude de vivre dans notre capitalisme progressiste exemplaire d'égoïsme. T'as qu'à continuer à te boucher les oreilles et à fermer les yeux (tant que t'as pas la vue directe sur l'usine en question, tu devrais y arriver). Continues à oublier la Shoah et toutes ces marques en forme de détail de l'histoire de l'évolution des hommes, c'est pas grave tout ça : on vit dans le meilleur des mondes.

Quand les mômes s'auto-exploseront tous les deux jours en guise de nietzschéisme, t'auras qu'à ouvrir un joli nouveau bavardage pour entretenir tes chères cellules grisâtres. Quant à moi, j'ai répété cinq fois la même chose pour rien, ça va comme ça...
Marre

(exit aldolo)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Évoféminisme

Message  Ragnar II le Ven 26 Juin 2015 - 16:25

.


Tu es adorable quand tu fais le con !


.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Évoféminisme

Message  aldolo le Ven 26 Juin 2015 - 16:32

Ragnar II a écrit:.


Tu es adorable quand tu fais le con !


.
J'essayais juste de t'aider rapport à ton entretien cellulaire de matière grise, j'ai du taper trop haut !
Désolé... (met un peu de vaseline, ça grippera moins)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Évoféminisme

Message  Princeps le Ven 26 Juin 2015 - 16:38

L'administration a eut suffisament de travail, soyez sympa. Restez courtois, j'apprecierai de pouvoir parfaire mon bronzage 8) .
avatar
Princeps
Sapientius


Voir le profil de l'utilisateur http://www.liberte-philosophie-forum.com/t2280-charte-du-forum#4

Revenir en haut Aller en bas

Re: Évoféminisme

Message  Ragnar II le Ven 26 Juin 2015 - 17:00

aldolo a écrit:
Ragnar II a écrit:
aldolo a écrit:Je vois dans les dernières thèses de Ragnar un idéal béat envers le scientisme

« ... la formation littéraire de la grande majorité de nos élites n’est pas vraiment un atout pour comprendre un monde dont les transformations sont surtout de nature technoscientifiques, et parce que, pour préserver son pouvoir, il vaut toujours mieux crier au scientisme, à Auschwitz, Hiroshima et Gattaca ... »
Peggy Sastre
.

Cette citation est insuffisante (Princeps).

Elle m'a semblé largement suffire en tant que remarque de Peggy Sastre elle-même en réponse à l'argument « scientiste » régulièrement servi par ceux qui ne savent pas ce qu'ils disent lorsqu'il parlent de scientisme, qui, en opposition au matérialiste scientifique dont il est question sous la plume ici mienne est une position philosophique datant de plus d'un siècle et aussi une doctrine ayant un rapport vaguement scientifique avec un point de vue surtout chrétien.

Si le propos tenu ici par ma petite personne ne se construit que du point de vue du 21e siècle et hors de tout christianisme, il n'est évidemment pas scientiste.

La réponse à notre Aldolo préféré ne peut en conséquence pas être autre chose qu'une pirouette cacahuète, comme il le dit lui-même à l'occasion ... (Tout ça pour éviter de recevoir des leçons dignes d'un cours préparatoire, et surtout d'en donner ...)

.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Évoféminisme

Message  aldolo le Ven 26 Juin 2015 - 17:29

Non mais il n' a pas "d'argument" scientiste. C'est dans ta tête, ça.
Scientiste, c'est un constat en forme de provoc (ou le contraire) que je fais quant à ta dévotion envers l'actualité scientifique du moment.

Les arguments, ils sont ailleurs et se réfèrent à ce que tu ne veux pas aborder parce que tu défends ton point de vue sans vouloir réfléchir à quoi que ce soit qui en diverge. Bref, le contraire d'un débat (...)
Suffit de lire mes envois, c'est pas très compliqué de voir mes objections : je l'ai dit cinq fois et à chaque fois de façon différente pour être sûr de bien me faire comprendre... pour la même pirouette en retour, répétée autant de fois, sans jamais aborder le sujet, donc.

Une sixième fois serait superflue...

Revenir en haut Aller en bas

Re: Évoféminisme

Message  Princeps le Ven 26 Juin 2015 - 17:36

Ragnar a écrit:Elle m'a semblé largement suffire en tant que remarque de Peggy Sastre (...)
Je modère par la reformulation un extrait qui était un tantinet excessif. Que vous échangiez des amabilités me ravi, mais j’œuvre pour qu'elles restent courtoises.
avatar
Princeps
Sapientius


Voir le profil de l'utilisateur http://www.liberte-philosophie-forum.com/t2280-charte-du-forum#4

Revenir en haut Aller en bas

Re: Évoféminisme

Message  aldolo le Ven 26 Juin 2015 - 17:44

Si elles étaient courtoises, ça te ferait moins marrer...
8)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Évoféminisme

Message  Rêveur le Ven 26 Juin 2015 - 17:47

aldolo a écrit:Si elles étaient courtoises, ça te ferait moins marrer...

Au contraire, voyons ! On aurait droit à une correspondance digne du dix-huitième siècle avec les salutations à la fin etc.
Ça pourrait donner quelque chose comme Rousseau-Voltaire.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Évoféminisme

Message  Ragnar II le Ven 26 Juin 2015 - 21:25

aldolo a écrit:Non mais il n' a pas "d'argument" scientiste. C'est dans ta tête, ça.
Scientiste, c'est un constat en forme de provoc (ou le contraire) que je fais quant à ta dévotion envers l'actualité scientifique du moment.

Les arguments, ils sont ailleurs et se réfèrent à ce que tu ne veux pas aborder parce que tu défends ton point de vue sans vouloir réfléchir à quoi que ce soit qui en diverge. Bref, le contraire d'un débat (...)
Suffit de lire mes envois, c'est pas très compliqué de voir mes objections : je l'ai dit cinq fois et à chaque fois de façon différente pour être sûr de bien me faire comprendre... pour la même pirouette en retour, répétée autant de fois, sans jamais aborder le sujet, donc.

Une sixième fois serait superflue...

Tes arguments sont éculés. Ce sont ceux d'une véritable stagnation de la pensée. Or, la pensée est entrée au 21e siècle dans une phase de mutation dont les stagnants ignorent tout et dont il ne veulent rien savoir malgré toutes les explications du monde. Tant pis pour eux, car ils sont dans un grippage oxydé de leur action et de leur pensée, une impasse de leur être et de leur devenir, une vitrification de leur petite misère à eux.

Ce que les stagnants ne veulent pas comprendre, et qui est en train de pouvoir les tuer à la lomgue, c'est qu'avec les sciences actuelles du vivant, nous sommes entrés dans une phase tout à fait nouvelle de l'histoire de l'humanité. Désormais on aura beau s'appuyer sur toute l'ingénuité littéralement attendrissante des raisonnements d'éthique digne des romans d'Arlequin (expérience des menstruations, de la grossesse, de l'enfantement, et tout le tralala digne de l'abrutissement des masses par Walt Disney), ça ne changera rien au fait que toutes les victoires de la femme (les vraies, pas celles de la philosophie, de la sociologie ou de la politique qui n'ont rien donné en réalité) ont été d'ordre biologique et technoscientifique et pas philosophiques ni idéologiques (pillule contraceptive, industrialisation du préservatif, interruption médicalisée de la grossesse) et que non seulement ça va continuer comme ça, mais que c'est déjà enclenché sans possibilité de retour en arrière (sélection génétique d'ovocytes, externalisation de la grossesse, diagnostic préimplantatoire, sélection d'embryons, manipulations génétiques).

Tout porte à croire en outre qu'une véritable séparation d'espèce est non seulement possible mais est déjà en début de réalisation entre les stagnants et les mutants puisque se dessine depuis quelques années une bifurcation qu'on peut qualifier de biologique entre une partie de l'humanité vivant sur le principe d'une physiologie de stratégie r et une autre vivant sur celui d'une physiologie de stratégie k (google, pour voir ce que sont les stratégies r et k) et il y en a encore qui appuient leurs pensées de l'humain sur un passéisme n'ayant d'égal que l'angélisme le plus pur et donc le plus débile.

.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Évoféminisme

Message  aldolo le Sam 27 Juin 2015 - 1:53

Si tu veux, Ragnar...

Tu as le choix entre montrer encore et encore au grand jour que tu ne comprends strictement rien à ce que je dis, et répondre à côté avec ton éternel monologue auto-satisfait, ou faire l'immense effort intellectuel qui consiste à chercher à comprendre ce que dit l'autre (l'autre = le type qui est derrière l'espèce de texte imprimé que tu interprètes d'une fesse distraite)
... et commencer à penser.
(enfin à y penser déjà, je m'en voudrais d'être plus désagréable que toi).

Par contre et à propos de monologue, je me souviens t'avoir défendu un jour que tu reprochais à certains intervenants de forum philo de monologuer... je me souviens même que tu leur reprochais aussi d'être indifférents au sort de leurs collègues de forum... et encore de m'en être pris en retour une demi-douzaine sur la gueule.
C'est pas ce que ça m'a rapporté (soit absolument pas le moindre mot de ta part) qui me fait le regretter, juste que cette fois et avec le recul, je pense que j'aurais mieux fait de me la fermer.

Sur ce, je te laisse continuer à réciter tes mantras scientistes et m'en vais voir ailleurs que sur ce fil s'il y a quelque chose de plus substantiel à se mettre sous la dent.


PS : je rappelle pour mémoire (et afin de ne pas prendre tes vessies pour des lanternes) la définition du scientisme :
Attitude consistant à considérer que toute connaissance ne peut être atteinte que par les sciences, particulièrement les sciences physico-chimiques, et qui attend d'elles la solution des problèmes humains.
http://www.cnrtl.fr/definition/scientisme

... qu'on s'amusera à comparer avec ta définition :
une doctrine ayant un rapport vaguement scientifique avec un point de vue surtout chrétien.

...

Revenir en haut Aller en bas

Re: Évoféminisme

Message  Ragnar II le Sam 27 Juin 2015 - 3:40

.

Tout ce que tu dis ici sur le sujet qui nous occupe, mon ami, tout ce que tu présentes ici en le revêtant d'une noblesse dont le caractère factice t'échappe complètement, mon ami, ça fait des années et des années que je le vois et l'entend sous toutes les formes du passéisme le plus flagrant.

La cour suprême des États-Unis vient tout juste d'imposer la validité du mariage entre homosexuels aux 50 États de ce pays. La France a déclaré il n'y a pas bien longtemps la même validité de mariage entre homosexuels, et Zémour n'est pas content car cela l'éloigne du 18e siècle. Ça fait des années que le mariage homosexuel est légal au Canada. Il y a dans le monde aujourd'hui 80 pays qui reconnaissent légalement le mariage entre homosexuels.

Alors dis-moi ce que vaut la nature naturant la procréation naturelle et tout ce que tu racontes en pensant faire œuvre de sagesse, face aux millions de couples de deux hommes ou de deux femmes qui vont avoir comme tous les couples du monde le désir d'avoir des enfants ?

Aujourd'hui, lorsque se pose des problèmes de procréation risquant de se traduire par des maladies génétiques dont l'horreur le dispute à la souffrance, le remède consiste parfois à ôter de l'ovocyte (maternel) la partie mitochondriale de l'ADN pour la remplacer par l'ADN mitochondrial d'un autre ovocyte (maternel aussi) et de l'implanter après fécondation spermatozoïdale (ce qui est donc paternel) dans l'utérus (maternel) d'une mère porteuse chargée de l'externalisation d'une grossesse prévue pour donner naissance à un enfant sain.

Alors dis-moi ce que vaut la nature naturant la procréation naturelle et la juridiction issues des trois monothéisme qui croient encore faire la loi jusque dans les laïcité les mieux établies et dont tu te fais l'avocat sans même le savoir, face à la naissance des enfants vivant en bonne santé grâce aux technosciences, mais nés d'un père et de trois mères ?

.

Les dinosaures de l'éthique, de la morale, du caractère sacré de la vie (sacré par qui ?) et de la tradition juridique ancestrale sont en train de recevoir avec les technosciences actuelles du vivant l'équivalent métaphorique d'une météorite qui les fait lentement disparaître dans un aveuglement tout à fait remarquable, mais dont ils n'ont par définition aucune conscience.

Tu as parfaitement le droit de t'associer à eux ...

.

P.S. : Après avoir lu la définition du scientisme donnée par le CNRS, tu ne te rends même pas compte que tu n'y as rien compris ...

.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Évoféminisme

Message  Ragnar II le Sam 27 Juin 2015 - 4:27

aldolo a écrit:C'est pas ce que ça m'a rapporté (soit absolument pas le moindre mot de ta part) qui me fait le regretter, juste que cette fois et avec le recul, je pense que j'aurais mieux fait de me la fermer.

Étudie le surhumain de Nietzsche, ça te fera peut-être comprendre la différence entre ceux qui ne regrette rien de leurs actions passées et ceux qui n'en finissent pas de revenir sur un passé dont le souvenir les fait manifestement souffrir à divers degrés.

Je ne l'ai caché à personne : je suis ici pour faire des exercices de français et de rhétorique destinés à entretenir ma vieille carcasse bien aimée, et pas pour me faire des amis. De toute façon, on ne se fait pas d'amis sur Internet. On se fait des relations.

Et on se fait des relations bien passagères, bien légères, avec toutefois des exceptions littéralement extraordinaires, comme dans le cas de l'amitié la plus sincère et la plus solide que j'entretiens grâce à Internet depuis une bonne quinzaine d'années maintenant avec Peggy Sastre   ⭐  ⭐  ⭐  ⭐  ⭐

Sinon, je pourrais regretter moi aussi d'avoir traduit en français l'introduction d'une des avancées philosophiques les plus remarquables de tous les temps et de n'avoir eu en retour que l'indifférence la plus totale sur tous les forums de philosophie français où j'ai présenté la chose, or, cela ne me fait ni chaud ni froid, car ça m'a quand même fait faire un exercice remarquable en ce sens qu'on ne lit ni ne comprend jamais aussi bien un ouvrage philosophique ou autre que lorsqu'on le traduit ...

En attendant, ne te prends pas trop la tête, « mon ami », surtout face à l'être supérieur que je suis par rapport à la roture, si je puis me permettre un peu de rigolade et de cabotinage attardés en volonté de miroirs chargés de toutes les réflexions backlachistes et de tous les compliments les plus subtilement habillés d'hypocrisie ordinaire ...

.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Évoféminisme

Message  Philosophos le Sam 27 Juin 2015 - 9:32

Ragnar II a écrit:toutes les victoires de la femme (les vraies, pas celles de la philosophie, de la sociologie ou de la politique qui n'ont rien donné en réalité) ont été d'ordre biologique et technoscientifique et pas philosophiques ni idéologiques (pilule contraceptive, industrialisation du préservatif, interruption médicalisée de la grossesse) et que non seulement ça va continuer comme ça, mais que c'est déjà enclenché sans possibilité de retour en arrière (sélection génétique d'ovocytes, externalisation de la grossesse, diagnostic préimplantatoire, sélection d'embryons, manipulations génétiques).
Obliger des africaines ou des indiennes qui gagnent 1 € par jour à porter une dizaine d'enfants dans leur vie, en plus des leurs, c'est une victoire pour les femmes ? Peut-être les blanches richissimes de l'Europe ou des Etats-Unis qui peuvent se payer un bébé à 150 000 €, mais celles-là n'avaient déjà plus beaucoup de victoires à remporter, pas plus qu'une riche dotée du XIXe siècle.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Évoféminisme

Message  Ragnar II le Sam 27 Juin 2015 - 10:04

.

Il faut avoir une piètre idée de la motivation des couples cherchant à externaliser leur grossesse pour s'imaginer qu'ils vont tous jouer sur le seul volet vulgaire de l'exploitation des femmes les plus démunies de la terre. Ce qu'ils cherchent avant tout, c'est d'avoir un enfant, pas une poupée Barbie fabriquée dans des bagnes !

Cela dit, est-ce que je dis plus haut ou est-ce que je ne dis pas que la grossesse pour autrui devrait être encadrée par une législation digne de ce nom ? As-tu vu ce qu'on fait d'un pays à l'autre pour réglementer ce type de grossesse ? Si tu l'as vu, as-tu vu aussi le bordel que ça représente pour l'instant ? Crois-tu vraiment que ce bordel va durer éternellement ? Penses-tu vraiment que les parents potentiels de ce genre de transaction vont tous tomber dans le panneau de la médiocrité et de la vulgarité la plus abjecte ? Il existe déjà en Amérique du Nord des campagnes de boycott visant les profiteurs du système. Pas des campagnes d'interdiction. Des campagnes de boycott.

Sur le plan du risque d'instrumentalisation des enfants soit disant achetés et des femmes soi-disant privées de leur être, Onfray et tous ceux qui ont signé avec lui je ne sais plus quelle pétition visant l'interdiction de la GPA ou quelque chose du genre prennent à mes yeux tout l'aspect de l'irresponsabilité des retardés mentaux.

Ou bien il faudra signer aussi une pétition sur l'interdiction de la pauvreté, de la prostitution et de la malnutrition, alors que ces problèmes n'ont en réalité de solution que dans l'éducation et l'enrichissement du plus de monde possible sur la terre ! ...

Philo a écrit:Obliger des africaines ou des indiennes qui gagnent 1 € par jour à porter une dizaine d'enfants dans leur vie, en plus des leurs, c'est une victoire pour les femmes ? Peut-être les blanches richissimes de l'Europe ou des Etats-Unis qui peuvent se payer un bébé à 150 000 €, mais celles-là n'avaient déjà plus beaucoup de victoires à remporter, pas plus qu'une riche dotée du XIXe siècle.

Les femmes du tiers et du quart monde dont tu parles sont en effet les perdantes de l'affaire, mais à ce que je sache, c'est surtout à cause de la religion et pas de la science, qui n'est pas encore débarquée chez elles.

Cela dit, tu peux être sûr que les couple désireux d'externalisation de la grossesse ne vont pas faire appel aux femmes dont tu parles sur le seul motif de l'économie d'argent.

Re-cela dit, je ne connais aucun exemple de diffusion de la médecine qui n'ait pas débuté par les plus favorisés, et tout porte à croire que les femmes les plus démunies de la terre vont continuer encore longtemps de crever comme des bêtes en accouchant de leur quinzième ou vingtième enfant mort-né.

Je parle plus haut d'une possible séparation d'espèce par opposition des stratégies r et k. C'est ça que tu touches avec les femmes dont tu parles.

.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Évoféminisme

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 4 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum