Philanthropie : qu'en penser ?

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Aller en bas

Re: Philanthropie : qu'en penser ?

Message  Malcolm le Mer 22 Fév 2017 - 22:07

Ce que fait bien le pape actuel.

Malcolm
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Philanthropie : qu'en penser ?

Message  Kal' le Mer 22 Fév 2017 - 22:10

avatar
Kal'
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Philanthropie : qu'en penser ?

Message  Malcolm le Mer 22 Fév 2017 - 22:22

WTH.
avatar
Malcolm
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Philanthropie : qu'en penser ?

Message  Prince' le Mer 22 Fév 2017 - 22:31

J'ai honte de ne plus m'en souvenir, mais c'est Croce (?) qui produit une magistrale interprétation de la religion politique au U.S.A. Je sais que j'en ai parlé dans un vif échange avec Ragnar.
avatar
Prince'
Ancien modérateur


Voir le profil de l'utilisateur http://www.liberte-philosophie-forum.com/t2280-charte#44774

Revenir en haut Aller en bas

Re: Philanthropie : qu'en penser ?

Message  Ragnar II le Jeu 23 Fév 2017 - 9:34

.

Pour répondre rapidement (aujourd'hui, je manque de temps), je dirai qu'il existe en Amérique du Nord une métaphysique de l'argent fondée sur une généalogie de la survie des premiers colons et voulant que Dieu accorde la richesse au plus méritants de ses créatures. Mais cette intervention divine a sa contrepartie dans un contrat liant tacitement Dieu et le riche, qui doit s'occuper de répartir sa fortune pour en faire bénéficier les plus démunis.

Curieusement, cette métaphysique de l'argent est restée bien ancrée dans les esprits nord-américains les plus librement matérialistes au sens simultanément vulgaire et noble du terme, c'est-à-dire au sens du dollar pour la vulgarité (c'est la course de rats), et de la constitution du monde exclusivement atomique et matérielle pour la noblesse (c'est la pensée démocritéenne). Nombreux sont les milliardaires qui financent à coups de milliards toutes les recherches possibles et imaginables visant à contrer par la science et le naturalisme toutes les avancées du créationisme.

Notons en passant la différence essentielle entre la considération de la fortune par le Français et le Nord-Américain : Le Français se voit comme quelqu'un d'exploité par le système capitaliste. Le Nord-Américain se voit comme un milliardaire n'ayant pas encore réussi.

.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Philanthropie : qu'en penser ?

Message  Malcolm le Jeu 23 Fév 2017 - 11:25

Mais qu'est-ce que vient foutre le matérialisme démocritéen dans toutes ces avanies ?
Le Français se voit comme quelqu'un d'exploité par le système capitaliste. Le Nord-Américain se voit comme un milliardaire n'ayant pas encore réussi.
Et l'un et l'autre s'illusionnent sur leur compte, ou ne raisonnent pas assez dessus. Les deux ont leur espèce d'intérêt. Mais enfin "le" capitalisme, ça n'existe pas ! *Lol* N'existe jamais qu'une convention des Hommes à s'activer selon telle technologie sociale bourso- et banco-centrique, de l'entrepreneuriat. Et, les entrepreneurs, ce sont bien des êtres humains comme toi et moi.
Donc : "le Français" a raison de se sentir exploité par quelque possédant ; "l'Américain" a raison de sentir potentiellement possédant - encore qu'on ne saurait tous être khalifes à la place du khalife ! *Lol*
Finalement, "le capitalisme", c'est le règne ... d'Iznogoud ! ... et on appelle cela du saint nom de démocratie ! *Lol*

Soyons sérieux une seconde, même si j'en ai la larme à l’œil de rire.
avatar
Malcolm
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Philanthropie : qu'en penser ?

Message  Ragnar II le Sam 25 Fév 2017 - 9:25

Malcolm a écrit:Mais qu'est-ce que vient foutre le matérialisme démocritéen dans toutes ces avanies ?

Naturalisme = Matérialisme = Athéisme = Atomisme = Fond de la pensée anti-créationiste animant les 156 milliardaires nord-américains qui ont décidé de verser au moins 50 % de leur fortune à des œuvres de bienfaisance travaillant dans l'instruction et la santé partout dans le monde.

Malcolm a écrit:
Le Français se voit comme quelqu'un d'exploité par le système capitaliste. Le Nord-Américain se voit comme un milliardaire n'ayant pas encore réussi.
Et l'un et l'autre s'illusionnent sur leur compte, ou ne raisonnent pas assez dessus. Les deux ont leur espèce d'intérêt. Mais enfin "le" capitalisme, ça n'existe pas ! *Lol* N'existe jamais qu'une convention des Hommes à s'activer selon telle technologie sociale bourso- et banco-centrique, de l'entrepreneuriat. Et, les entrepreneurs, ce sont bien des êtres humains comme toi et moi.
Donc : "le Français" a raison de se sentir exploité par quelque possédant ; "l'Américain" a raison de sentir potentiellement possédant - encore qu'on ne saurait tous être khalifes à la place du khalife ! *Lol*
Finalement, "le capitalisme", c'est le règne ... d'Iznogoud ! ... et on appelle cela du saint nom de démocratie ! *Lol*

Soyons sérieux une seconde, même si j'en ai la larme à l’œil de rire.

Ta larme à l'œil de rire me plaît bien, mais elle ne noiera jamais ton sérieux et c'est justement ton sérieux qui me fait rire, moi, qui me retiens de te montrer à quel point ton intellect te bourre le crâne en l'empêchant de voir la différence astronomique qu'il y a dans l'action pragmatiste nord-américaine et l'action théorique française, actions qui se mesurent et se mettent en perspective comme suit :

Somme versée par les milliardaires nord-américains pour tenter d'améliorer le sort des plus démunis de la planète = 365 MILLIARDS DE DOLLARS, auxquels vient s'ajouter le chèque de 3 MILLIARDS de Mark E. Zuckerberg, fondateur de Facebook, ce qui donne aujourd'hui un total de 368 MILLIARDS DE DOLLARS.

Somme versée par les milliardaires français pour les mêmes raisons = 0 EUROS.

.

Cela dit, j'ai mal aux côtes en te voyant dire que le capitalisme n'existe pas tout en donnant une définition du capitalisme qui montre bien que le capitalisme existe. Ton verbiage philosophique ne trompe pas tout le monde, mon p'tit vieux ...

Bon, assez joué. Je te remets dans mes ignorés, car on peut mourir d'un excès de spasmes diaphragmique à la lecture de ton propos, et je tiens à ma santé.

.

P.-S. : Je te rejoins volontiers sur la question de la démocratie, qui est une rigolade digne d'une bande dessinée.

Mais qu'as-tu à proposer de mieux ? La République de Platon ? Le Césaropapisme de Rome ? La Dictature de Pinochet ? Ou autre ?

Tu peux évidemment répondre en t'adressant à ceux qui voit en toi un Phœnix des hôtes de ces bois, car moi, je vais scier du bois pour me faire un bateau à voiles en vue de mettre celles-ci et placer ainsi un horizon événementiel entre ton idéel de pacotille et la poupe de mon embarcation.

.

À un d'ces jours peut-être.

:arrow: Ce message a été rédigé par Malcolm qui est actuellement sur votre liste de membres ignorés. Voir le message. :arrow:

.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Philanthropie : qu'en penser ?

Message  Malcolm le Sam 25 Fév 2017 - 19:38

"Assez joué, je t'ignore.
PS: mais il faut quand même que je te pose ces questions encore.
:arrow: Et cela fait plusieurs fois que je te dis t'ignorer pour te vexer, comme seul argument à ma disposition.  :arrow: " *Lol*

Et, dans l'ensemble : "Je te lis au pied de la lettre de A à Z et c'est pour ça que je m'oppose à toi et surtout que tu n'y comprends rien à moi." *Lol*
Vraiment, quand je te lis Ragnar, je comprends ce que Nietzsche entendait par ...

Mais enfin, une question quand même, à titre franco-français : combien la Sécu verse-t-elle chaque année, non seulement aux Français, mais à tous les ressortissants étrangers qui y ont droit ? Et à l'Europe pour X projets ? ... Je le demande honnêtement, car je n'en sais rien. Par contre, je me doute bien que ça ne fera pas 368 mds de dollars, non seulement parce qu'on compte en euro de ce côté de l'Atlantique, mais surtout parce que la France n'a pas la taille du continent à elle toute seule, comme les USA l'ont, etc. On ne compare pas l'incomparable, ça n'est pas la première fois qu'on te le dit Ragnar (rapport à des comparaisons canadiennes) et finalement c'est se moquer sommairement des Français, juste pour le plaisir ! *Lol*

Soyons sérieux une seconde, donc, même si j'en ai la larme à l’œil. Laissons un instant les mufleries et les grandiloquences et autres esbroufes prenant nos lecteurs pour des maternels.


EDIT1: au fond, ce à quoi tu t'adonnes, c'est "du racisme international" : la race des Français "théoricienne" et la race des Nord-Américains "pragmatique". C'est pitoyable de patriotardise. Du nationalisme, quoi.

EDIT2: mais tu parlais des milliardaires, n'est-ce pas. Gérard Depardieu investissait dans l'économie réelle ; JM Ayrault s'est trompé de cible, en son temps. Le vrai problème d'un richard n'est pas la philanthropie, mais l'investissement dans l'économie réelle. A ce point, nous serons d'accord que ça manque cruellement, mais c'est tout.
avatar
Malcolm
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Philanthropie : qu'en penser ?

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum